Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département de la Haute-Garonne (31) / Midi-Pyrénées / Occitanie

Bessières / Bruguières / Miramont-de-Comminges / Saleich / Toulouse

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document

Toulouse

Saint-Étienne


BMS
1609 - 1613
2 E IM 8287
GG 200

vue 175 / 197

14/05/1613

crue

inondation

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Jacques B.)

Texte originel

May 1613

Le 14 may 1613 garone ce deborda sy fort quele
apourta un grand doumage A saint ciprien et a toume* et
desmolit plusieurs maisons entre autres un coin de louspital
saint Jacques aiant esbralle un pilier du pount coubert q[ui]
va de
la daurade a la maison dieu et un fustier ce trubant a la
maison dieu pour donner ordre a lesq[uelle]? nefict le doumage
quon ne pouroict esvite feut par force de leau qui demolit
la partie de la maison susdite et depourta ledist fustier tout
vif sur une piece de boise jusques a fe?liet et par le moyen
dud[it] boise ce sauba non sans grand dommage / de / et plaios
aux jambos et cuiscos quil rescebet urtant contre les roches
et cantite de boyses  q[ue] lau a menet et voiant une telle feureur
feut mande par les vicaires generals de saint estiene toutes
les parroisses et couvens des religeux de y aler fet proscesion
q[ui] delistant feust faict et saint estiene feut la premiere proscesion
et sainct Sernin la seconde et firent apourte la capse de
sainct exupere sur le grand pilie neuf et toutos les au[tr]es
paroissiens et couvans y vindret de toute la ville

NDLR

* "toume" mis pour "tumé" synonyme de "tombé".

Texte interprété en français standard

Le 14 may 1613 la Garonne a debordé si fort qu'elle
apporta un grand dommage à Saint-Cyprien et a renversé et
démoli plusieurs maisons, entre autres un coin de l'Hôpital
Saint-Jacques*, ayant ébranlé un pilier du pont couvert qui
va de
la Daurade à la maison Dieu. Et un menuisier, se trouvant à la
maison Dieu pour  vérifier que l'eau ne fit aucun dommage
qu'on aurait pu éviter, fut emporté vivant par la force de l'eau qui démolit
la partie de la maison susdite. Et ledit menuisier, [emporté]
sur une pièce de bois jusqu'à [?], se sauva grâce à
ce morcerau de bois, non sans grands dommages de plaies
aux jambes et aux cuisses qu'il reçut en heurtant contre les rochers
et quantité de bois emmené par l'eau. Et voyant une telle fureur,
les vicaires généraux de Saint-Etienne, de toutes les paroisses et
couvents religieux demandèrent d'aller faire des processions.
Ce fut fait dans l'instant et Saint-Etienne fit la première processsion
et Saint-Sernin la seconde. Ils firent apporter la châsse de
Saint-Exupere sur le grand pilier neuf et tous les autres
paroissiens et couvents y vinrent de toute la ville.

NDLR

* L''Hôpital Saint-Jacques" est situé en aval du "Pont Neuf" juste à l'extrémité du "Pont couvert", aujourd'hui disparu, face à la basilique "Notre-Dame la Daurade", dite aussi "Sainte-Marie la Daurade".

     

Bruguières

BMS
1660 - 1668
collection communale
1 E 2 AC

folio 1

21/06/1660

tremblement de terre

(info HAL, Thibaut F.)

Chose fort notable

Soit memoire a ladvenir que le vingtuniesme du
mois de juin de lannee 1660 au lieu de bruguieres
et par toute la province sur les quatre heures du
matin il fit un grand tramblement de terre
qui dura un peu moins de demy cart dheure et
esbralla beaucoup de maisons sans qu'il y eust de par
la grace de dieu aucun autre accidant au moins
quil soit cogneu.

     

Bessières

BMS
1656 - 1750
collection communale
1 E 6 AC
2 E IM 2509

vue 426 / 686

1709

grand hiver

froid

(relevé Geneadom)

Nota quen 1709 le froid comenca le 6e
jan(vi)er jusquau 26 et 27 et glaça telle(ment) que la
rivière de tarn étoit entièr(ement) glacée jusqua
castres et au dela, le froid fut si extraord(inai)re
que les gens étoint obligés de couper le pain
avec des haches la plus grande parties des grains
se perdit, le binet, pois, fèves, les arbres memes come
figuiers, pigniers, aubergers, et autres et presque toutes
les souches des vignes, les noyers, chataigniers et beaucoup
de chesnes noirs, et les oliviers dans les païs bas
Et au rapport de Mezeray presque pareille chose arriva en 1608
en jan(vi)er, ayant comencé le 21 Xbre, jour de St Thomas.

Lanaspeze curé de bessieres

     

Saleich

Saint-Pierre

BMS
1705 - 1767
collection communale
1 E 2 AC
2 E IM 5732

vue 30 / 404

11/06/1711

déluge

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", Angélique R., relevé Geneadom)


Lan mil Sept Cens onze et le onzieme iour du mois de iuin michel montoriol
et marie ducos sa femme ont esté submergés avec trois de leurs enfans
par les aux dune grand deluge estant agées denviron qu[a]rante ans ou environ
et leurs corps feurent inhumés dans le cimetiere de leglise de St pierre
de Saleich avec les trois enfans en presence de michel roques
augustin basal et Jean segalas requis de signe ont dit ne scavoir
en foy de ce me suis signe.        Dumons curé.

—   —  —

Saleich

Saint-Pierre

BMS
1705 - 1767
collection communale
1 E 2 AC
2 E IM 5732

vue 60 / 404

15/09/1715

foudre

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", Angélique R., relevé Geneadom)


lan mil sept cens quinze et le quinzieme iour du mois de septembre a esté trouvée morte
marthe sales sous un arbre ayant esté tuée par la foudre agée de vingt de deux ans ou
environ et le sexieme son corps feut inhumée dans le cimetiere de leglise
de St pierre de saleich en presence de Jean acvin? arnaud lajous et pierre
segalas requis de signé ont dit ne scavoir en foy de ce me suis
signé                  François Valle p[re]tre et vi[cair]e

—   —  —

Miramont-de-Comminges

BMS
1761 - 1780
collection communale
1 E 3 AC
2 E IM 7432

vue 31 / 197

19/06/1765

inondation

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", Angélique R., relevé Geneadom)

Epoque [en marge]

La nuit du 19 au vingt de ce mois, il y a eu dans cette contrée un si
Grand debordement / des / eaux, que la Garonne, les rivières et ruisseaux sont so[rtis]
de leur lit, ont inondé la campagne, emporté des maisons, des moulins entiers
tous les ponts, excepté celui de miramont, St martori, et toulouse, on auroit dit q[ue]
les montagnes vomissoient l'eau. on trouve des epoques qu'une semblable inon[dation]
etoit arrivée le siecle precedent a jour.

—   —  —

Miramont-de-Comminges

BMS
1761 - 1780
collection communale
1 E 3 AC
2 E IM 7432

vue 112 / 197

17/09/1772

inondation

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", Angélique R., relevé Geneadom)

Epoque [en marge]

Le 17 du courant nous avons essuié dans cette contrée une
inondation plus forte, et qui a fait plus de ravages, que celle
qui arriva le 19 de lannée 1765; notre pont, et presque tous
les autres ont eté emportés ; on n'en avoit pas vû une
semblable de memoire d'homme.

—   —  —

haut de page

7 documents collectés

Mots-clés : crue, déluge, foudre, froid, inondation, tremblement de terre

Retour rubrique     Retour accueil