Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département des Vosges (88) / Champagne-Ardenne / Grand Est

Biffontaine / Damblain / Jeanménil / Saint-Paul / Senones

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document
Senones

S
1642 - 1719
Edpt458-70831

vue 2 / 37

folio 2

23/05/1648

foudre


(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom)

May 1648.

Le 23 May fust tué du tonnere la servante Mengeon du Voed de Mesnil
qui sçavoit mis sous un chesne a couvert tombant le tonnere sur ledit chesne
et fust tuée sans aucune respirations quelconq[ue] et avoit nom Mougeatte
natif de la Petite Raön soeur de la fem[m]e Didier Estienne de Moussey
et fust enterrée le 24 jour du[dit] mois par le Sr Jean my dans le cimetierre
de S. Maurice.

     

Saint-Paul

B
1655 - 1688
Edpt438/GG_1-68633

vue 31 / 39

12/05/1682

tremblement de terre

(info https://www.geneanet.org, merci à Eric P., relevé Geneadom)

Le 12 jour de may 1682 auquel iour arriva
un grand tremblemet de terre environ a deux
heures du matin ; (...)

* Il s'agit du terrible séisme de Remiremont (Vosges). NDLR

     

Senones

S
1668 - 1701
Edpt458-70840

vue 3 / 29

08/07/1690

foudre

(info http://geneactif.forumactif.fr, relevé Geneadom)

Un Samedy 8 Juillet Claude André (alias) Urbain de Viel moulin
estant allez faucher en un sien pré lieu des fernots* finage dudit lieu
dès le matin et pensant retourner pour disner environ les dix ou onze
heures avant midy (à ce q[ue] l'on a remarqué) survint une grosse
nuée à l'improviste qui l'obligea de se mettre à l'abry sous un poyrier.
Et plusieurses personnes s'estant employées p[ou]r le chercher des led[it] iour
on ne le trouva q[ue] jusqu'au lendemain dimanche dud[it] mois dès le
le matin, lequel fut trouvé mort estendu sous led[it] poyrier, et à ce
q[ue] l'on a remarqué l'on jugé probablem[en]t q[ue] l'avoit esté par un coup
de tonnerre les Justices Royalles et foncieres du Val de Senone
s'y estantes transportées, letout a esté reconnu et Juge ainsi q[ue] dit est.

* Le lieu-dit "Les Frenots" est situé à 800 m au sud de "Vieux-Moulin". NDLR

     

Jeanménil

S
1724 - 1725
Edpt256-42088

vue 32 / 33

18/12/1725

orage de vent

(info http://www.excursionsdanslepasse.com,
merci à Dominique)

L'an mil sept cent vingt cinq le dix huitieme du
mois de decembre dominqiue thery fils de defunt
george Thery et de defunte marie bernard de freper[tuy]
fut ecrasé sous la maison de loliotte qui fut renvers[ee]
par un orage de vent il fut relevé le dix neuvieme p[ar]
la justice de Remb'viller* et enterré dasn le cimetière de
cette paroisse le meem jouir avec les ceremonies acoutu[mées]
il etoit agé de dixhuit ans, il ne put recevoir les
sacrements de leglise avant sa mort ayant ete tué
roide sans laisser aucun signe de vie
D. Durand
p[re]tre vic[aire] de
jeanmenil

* "Rambervillers" se situe à 3 km à l'ouest de Jeanménil. NDLR

     

Damblain

Edpt125
GG 14-21953

1730 - 1731

1731

sécheresse

(relevé Geneadom)

Observations sur l'année mil sept cent
trente et un

Lannée 1731 a été assez extraordinaire par
la secheresse qui a duré presque toutte l'année
car il n'est point tombé de pluye pendant lhyver
ny ce printemps, il est tombé seulement de la
neige en abondance au mois de fevrier qui s'est
fondue au soleil et qui a duré long temps sur
terre, cette neige qui sembalit garentir les bleds
a la campagne, en a fait perir une grande partie
parce que ce qui se fondoit pendant le jour se geloit
la nuit et faisoit une glace qui geloit les bleds qui
etoient decouverts, cette neige sétant fondue
insensiblement au soleil nentroit point en / la / terre
qui étoit gelée, en sorte que la secheresse ayant succ(edé)
a cette neige jointe a un vent de bize qui a regne
pendant les mois de mars avril et may, il ny a p(as)
eu ou au moins tres peu eu du foin davoine, dorge
et de paille, il a eu peu de bled et de vin mais ce p(eu)
qu'il y a eu a été tres bon; le betail a beaucoup
soufert dans la meme annee on a vendu un liard (la)
livre de paille et un sol celle de foin; la grande secheresse
a aussy causé en plusieurs endroits une maladie p(our)?
les chevaux et betes rouges qui leur faisoit tomber la la(ngue)
si on n'y remedioit promptement estoit une pustule sur la ?*

* Cette description, bien qu'incomplète (la page suivante n'existe pas), fait penser au
"Mal de la langue"  car l'épidémie de peste bovine qui a sévi en Europe semble être
arrivée plus tard vers 1740. Cette maladie a été décrite et étudiée par François Vallat
dans un article intitulé " Une épizootie méconnue : le « mal de langue » de 1763 " in
Histoire & Sociétés Rurales,
A.H.S.R., 2003, Vol. 20, p
ages 79 à 119 NDLR

     

Biffontaine

NMD
1869
Edpt60/
1_E_9-8146

vues 13 et 14 / 23

acte N° 29

13/07/1869

foudre

(merci à Sylvie S.)

N° 29 Décès de / Jules Réter [en marge]

L'an mil huit cent soixante neuf, le quatorze juillet à huit heures du matin, devant nous, Nicolas
Joseph Didier, maire et officier de l'état civil de la commune de Biffontaine arrondissement de Saint
Dié, département des Vosges, sont comparus Jean Baptiste Réter, âgé de cinquante deux ans, cabaretier
et Jean Baptiste Réter, âgé de vingt deux ans, sans profession, tous deux domiciliés à Biffontaine, père et
frère du décédé ci après nommé, lesquels nous ont déclaré que le jour d'hier treize juillet à cinq heures du
soir Jules Réter, âgé de treize ans et demi, né en la commune de Lachapelle-Devant-Bruyères, sans

profession, domicilié à Biffontaine, fils du premier déclarant et de Marie Magdeleine Masson, âgée de cinquante
un ans, cabaretière domiciliée à Biffontaine, a été tué instantanément par le tonner au milieu des prés derrière la scierie
de Biffontaine, et ensuite porté au domicile de son père en cette commune. Sur cette déclaration, nous sus qualifié,
nous sommes transporté au lieu indiqué, où nous avons vu et reconnu le cadavre du prénommé Jules Réter, et nous
étant ensuite rendu en la maison commune, nous avons écrit le présent acte sur les deux registres à ce destinés,
et que les déclarants ont signé avec nous après lecture et collation.   JB Reter    Didier

Réter

     

haut de page

6 documents collectés

Mots-clés : foudre, orage, sécheresse, tremblement de terre, vent

Retour rubrique     Retour accueil