Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département du Val d'Oise (95) / Île-de-France

Bruyères-sur-Oise / Théméricourt

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document

Bruyères-sur-Oise

BMS
1614 - 1676
3E34 1

vue 37 / 98

27/02/1658*

inondation

(relevé Geneadom)

Le 27 febvrier  / 1658 / Magdelaine fille de pierre
mauger et de geneviesve foy a esté baptisé dans
l'eglise de borang** ou sa mere enceinte sestoi
refugiée a cause des eaues qui les submergere
dans leurs m?

NDLR

* La crue de la Seine et de ses affluents en 1658 est célèbre pour son importance et les dégâts qu'elle a causé, entre autres à Paris. Le 27 février, on y observe par exemple 8,96 m sur la Seine (contre 8,50 m lors de la crue mémorable de 1910). Début mars elle est encore à 8,81 m. La crue est si violente qu'elle détruit même dans la nuit du 1er au 2 mars, deux arches du pont Marie (qui relie la rive droite à l'île Saint-Louis) précipitant dans les flots 22 maisons construites sur son tablier et faisant plusieurs dizaines de victimes.

** "Boran-sur-oise" est situé 3 km en amont de Bruyères.

     

Théméricourt

NMD
1805 - 1814 3E166 10

vues 11 et 12 / 71

folio 4

22/08/1807

orage et foudre

 

 

 

 

 

 

(info http://j.marchal.pagesperso-orange.fr, relevé Geneadom, merci à Laetitia F.)

mort de / Jean baptiste / dela loi / 7 [en marge]

Le samedi vingt deuxieme jour du mois
D'aoust mil huit cent sept, a cinq heures
du soir est mort Jean Baptiste delaloi
par le thonnerre àgé de soixante et
quatorze ans, native de la commune
de themericourt veuf de deffunte
veronique Langevin fils de deffunt
pierre delaloi et de deffunte marie
truffat ses pere et mere, andré

delaloi manouvrier frere du deffunt agé
de soixante et treize ans, en cette commune
de themericourt premier temoin, second temoin
pierre delaloy neveu du deffunt manouvrier
en cette commune, agé de soixante et un
ans, tous deux Domiciliés en la commune
de themericourt et ont signés
a la suite de l'exposé suivant des formailtés
légales observées et a observer en pareil cas
de mort, Premièrement, le recit fait par le
messier* de la commune, a sept heures du soir
le vingt deux disant disant qu'il a trouvé une
personne inconnue au pied d'un arbre
Designé qu'il à interrogé et enfin laissé
sans mouvement et sans parole
secondement la diligence de claude morin
adjoint de la commune pour porter sur le
champ les secours dont pouvoit avoir besoin
misérable exposé au millieu de la nuit la
plus orageuse, dont le transport en a eté
notoirement fait à son Domecile, sur les
reconnoissance qu'on a pu obtenir, alors au
millieu des ténèbres à la faveur D'une lanterne
troisiemement, le lendemain vingt trois, la
requisition faite par l'ajoint d'un officier
juré à leffet de constater ce genre de mort ,
quatriemement le rapport fait par monsieur

cousin chirurgien requis à cet effet
le vingt trois aoust mil huit cent sept,
lequel constaté en ces termes qu'apres
toutes les observations scavoir sur
toutes les parties du cadavre, Jean baptiste
delaloy, reconnu comme tel est mort
asphixié des effets de la foudre lequel
verbal nous à eté remis entre les
mains le même jour pour etre
mentionne en son lieu au registre
des décès    pierre delaloÿ
andré delaloy

constate par Moi Maire faisant les fonctions
dofficier public de  / letat / Civil

petit maire

* Le "messier" était une personne faisant office de garde-champêtre. Il était chargé par exemple de la surveillance des produits agricoles avant leur récolte pour les protéger du vol. NDLR

     


2 documents collectés

Mots-clés : foudre, inondation, orage

Retour rubrique     Retour accueil