Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département du Jura (39) / Franche-Comté / Bourgogne-Franche-Comté

NB : Le registre de Parcey 1685-1733 contient, écrite par le prêtre, une chronique annuelle très détaillée des événements sociaux, politiques et naturels de la paroisse mais aussi de l'ensemble du royaume. Je n'ai retranscrit ici que les quelques parties concernant le sujet de cette collecte, mais je vous en conseille vivement la lecture intégrale qui est très intéressante d'un point de vue historique. De plus, elle est relativement aisée car la couleur de l'encre n'a pas pâli avec le temps. Ces notes commencent à l'hiver 1709 et se terminent en 1733.

Parcey

Commune et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document
Parcey

BMS
1685 - 11/1733
série communale
5E158/65

vue 86 / 144

folio 84 verso

1709

froid

(info https://www.histoire-genealogie.com/, relevé Geneadom, merci à N. M.)

Cette année est une des plus remarquables qu'on
ait veut depuis plusieurs siecles. le froid qui
fit dans le mois de janvier fevrier et mars
fut si violent quil geslat tous les grains
semez en autonne nons seulement dans ce pays
mais encor dans toute la france. Il n y eut
seulement d'exceptez que les terres qui des
montagnes qui etoient couvertes de neige.
les vignes furent toutes perdues et on a eut
peine en plusieurs endroits de faire assé de vin
pour dire la messe, les noiers furent traitez
de la meme facon et la plus grande partie des
arbres fruitiers. tous ces accidens ont causez des miseres
inconcevables. dieu rende meilleure l'année suivante

(...) La partie ne marge concerne les malheurs de la guerre. NDLR

—   —  —

Parcey

BMS
1685 - 11/1733
série communale
5E158/65

vue 105 / 144

folio 104

1718

sécheresse

(info https://www.histoire-genealogie.com/, relevé Geneadom, merci à N. M.)

La presente année 1718 a eté fertile en misere aussi
bien que les precedentes (...)
(...)
Il a fait de si grandes et si longues chaleurs sans pluies et sans
rosées qu'on a eté dans la crainte de ne moisonner ny
de vendanger, croians que tout seroit perdu.
(...)

Les lignes concernant la bulle papale "Unigenitus Dei Filiusnote" de Clément XI n'ont pas été transcrites. Ce texte datant de septembre 1713 visait à condamner Pasquier Quesnel pour son ouvrage "Réflexions morales" paru en 1692. Ce livre s'inscrivait dans la mouvance janséniste, une doctrine catholique opposée aux Jésuites et au pape, et qui doit son nom à l’évêque d’Ypres, Cornelius Jansen. La partie en marge concerne la paix et la guerre. NDLR

—   —  —

Parcey

BMS
1685 - 11/1733
série communale
5E158/65

vue 107 / 144

folio 106

1719

canicule

(info https://www.histoire-genealogie.com/, relevé Geneadom, merci à N. M.)

Cette année 1719 n'a pas eté moins fertile en misere que les
precedentes (...)
(...) Il n'y a que le vin qui soit a bon
marché ne valant que 18 a 20 lt la queüe la mesure de
bled allant iusqua 55 sols et les autres graines a proportion
qui ont manquées cette année a cause des grandes et continuelles
chaleurs de l'eté qui ont eté si fortes qu'il a falut presque
arraché toutes les graines de luzernes et que se sont trouvé
en si petite quantité que la plus part n'en n'ont pas pour
resemé à plus forte raison pour en manger ce qui reduit plus
de la moitie de cette paroisse a l'aumone aiouté a tout cela les
subsides qui vont touiours le meme train que durant les guerres
dernieres. dieu nous donne la patience parmy tant de maux

(...) Les lignes concernant les affaires du royaume et la guerre n'ont pas été transcrites. NDLR

—   —  —

Parcey

BMS
1685 - 11/1733
série communale
5E158/65

vue 117 / 144

folio 115 verso

1725

inondations

(info https://www.histoire-genealogie.com/, relevé Geneadom, merci à N. M.)

Cette année mille sept cent vingt cinq est remarquable par les grandes et continuelles
pluyes et par consequent par les grandes et presque continuelles inondations et
debordement de rivieres, ce qui est cause que les denrées soit en grain soit en vin
ont estées tres mal conditionnées. que le vin a augmenté de la moitié de prix pour
le bled il va sur le pied de l'an passé.

(...) La suite concerne les affaires du royaume, la misère, les taxes etc.

—   —  —

Parcey

BMS
1685 - 11/1733
série communale
5E158/65

vue 136 / 144

folio 135

1731

neige

sécheresse

aurore boréale

épizootie

(info https://www.histoire-genealogie.com/, relevé Geneadom, merci à N. M.)

(...) Ce qui précède est un acte de baptême.

cette année mille sept cent trente et un a eté remarquable
par les derangements des seisons et les faits singuliers qui
et les evenements qui sy sont passé 1° / par / la grande quantité
de neige qui tomba jusqu'a trois pieds et demi (1), ce qui,
ne setoit vu de puis plus de cent ans, et qui ne s'en est
allé que par le soleil : par une providence toute particulierre
tout le pays bas auroit eté perdu et inondé si elle
auroit fondüe par les pluies et les vents. 2° elle est remarquable
par la sécheresse extraordinaire qui a duré depuis les neiges
jusqu'apres la toussain ni ayant tombé de pluies depuis
les Rois jusqu'a la toussain que une ou deux fois encore
ne trempoit elle la que terre que de trois ou quatre pouces (2)
3° par trois fanomenes extraordinaires qui illuminoient
tout l'emisphere d'en bas de l'[orie]n a loccident, par des
flammes qui s eteroint de la terre (3) 4° par la rareté des f
fourages et des avoines le milliers de foin s'est vendu 24 lt
la mesure davoine trente sols. le bled s est vendu x lt (4)
5° par la mortalité sur le betaille qui a couru tout le royaume
qui commencoit par une boucle a la langue (5) qui dans peu
de temps la rongoit et la coupoit entierement amoins qu'on
y apporte un prompt remede en la raclant avec une piece
dargent et la bassigner avec du vinaigre et des herbes fortes
6° par ledit d'arracher les vignes de mauvais plans planté
depuis vingt deux ans & 7° enfin elle a [été] critique pour moy
par les maux les chagrins, les inquietudes que m'a donné
la batiste de la cure qui sont inconcevables ayant epuisé
ma patience, ma santé et ma bourse; jen ay eté pour sept
cent livres de mon propre argent comme il en ateste? par
les quittences.

(...) La suite est un acte de baptême.

NDLR

1. Sous l'ancien régime le pied (dit "de roi") mesure environ 32,5 cm ce qui fait ici une hauteur de neige considérable de plus d'un mètre dix !

2. Un peu moins de 10 centimètres.

3. Cette aurore boréale fut moins célèbre que celle de 1726 qui a été à l'origine de la publication de l'ouvrage intitulé "Traité physique et historique de l'aurore boréale, Suite des Mémoires de l'Académie royale des sciences" et publié justement en 1731 par M. Jean-Jacques Dortous de Mairan. Il s'en produisit plusieurs du 7 au 24 octobre et en particulier celle du 19 vers les 8 heures du soir dont on peut voir une illustration dans cet ouvrage (chapitre X page 148 et planche X page 154).

4. "X lt" mis pour "dix livres tournois".

5. Il s'agit probablement du "Mal de la langue" car l'épidémie de peste bovine qui a sévi en Europe est arrivée plus tard vers 1740. Cette maladie a été décrite et étudiée par François Vallat dans un article intitulé "Une épizootie méconnue : le « mal de langue » de 1763" in Histoire & Sociétés Rurales, A.H.S.R., 2003, Vol. 20, pages 79 à 119. Elle semble être causée par l'ingestion de chenilles aux poils urticants qui prolifèrent souvent pendant les périodes de sécheresse.

—   —  —

haut de page

5 documents collectés

Mots-clés : aurore boréale, canicule, épizootie, froid, inondations, neige, sécheresse

Retour rubrique     Retour accueil