Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de météorologie, de catastrophes et phénomènes naturels »
Département de la Haute-Loire (43) / Auvergne / Auvergne-Rhône-Alpes

NB : cette page est référencée aux archives départementales de Haute-Loire sous la cote 3 NUM 344
(La sous-série 3 NUM inventorie les copies numériques de documents d'archives dont les originaux ne sont pas conservés dans le dépôt, sur tous supports).

Ally / Blesle / Chanaleilles / Les Estables / Le Bouchet-Saint-Nicolas  / Le Puy-en-Velay / Mazerat-Aurouze / Mézères / Rosières / Saint-Etienne-Lardeyrol / Saint-Front / Saint-Pal-de-Chalencon / Saint-Paul-de-Tartas / Saint-Privat-du-Dragon  / Solignac-sur-Loire / Tailhac / Vernassal / Vorey-sur-Arzon /

1500 - 1600 - 1650 - 1700 - 1750

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette
pour l'agrandir)
Transcription du document
Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 186 / 317

folio 180

1394

sécheresse

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan m iii / c / iiii / xx / xiiii fut moult grande secharesse
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 135 / 317

folio 129

06/1404

pluie

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Lan mil quatre cens quatre et le huitiesme de
juin fut gecte le tres digne ymage nostre dame
du puy hors de son sainct habitacle et porte au
fort de ladicte eglise et ce pour troys causes. La
premiere pour la monstrer a la region de lair pour
le temps pluvieux quil faisoit car il ne cessoit de
plouvoir continuellement pour quoy les biens de
terre ne povoit venir a maturite. La seconde pour
la paix et union de saincte eglise du quel temps
y avoit scisme tres escandaleux. La tierce pour la (...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 46 / 317

folio 39 verso

07/1420

phénomène céleste

comète

foudre

 

01/1420

foudre

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

De terrible et merveilleux signes que du puy on vist
au ciel.

Audit an m. iiii / ct / xx au moys de uillet du puy on vist au
ciel une grande estoille et la croix Sainct andre la moitie rouge
et lautre moitie noire par lespace de deux quarts dheure lad[ite]
croix fut veue a soleil cochant et lad[ite] estoille a une heure de
nuyt mais lad[ite] estoille demoura plus longuement et fut a
ung mardi et lad[ite] croix le ieudi ensuyvant

Item en celluy moys et an on vist au pais de vellay cheoir le
feu du ciel sus la riviere de loire de grant iour

Item en celluy an mesmes a la fin de ianvier fut veu aud[it] pais
de vellay en divers lieux a souleil couchant cheoir le feu de
lair a grant flam[m]e de quoy chacun sesmerveillant pource questant
en yver et que faisoit grant froit

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 45 / 317

folio 39

du 04

au 11/10/1421

pluie

crue

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)

[Un dessin de main en marge.]

En ceste an m. iiii / ct / xxi et le sabmedi quatriesme de octobre
environ my nuyt com[m]enca a plouvoir et dura le dimenche
le lundi le mardi le mercredi le ieudi le vendredi le sabmedi
dont a cause de labundance de tant deaux les rivieres sen
enflerent estrangement et firent de dom[m]ages merveilleux
rompant les ponts en plusieurs partz en vellay
gevauldan forestz et auvergne et est a noter que doleson
borne et loyre y firent bien leur debvoir
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 46 / 317

folio 40

02/02/1427

tremblement de terre

(merci à Ann'Eva R.)

De la terre tremblant qui advint au puy

Lan m. iiii / ct / xxvii et le iour de la purificacion nostre dame
deuxsieme iour de febvrier la terre trembla en telle sorte que le
voultement de leglise nostre dame du puy devers* la partie de la
chappelle de Sainct nicolas en rua ius*. Pareillement partie
du ciel ou voultement du lieu sus lequel on baptise les enfans
en leglise Sainct iehan en tomba semblablement

* En français moyen (ancien français) "devers" signifie "situé près de " ou "situé du côté de" et "ruer jus" signifie "être précipité vers le bas" donc ici "s'écrouler". NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 88 / 317

folio 81 verso
et 82

06/08/1469

pluie

crue

inondation

 

 

 

 

 

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Du pont neuf

Je treuve que lan m. iiii / ct / vxix le vi / me iour daoust qui est
le nom de la saincte et illuminee transfiguration de nostre
Redempteur iesuchrist que ce iour fut tres dispose a pluye
que merveilles tellement que la riviere de borne sen enfla
si desmesuretment et en telle facon exceda ses bonnes quelle
flota insignes dans leglise er couvent de Sainct Laurens
passant par leur pre par leur cloistre et reffectoire et biefs
leur fist tant de maulx que les povres freres en furent
constitues en supplice et calamite et ce mesme iour abbatit
deux arcs dud[it] pont neuf devers le pre de saige ho[m]me
sire andre mege marchand du puy et subvertit toute larche
qui estoit entre lesd[its] deux arcs acausa du descendant de
lerisson du molin de la maison de sainct marcelyn qui est
prochain dud[it] pont laquelle en y colant y butoit si
vehementement que chose oultrageuse estoit a voir et
espouvantable et par ainsi laissa led[it] pont rompu casse

dilacere et en povre etat et en telle facon demeura led[it]
pont en ruyne par long temps tellement que le mandement
dagulhe et tous ceulx qui ont passaige aud[it] pont neuf
faisoient souventeffois tailles communes pour faire planches
aud[it] pont qui sont fort grande souvent de devers et estant chose
de costange* reiterable et chose dangereuse car il nestoit annee
que quelque beste ne si affollase et ne cheust de ce
plancher enbas en la riviere ancienneffois chargee autreffoys
vuide. Pourquoy lan mil v / ct / xv** fut deslibere par ung
bon advis entre tous ceulx qui sont en contribucion soubz le
mandement dagulhe acause de leur pocessoire** tant de la
ville que dagulhe que dailleurs et eurent conference ensemble
davoir lectres pour faire tailles communes pour faire lesd[its]
deux arcs de pierre et de faict y mirent si apoint la main
que lesd[its] deux arcs furent remys sus qui premierement fist
faire led[it] pont ni quant nay merite trouver.

NDLR

* Mis pour "coustage" qui en français moyen (ancien français) signifie "frais, dépense".

** Date en chiffres romains : 1515

** Mis pour "possessoire" qui en français moyen (ancien français) signifie "qui a un droit de possession" et et désigne donc un propriétaire.

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vues 70
et 71 / 317

folio 64

1481

tempête

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)

De lan quon dit / de la mala annada

Pour rememorer les choses passees qui font dignes
de souvenance dont en ce livre faitz recordacion ne
veulx metre en oblivion* cest an que on comptoit mil
iiii / ct / iiii / xx / et ung Lequel fut assez fertile toutesfois

quant approucha la saison quon doibt metiver** les champs
qui assez capablement estoient vestus de la pasture
dont nature est soubstenue, par indispofition du temps
ou autrement dieu permetant fist une si horrible et
cruelle tempeste qui endommaigea et gasta les fruits
de terre autour du puy tenant ung grant pais lequel
mist en tel estat qua grant peyne on peut recueillir
la paille des champs des grains je ne parle point
ceste mauldite tempeste causa grande chierte la
raison se fut car le peuple ne peut torner couvrir les
terres par la carence des semences et demorarent
beaucop de terres sans couvrison et qui pis est lannee
subsequente ce peu qui estoit couvert ne fut point fertile
et ne rendit fruict a demy pourquoy ces deux ans
causarent la grant povrete qui survint, car le proverbe
co[m]mung dit que mal sus mal nest pas sante. Vous
eussiez veu venir des pays et lieux circonvoisins
de quinse et vingt lieues le povre peuple qui cherchoit les
villes mendiant cuidant*** trouver aucun remede pour
ressacier leur famelique appetit et tant se serra de ces
povres gens dedans la ville du puy venant dung parti
ou dautre que cestoit une confusion (...)

NDLR

* En français moyen (ancien français) "oblivion" signifie "oubli".

** En français moyen (ancien français) le verbe "metiver" signifie "récolter les céréales, moissonner".

*** En français moyen (ancien français) et dans ce contexte le verbe "cuider" signifie "essayer en vain".

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 138 / 317

folio 132 verso

22/01/1492

neige

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan mil quatre cens quatre vingtz douse et le
jour de sainct vincenz vingt deux de ianvier par
tout le pays cheust de neige environ cinq quartiers
en haulteur de laulne du puy pourquoy en deschargha
le tois des maisons et estoit si grande la quantite
de la neige parmy les huis que lung voisin ne voyoit
la porte de lautre ce nest que par aucuns passaiges
quon y avoit faict, de ce sensuyvirent grosse vuidacion
de leau de loyre borne et dolesan
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 186 / 317

folio 180

été 1493

sécheresse

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan m iiii / c / iiii / xx / xiii fut aussi grande secharesse
car il ne pleut puys le commancement de may jusques
a la fin daoust Tellement que le besal devant le couvent
des jacopins fut aride et cavescent deaue par lespace de
deux moys dont lannee en fut bien debile
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 142 / 317

folio 136

09/1495

vent

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Daucuns miracles advenuz au puy

(...)

Item lan mil quatre cens quatre vingtz et quinse au
mois de feptembre fist ung si terrible vent que
abbatit le devot ymage nostre dame qui est assiz
sus la porte de panessac laquelle cheust au millieu

du chemin tout plain de boe et fange laquelle tout
subitement alla lever de ce lieu gettant son bonet
a terre ung bon marchant prochain dillec appelle
iehan escut qui la print entre ses bras et la porta
au logis de noble glaude de lobeirac bourgeois
du puy bien [pro]chain habitant dud[it] lieu laquelle
combien que fut tombee en ce lieu tant ord* et sale
com[m]e il estoit, nen fut deturpee maculee ne enlaydie
aucunement, qui est chofe de difficile credence
qui ne lauroit veu
(...)

NDLR

* En français moyen (ancien français) "ord" signifie "sale, répugnant'.

** En français moyen (ancien français) "déturpé" signifie "souillé, enlaidi".

—  —  —

1500
Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 78 / 317

folio 71 verso

1504

sécheresse

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

De la cherte du ble qui fut lan ensuyvant

Lan mil V / ct / iiii les bledz furent de belle monstre toutesfoiz
par la grant secheresse quil fist furent cueilliz en petite
quantite dont en survint cherte tant en aulvergne forez
lionnois et plusieurs autres partz et mesmement au
puy se vendit le ble environ vingt solz le carton pour
laquelle cause aucuns des consuls dud[it] an allarent en
aulvergne pour achepter du ble faisant semblant voloir
subvenir au populaire en ceste necessite Mais plus
pensoient a leur prouffit particulier. et dud[it] ble firent
faire quantite de petitz pains quils vendirent en la
mayson consulaire En quoy finablement naquestarent
pas grant honneur et en furent par dictons et libelles
dififamatoyres publicquement mocquez

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vues 77
et 78 / 317

folios 71 à 73

26/07/1508

tempête

pluie

crue

 

 

 

 

 

 

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Coment le torrent de doleson le iour de Saincte
anne exceda les bonnes

Lan de lincarnacion du verbe divin mil v / ct / viii et le
tres remenbrable iour de ma dame saincte anne mere
de nostre patronne la vierge marie quest celebre et
festive en saincte eglise par les devots christicoles
le xxvi / me / du mois de uillet est a rememorer et digne
de grande recordacion que led[it] iour environ les deux heures
apres midi ainsi que par la permission du hault altitona[n]t

fut accorde il se mist a plouvoir et tempester si severement
et desmesurement que ce fut chose merveilleuse et quasi
aux subsequens et posterieurs chose de difficile credance et
par assiduite persevera par lintervale et espace de quatre
heures. et nocupoit lad[ite] pluye et tempeste tant da[n]gereuse
et do[m]mageable que environ une lieue francoise autour de
la ville du puy. et pleut en telle facon que la rivierote
de doleson en enfla et sen agrandit si advantageusement
quil exceda ses metes* si que ses limites extendirent
iusques au my du breulls pre episcopal questoit cas de
grande admiracion et chose lachrimable a concerver
car de la vertice du lieu de val iusque au pre de lhumble
hospital nostre dame ont borne et led[it] doleson se co[n]sederent**
et rompit cassa et desmolit parois herissons botiers
levadas barris faisant fosses et profondes excavacions
atravers champs et pres et fit indicible et quasi innenerable
depopulacion darbres. et qui plus est rua ins ung beau
pont de pierre iadis noblement existoint au devant de
la porte du couvent notre dame des carmes et ausd[its]
freres carmes ensemble en lesglise dediee a lhonneur
du glorieux apostre sainct bartholomy fist terribles
angoisseuses et quasi irreparables molestacions abbatit
auroirs*** iardins molins et autres domiciles et qui est le
pire fit rendre le naturel tribut par fureur repentive
a deux bonnes et notables filles vierges et a deux povres
enfans michelets qui pour la pluye sestoient retirez a
Sainct bartholomy environ le siege de la vistre de la maison
de leans lesquels furent vehementement prevenuz de
l'inondation de leaue et par les grans vagues dicelle
ainsi que par oppinion on la ventille**** transportez en
la riviere de loire soubz le pont sainct Rambert en sorte
desquels dieu vueille avoir mys les ames en gloire
les grans dom[m]ages interetz***** et inenerables maulx
qui nous furent distribuez par ce deluge seroint trop
prolixes. et furent beaucop plus excessifs et inestimables
(...)

NDLR

* En français moyen (ancien français) une "mète" est une borne ou une limite.

** Mis pour "se concédèrent" c'est à dire " où la Borne et le Dolaizon se réunirent (agirent de concert)".

*** Mis pour "oroir"; en français moyen (ancien français) "oroir" signifie "oratoire".

**** Pourrait se traduire par "d'après ce qui en a été rapporté".

***** En français moyen (ancien français) "intérêt" est synonyme de "perte", "préjudice" ou "dommage".

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 87 / 317

folio 81

26/07/1508

tempête

pluie

crue

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Du pont des Carmes

Ie treuve que ce pont des carmes fut desmoly rompu et
dilacere* lan du deluge quon appelle de Sainct anne qui fut
le xxvi / me / de uillet lan mil v / ct / viii ung tres te[m]pestueux
et malin iour et qui causa de gros dom[m]ages mais il me
semble que den parler plus avant feroit reddite attendu
que si dessus en ce meme livre en est parle lo[n]guement
(...)

* En français moyen (ancien français) "dilacéré" signifie "déchiré ou détruit". NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 84 / 317

folio 78

11/1512
et 12/1512

douceur

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Led[it] an mil V / ct / xii pour le doulx temps que fift aux moys de
novembre decembre saffolarent grande quantite de chairs
tant beufs que pourceaulx quon avoit occiz pour provisions et
ny si peut trouver remede qui fut grant do[m]mage et inco[m]modite aux
habitans du puy et sen plaignoient et doloient les ungs aux
autres.

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 88 / 317

folio 81

1515

inondations
et débâcles antérieures

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)

De larch du pont de brive

Lan Mmil V / ct / xv pource que par plufieurs inundacions
la riviere de Loire avoit fi fort tormente et afflailly une
arche dud[it] pont tant pour la delmesuree quantite de leaue que
pour les gros cartiers des glaces yvernaulx arbres et gros
rochiers qui contre lad[ite] arche trop roidement urtoient qui
fut la caufa que lad[ite] arche ensemble ses deux arcs contiguz
devers la partie de la tour de monseigneur le visconte
en estoient cheuz en grant ruyne et mesmement lun des
arcs eftoit du tout abbatu et lautre estoit si dangereux (...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 89 / 317

folio 83

01/07/1516

foudre

 

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

De la fouldre qui chust en leglise et grant clocher
de notre dame du puy

Lan mil v / ct xvi le premier de uillet par la indisposi[tion]
du temps ou ainsi quil fut le bon plaisir de dieu apres ung
gros et merveilleux tonnerre quil fist ce iour de matin
entre six et sept heures cheust repentivement la dicte
fouldre et entra par la summite dud[it] clocher et fist ung
trou bien pres soubz le ghail et desmolit grant partie du
bastiment du fenestrage du lieu ont sont les cloches qu[on]
appelle les terciaulx devens la partie de leglise et quelque
petit plus dessus et dessoubz et cheust tout cella sus le
couvert de la chadaraita et de la chappelle du sainct
crucifix qui grandement le empisra rompit /et froissa questant
chose estrange la pluspart des fustailles ou les cloches
se tiennent qui sont de bon chaisne bien liees de fer dieu
scait co[m]ment et autres grans do[m]mages que fist dans les
cloches / le gecta dud[it] clocher une grosse pierre co[n]tre
loratoire du fort qui cheust a ung pas pres ou environ
quest chose admirable. Puis entra en leglise ou il ro[m]pit
en plusieurs partz la vitre qui illumine le choeur et ro[m]pit
la corde qui est derier lautel en laquelle a tant de
besoignes qui y sont atachees et mist le feu aux yraignes
qui estoient sur le pavillon du grand autel et estengnit
toutes les chandelles et espanta tellement messire iehan
pialone chorus de lad[ite] eglise qui disoit la matinense au
petit autel voiant le feu ouyant le bruyt sentant une

puantise pire que souffre alume / lequel estant sur la
celebracion du corps de dieu fut si ravy remys et plain
dune crainte quil perdist memoire et ne scavoit quil
faisoit tellement que calice administracion et tout cella
cheust ins / et blesca en plusieurs lieux beaucoup de
gens qui ayant reste messe et les laissa quasi tous
esvanouys. yl est de croire que la vierge marie y
demonstra evident miracle que nully ny prist mort. prions
le divin verbe incarne et la vierge pucelle sa mere que
nous tiennent en leur garde. Amen.
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 89 / 317

folio 83

1517

météorologie

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Led[it an mil V / ct / xvii grande mortaille de arbres de
toutes sortes et disoient paisans que ce procedoit par
deux raisons. la premiere pour le grand et terrible
yver precedent quil avoit faict La seconde pour cause
de leste qui fut apres excessivement chault et sec
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 91 / 317

folio 84

1521

vent

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
et fut ce lan mil v / ct / xxi le iour de mon[seigneu]r sainct Jehan
de noel ont se jour fist si grant vent que merveilles
et fut le peuple granment estonne car de matin le
feu avoit brusle la maison de estienne vigne situee
en la rue sainct iacques et lapres disnee fut icelluy
feu desd[ite]s seurs et tousiours duroit le vent dont on
en estoit en grant doubte car trop fut le cas escandaleux
ennuyeux et merencolique
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 93 / 317

folio 86 verso

08/01/1522

vent

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Item led[it] an m. V / c / xxii et le jeudi viii / me / de janvier
fist un si terrible vent austral que abbatoyt
les tieules des tois des maisons rompoit vistres
desglises arrachoit arbres et entre autres chofes
rua ius le gibet de Ronson iusques a terre pilles
trefs* et ung pendu quil y avoit que fut cas admiratifs
consideré que les piles estoient de pierre taillee
fortes et puissantes
(...)

* En français moyen (ancien français) "trefs" signifie "poutres". NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 92 / 317

folio 85

11/09/1522

foudre

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Item led[it] an m. V / ct / xxii et le jeudi xi / me de
septembre la fouldre dieu permetant dilacera
rompit et froissa le grand oratoire qui est en la
my voye entre la ville du puy et la maison de la
maladerie de brive et plusieurs autres fois y avoit
donne lad[ite] fouldre de grans actaintes qui moult
y estoient apparessentes.
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 93 / 317

folios 86 verso
et 87

10/05/1523

pluie

crue

 

20/06/1523

pluie

crue

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

De plusieurs choses dignes de memoire de
lan mil cinq cens vingt troys

Led[it] an mil v / ct / xxiii et le xe iour de may
sont soubdaynement pour une pluye ce mist hors
de ces termes fort avantageusement le ruysseau

de doleson et disoit on que puis le iour saincte
anne ont* il fist tant de dom[m]ages lan mil cinq
cens et huyt navoyt este si enfle
Item led[it] an et le xx / me de Juing par une
autre semblable pluye led[it] ruisseau de doleson
ce torna de rechef metre hors de ces bonnes
en la qualite que dessus ont* fist de tres grans
dom[m]ages dont le peuple sen esmerveilla moult
(...)

NDLR

La suite concerne les exactions de troupes de brigands.

* En français moyen (ancien français) "ont" signifie "où".

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 94 / 317

folio 87 verso

01/07/1523

gelée

neige

verglas

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Item led[it] an et le premier iour de uillet fist ung
si grant froit que en plusieurs partz du pays negha
gella et fist habundance de verglas ou ainsi quon
nomme au puy penpereletz*. Laquelle chose semble
estre en lad[ite] saison merveilleuse et contre la qualite
du temps
(...)

* Le "pinperlin" est une appellation locale du grésil. NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 155 / 317

folio 149

05/04/1528

comète*

phénomène céleste*

météorite*

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan mil v / ct / xxviii et le dimenche des Rams questoit le v / me
dapvril fut veue une comete ou brandon de feu en lair tenant
grande estendue passant sur le pre de barres aupres des
carmes se pendant quon se esbatoit a jouer aud[it] pre les barres**
apres soper ou avoit grant numbre de peuple hommes et femmes
laquelle chose a este veue en autres divers partis jusques de
la les montz Ce que fut imprime en plusieurs villes et que
pouvoit signiffier selon leur oppinion et savoir Touteffois ay je
trouve en diverses croniques et traictemens dhistoires de nobles
acteurs que teles cometes ou semblables brandons sont souventeffois
advenus le temps passe qui navoient mille male couverture**.

(...)

NDLR

* Le célèbre chirurgien Ambroise Paré écrivit ceci à son sujet dans son ouvrage intitulé "Monstres Célestes" édition de 1579 : "Cette comète étoit si horrible et si espouvantable et elle engendroit si grand terreur au vulgaire; qu'il en mourut aucuns de peur; les autres tombèrent malades. Elle apparoissoit estre de longueur excessive et si estoit de couleur de sang; à la sommité d'icelle, on voyoit la figure d'un bras courbé, tenant une grande espée en la main, comme s'il eust voulu frapper. Au bout de la pointe, il y avait trois estoiles. Aux deux costés des rayons de cette comète, il se voyoit grand nombre de haches, cousteaux, espées colorées de sang, parmi lesquels il y avoit grand nombre de faces humaines hideuses, avec les barbes et les cheveux hérissez.
Une telle description, même en faisant abstraction de son vocabulaire imagé, est bien trop complexe pour une comète; elle fait plutôt penser à une aurore boréale. D'autres sources datent d'ailleurs ce phénomène de l'année précédente 1527.
Etienne de Médicis étant décédé en 1565, il n'a pas pu être inspiré par le texte d'Ambroise Paré plus tardif (première édition 1573) ni par celui de Pierre Boaistuau ("Histoires prodigieuses les plus mémorables qui ayent esté observées, depuis la Nativité de Iesus Christ, iusques à nostre siècle" publié en 1560). Il avait 53 ans lors de ce phénomène et ses précisions (date, heure, lieu, témoins) laissent à penser que son récit est bien basé sur des témoignages directs. Alors, y a-t-il eu une aurore boréale en 1527 et un autre phénomène (comète, aurore boréale...) en 1528 : deux phénomènes distincts mais qui auraient été confondus par la suite par certains auteurs ?
Mais le mystère semble s'éclaircir un peu
si on lit attentivement le texte anonyme publié en 1528 qui semble confirmer la date de l'apparition du Puy en y ajoutant un détail important : "Ite[m] le merveilleux brando[n] de feu quasi traversa toute la fra[n]ce et terrible bruit qu'il fist en passant dess[us] Lyo[n] le V davril M. ccccc. xxviii. / Ite[m] la pluye de pierres laquelle se fist es parties Dytalie le mesme iour et heure q[ue] le dessus brandon de feu fut veu passer par dessus Lyo[n]" Ce texte imprimé décrit donc la chute d'une ou plusieurs météorites.
En conclusion, ma petite enquête semble conclure à une aurore boréale au cours de l'hiver 1527 et à la chute de météores entrant dans l'atmosphère d'ouest en est au printemps 1528.

** C'est de ce jeu que vient l'expression "avoir barre(s) sur quelqu'un". Au Moyen Âge, le "jeu de barres" se pratiquait après dîner pour aider à la digestion. Deux équipes généralement de 6 à 10 joueurs. s’affrontaient en file indienne face-à-face. Le premier qui franchissait la ligne était "sous la barre" de celui de la bande opposée qui entrait sur le terrain après lui. Ce joueur essayait alors de le toucher pour le faire prisonnier : c’est ce qu’on appellait "avoir le droit de barres". La finalité du jeu consistait à faire le plus de prisonniers possibles.

*** En français moyen et en particulier ici, "couverture" est à prendre au sens de "dissimulation".

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 160 / 317

folio 154

hiver 1529

douceur

pluie

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Item aud[it] an lyver fut si tres doulx et attrempé
quil ne fisti semblant dyver pourquoy les fleurs des
jardins estoient en pompe par noe les gens
vieilles jamais navoient veu ung tel yver
(...)

 

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 163 / 317

folio 156 verso

05/1531

comète

 

08/1531

comète

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Item aud[it] an au mois de may on veit une
comete ou brandon de feu en lair venant devers
les alemagnes tendent vers france et les
soirs du mois daoust aud[it] an on veit semblable[men]t
une autre comete aux parties dardeur gectant
par rayons contre orient de leurs significations
je les ignore
(...)

Il est possible qu'il s'agisse de la même comète réapparaissant après avoir fait le tour du soleil. NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 186 / 317

folio 180

1534

sécheresse

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan m. v / ct / xxxiiii fut aussi grande [et] merveilleuse
secheresse par laquelle apres proceda annee de
tous biens de la terre que causa grande [et] Indicible
mortalite darbres Mais les labours sen cultivarent
mieulx dont lannee apres fut fertile [et] habundante
(...)

* En français moyen (ancien français) "dilacérée" signifie "déchirée ou détruite". NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 199 / 317

folio 193

18 et
20/11/ 1536

inondation

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Daulcunes choses de lannee m.
cinq cens trente six

(...)

Item aud[it] an lesd[its] consuls rempaverent le molin
de barlicirai ensemble la levade dicelluy qui estoit en partie
toute rompue et dilaceree* et toutes les fontaines
pareillement si que le tout estoit assez bien Mais
survenant certaine inondation des rivieres de borne
et doleson les dimanche dixhuitieme et mardy vingtieme
de novembre tout de rechief fut dissipe et emporte
par leffort desd[ites] rivieres si que dun moys apres et
davantaige jusques que par lesd[its] consuls fut retourne
en son ordre ne povoit on avoir eaue dans la ville que par
le moyen des puis dicelle
(...)

* En français moyen (ancien français) "dilacérée" signifie "déchirée ou détruite". NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. I
1475 - 1565

vue 195 / 317

folio 189

1537

sécheresse

douceur

vent

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...) / Item aud[it]
an fut grande secharesse et furent tant de sauterelles
questoit chose admirable si que les gens cheminant par
pais estoient troublez en la voye de tant veoir sauter
et psaillir se bestail. / Item ne fut comme point de fruict
led[it] an et se peu quil en fut ne se peut garder ains*
facilement venoit a corruption et pourriture / Item
a grand peine peut on labourer les champs car causant
la grand mortalite du bestail de toutes sortes les
boiers estrangiers craignoient venir y gagner leurs
journees / Item aud[it] an lyver fut si tres doulx et
tempere que Il se trouva au my Janvier de febves
en fleur et de grouseles et habondance de toutes plaisantes
et recreatives fleurs de toutes qualitez que durant
tout led[it] yver les filles en portoient chappeaulx
en leurs testes. Led[it] yver fut incessamment venteux
car jamais ou bien rarement fut que tousiours le
vent ne souflat
(...)

* En français moyen (ancien français) et dans ce contexte "ains" signifie "mais au contraire". NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 75 / 337

folio 67

15/06/1539

vent

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan mil cinq cens trente neuf et le dimenche quinsieme jour du
mois de juin foubdainement environ lheure de complie causant
le vent austral tumba le devot crucifix assiz en loratoire de
la place du martoret jadiz construict par feu de bonne memoire
george eymar marchant canavassier de la p[rese]nt ville du puy Et
apres aux despends de venerable homme mons[ieur] maistre glaude
eymar chanoine de leglise cathedrale de not[re] dame fils au susdit
feu george eymar (...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 156 / 337

folio 148

08/04/1540

neige

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Item ay trouve que lan m. V / c / quarante et le
dimenche xviii / me / du moys dapvril aussi semblable[men]t
negea durant quatorze heures et nonobstant que
tousiours ycelle neige se fondoit encores en y avoit
par tous endroitz au pays plus de ung pan dhault
mais ne dura pas guere.
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 75 / 337

folio 66 verso

08/1540

sécheresse

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan susd[it] mil cinq cens quarante les vendenges pour le temps
sec quil avoit faict furent si avancees que on vendengea dans le
mois daost et furent fertiles le possible tellement que plusieurs
ne savoient onu recueillir leur vin pource que les taverniers du puy
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 75 / 337

folio 67

12/12/1540

tremblement de terre

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Item led[it] an mil cinq cens quarante et le vendredi douzieme
jour du mois de decembre environ lheure de neuf heures du matin
fut ung terre tremblant
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 101 / 337

folios 93 verso
et 94

13/10/1542

pluie

crue

inondation

 

11/1542

crue

inondation

brouillard

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...) Item lad[icte] annee sur le vendredi
treizieme de octobre de nuyt pleut tellement que les eaues
par tous quartiers se enflarent par telle sorte que non seulement
les grandes rivieres mais les petits ruysseaux en quelque

part quilz fussent assiz et de quelque petite nature firent
tant de dommaiges que le racompter seroit horreur et dedans
le moys apres en fist aultres deux non guiere distantes de
la premiere dieu par sa divine grace et bonte nous en garde
une aultrefois disons amen. Item est cas admiratif se que
jay bien note que durant ladicte annee ne se vist le ciel
entierement net et serain quil ny eust nuees et broillas. Item
aud[ict] an le peuple fut fort tourmente sur les paiemens attendu
les cris et preconisations faictes sur les monoyes argent et
or court. Item audict an fut grans mortailles de bledz
en la terre car en plusieurs partz a grant pene peut on en recouvra
la semence. (...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 101 / 337

folio 94

04/07/1542

foudre

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...) Item aud[it] an et le mecredi quatrieme de Jullet
a neuf heures du matin apres plusieurs grans tonnairres
la fouldre tumba au clochier de leglise no[stre] dame ont Il
y fist merveilleuses blesseures et perfora leglise et fist choses
dignes destre rememorees.(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 156 / 337

folios 147 verso
et 148

07/05/1551

neige

 

 

 

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan m V / c / cinquante ung et le
jeudy septieme du mois de may questoit le jour
de ladmirable ascention de n[ot]re benoict saulveur
Jesuschrist contre lordinaire du temps il cheust
de nege par tout le pays plus dung grand demy
pied daulteur Et persevera depuis minuyt jusques
alheure de midy dudit jour et si ne faisoit pas
grand froit laquelle neige abbatit et coucha par
terre par sa pesanteur les bleds et fabves et plus[ieu]rs
arbres esbrancha delacera et rompit / de ce le peuple
fut moult contriste et non sans cause considerant
et voyant que la terre avoit este tappissee bien
demonstrant face de toute exhuberante fertilite
ce que esmouvoyt leurs coeurs a penser et doubter
les fins que pour ce pouvoient advenir ./ Sy dura
lad[ite] neige sans estre entierement fondue environ
trois jours dont apres de peu a peu les bleds et
fabves ainsi couchez par terre la grace a dieu ce
tournarent dresser et remetre en leur premier estat
sans y cougnoistre aulcun mal dequoy on sen esiouyt*
moult et en rendit grace a dieu / Mais nonobstant
plusieurs gens de meschant et pernicieux vouloir
variables et de petite foy quon doibt affliger doprobes
veu leurs tiranniques complexions lesquels pensant
les fruicts et biens estans en la terre avoir pour ce
prins quelque dangier serrarent** les bleds quils tenoient
en vente aultres ne le serrarent pas mais desincontinent
aulsarent*** le priz / Mais dieu le grand empereur
que nous tient tous en sa divine tutele ayant co[m]passion
de son povre peuple avant quinze jours feut que le tout
tourna en son premier estat / Or pitie fut de plusieurs
gens de pays que avoient beaucop de bestial et que

navoyent en icelle saison nulles restes de pastures
foin ne paille pour le long yver et ne savoient que
donner a manger a leurs dictes bestes car tout par
tout estoit couvert de neige pourquoy ne pouvoient
paistre aux champs sy que a danl?s demoura
leurd[its] bestial ung jour et demy ou environ sans
manger questoit grosse pitie / prions debonnairement
not[re] seigneur et sa glorieuse mere nous donner grace
de leur faire tel service que aprez les calamites et
miseres que luy plairra nous envoyer puissons
a la fin parvenir et estre receuz en la compagnye
des bien eureux.
(...)

NDLR

* Mis pour "resjouit" (réjouit).

** Mis pour "serrerent" (cachèrent).

*** Mis pour "aulsserent" (haussèrent).

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 195 / 337

folio 187

04/1555

gelée

 

06/1555

gelée

 

07/1555

froid

pluie

 

 

 

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Icy apres puis qu'il vient a la tradition de ma
fresche memoire et que treuve avoir lieu de narration
suyvant lestille par moy introduict dicts que ainsi que
jay conjecture lan p[rese]nt comptant apres la naissance
du fils de la vierge immaculee Marie M.V /c / .LV.
avoir este led[id] an mal dispose Car du co[m]mancement
sur les jours de la sepmaine saincte au mois dapvril il
gela moult fort sy que gasta partie des vignes et aultres
fruistz Aussi environ la my juin il gela de rechief Item
sur la my jullet fist aussi temps despiteusement froid

Si que il gela, et negha es montaignes de Rocheforchade
et aultres lieux quest contre le naturel dun tel
temps car alors le soleil est soubz le signe du lyon
et en sa fureur et force ce que causa les moissons
estre moult tardives Et aprez ce pour lever icelles
tant rayols que aultres trevailleurs et femmes estoient
venus de divers partis pour excercer lestat de leur
vie laborieuse et rusticque Et pour recepvoir le
tribut que la terre nous apporte de son precieux fruict
Pourquoy lesd[its] trevailleurs suyvant le[u]r acoustumee mode
questoient en nombre de trois a quatre cens Environ
quinze jours des le co[m]mancement de jullet eulx estre
arrivez au pays. Le temps fut tant pluvieux et intempere
que ne le[u]r fut possible se metre en besoigne po[u]r practicquer
leurs journees et despense Et la plus grand
partie navoient porte argent Si se trouvarent durant
ces jours constituez en grande disette et necessite
de le[u]r vivre et regretoit de vendre po[u]r eulx alimenter
leurs fauciles bastons ferrez et aultres leurs hardes
et bagaige Si furent contrainctz ses bonnes gens de
jo[u]r en jour attendans le point du beau temps de mendier
dhuys en huys nerrant la desconvenue du temps que
vous prometz contristoit moult les habitans. Mais
plusieurs charitables personnaiges durant ces jours
leur prestarent grant ayde en le[u]r distribuant po[u]r
dieu de leur bien po[u]r subvenir a leur indigence dieu le
le{u]r vueille rendre (...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 196 / 337

folio 187 verso

24/07/1555

tempête

 

17/09/1555

gelée

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...) Tantost aprez le mercredi xxiiii /e
dud[it] mois de jullet veille de Sainct Jacques feist une
terrible et severe tempeste que en plusieurs lieux
autour du puy feist grans do[m]maiges # 1 dieu doint
pascience a ceulx qui receurent telle fortune

[en marge]

# 1
Item le soir du mardi
xvii / e vii / bre gela si
fort que leaue estoit
prise entant que les
restes des raisins qui
estoient demourez es
vignes fure[n]t to[ous] brulez

(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 203 / 337

folio 196

03/1556

comète

 

04/1556 et
05/1556

sécheresse

grêle


(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan m. V / c / cinquante six sur la fin ou
extremes parties du mois de mars et apparut
auleuns soirs devers aquilo* une comete
assez grande et longue selon no[tr]e humain aspect
demonstrant a la queue ses clairs rayons et

son influence ou presaige je le delaisse a dieu. Si
succeda aprez quil fist ce moys dapvril et may et
plus oultre telle secharesse que denviron unze
sepmaines ne pleust combien que affectueusement
chacun desiroit veoir cheoir du ciel la felice pluye
bien advint aprez quil pleut mais bien rarement
mais a toutesfois quil plouvoit on estoit asseure
lad[ite] pluye ne cheoir sans estre entresmelee en quelques
part de gresle et tempeste ce que feist par plusieurs
et reyterees fois Et par le moyen de ces choses la
terre que navoit receu des le com[m]ancement son hume[ur]
necessaire ne rendit comodement son naturel tribut
ainsi que porta grant do[m]mage au peuple tant p[ou]r eulx
que p[ou]r leurs bestial Et davantage fut tant de
meschante vermyne qua demy gasterent plusieurs
fabveiras et peseyras** Et ce nonobstant estoit le
temporel charge de grans tailles et le clerge de
decimes po[u]r subvenir aux urgens affaires du roy n[ot]re s[ir]e
les voytures estoit fort cheres si que on acheptoit
en auloins partiz*** le fein a trois deniers la livre et
ny avoit pays circunjacent**** que peult secourir lung
a laultre car chacun se plaignoit en son endroit et
tomba ce temps en cherte Et couroit tant de paovres
infinement daventuriers que disoit venir de picardie #
et que avoient este exterminez par la guerre tant mal
en ordre que cestoit pitie les voyr ceste tribulation et
cherte dura jusques a la cueillete de lannée subsequente
# corsegne piedmont***** et autres paovres dauvergne et dailleurs

NDLR

* Du côté du nord.

** Plantations de fèves et de pois (termes apparentés à la langue d'oc.).

*** Venant de "lieux éloignés", donc du foin importé.

**** Mis pour "circonjacent" (français moyen) : circonvoisin, proche.

***** Mis pour "Corsaigne (Corse) et Piémont (nord-ouest de l'Italie)".

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 208 / 337

folios 199 verso et 200

08/11/1557

vent

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Le[dit] an et le soir et nuyct entiere de lundy viii / me
de novembre vent Eurus vent occidental vulgo la
traversa fut si tres esmeu quil feist de chofes sinistres
et quasi incredibles tumba renversa et desracina plusieurs
bois et rompit dilacera esbrancha aultres arbres
il tumba maisons et pallisses abbatit tieules des

couverts et verrines des maisons rua par terre les clayes
de plusieurs parcs de brebis et le bestial estoit la tout
espouvente que aprez se transporta ça et la sur lobscure
nuyct que de les reassembler fut merveilleuse aux pasteurs
et gardes diceulx trevail et peyne Que vous en diray je
plus des choses que ce soir po[u]r ce vent furent faictes jen
laisse la meilleure et plus ample narration a ceulx qui
mieulx et plus au long en ont efcript
(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 223 / 337

folio 215

14/11/1559

neige

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...)
Lan m. V / ct / Lix sur la feste du glorieux
martin sainct Chaffroy quon celebre la xiiii des
ides de novembre feust ung grant hyver et tant
tomba neige quil y en avoit haulte de demy aulne
de lion plusieurs deschargerent leurs maisons craignant
que leurs murs tois ne tombassent po[ur] ce faire
En ce temps avoit au puy et faulx bourgs de troillas
certaine bende de ses pauvres diseuvrans, boemes, agariens*
ou sarrasins qui po[ur] le[u]r plaisir de lad[ite] neige feirent
une maison devant lhopital sainct laurent ou avoit
porte de senestre ce que po[u]r curieusite plusieurs allarent
veoir
(...)

* On dénommait alors les peuples du moyen-orient “Agaréniens” ou “Agariens” du nom de la seconde épouse répudiée d’Abraham. Ils étaient parfois appelés “Ismaéliens”, “Ismaélites”, ou bien encore “Cédar” du nom d’un des fils d’Ismaël. On les appella également "Sarrasins" comme ici dans le texte, “Berbères”, “Maures”, ou simplement “Mahométans” . NDLR

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vues 221
et 222 / 337

folios 217 verso
à 219

05/09/1559

crue

inondation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

(...) Mais regardons
plus oultre de leaue p[ou]r redduire icy par memoire sempiternelle
comment lan p[rese]nt M.V / ct / cinquante neuf sur la nuyct
entiere du sabmedi V / me / des ydes de septembre les efforts
et indicibles voire inexcogitables et irreparables dom[ma]ges
que la riviere de loyre assez prochaine du puy a faict le
long de son de son estendue. Si que le cas est passant la

apprehension humaine et moult difficille a relater car
sur celle nuyct environ le temps de trois ou quatre heures
quest ung faict memorable et ung secret clos es archanes
de dieu que es parties sur la naissance de la fontaine ou source
dont descend et derive loyre il ait si trestant pleu mesle
de grosse gresle esclercs rubiconds contre leur naturel
avec continuels et espoventables tonnerres quon ne povoit
cognoistre sur la terre synon desmesuree habundance deau
Regardons que sur ce est dist hester chappitre dixieme
fons parvus crevit in fluvium maximum et in aquas plurimas
redundavit*, et comment en avallant par flots estranges
excedant ses rives et bornes acostumes de bien grande
estendue Et ne laissa devant elle a demolir rompre
abbatre et ruyner ponts planchis murailles botiers
herissons levades toute nature et maniere darbres
rivages jeunes et vieulx desquels ladicte riviere
estoit felicement decouree pour leur nature verdissante
et fructueuse que ont este depopulez renversez eradiquez
et exterminez Et la terre des labours et champs evacuee
de ca en plusieurs partis restante la place en roches
et pierres sans espoir de jamais y povoir cultiver ne labourer
Les pres il les a fendus et remys en gravier y faisant
merveilleuses traces nouveaulx passaiges profundes
concavassîons moult difficiles a les restaurer et remetre
en leur estat pristin**. Les jardins, maisons, cases, logetes,
fonts, granges, patils et estables, et tout ce que lad[icte] riviere
povoit attaindre elle a mys a doleureuse fin sans y povoîr aulcun
secours ne recours Et pour que ladicte estrange
inundation avec ses fluctuations et undes turbulantes
surprint grand nombre dhommes femmes et enfans en

leurs maisons heure de la profunde nuyt aussi
tost par devant que par derriere que ne sceurent
trouver moyen par la superhabundance et activete
de leau de trouver eschappatoire ne de fuyr si
que ils furent la assiegez et contrainctz en
gravissime tristesse endurer le torment et
angoisseux martire de la mort la ont ne se
peult donner ne accorder nulle triesve dont jay dole[u]r
de lescrire voyant si terrible limite faicte a le[u]r
vie par telle fin et periode non naturel Et
ainfi neyez et submergez quest ung cas damer
desespoir ensemble de leurs animaulx beufs
vaches juments polins porceaulx et brebis desquelz
le nombre est grant a bien lextimer selon le rapport
de gens ad ce subiectz Et apres les paoures creatures
humaines aussi led[ict] bestial on a trouve ainsi morts
et neyez les ungs loing les aultres prochains les ungt
ca aultres la en divers lieux. Ce neant moins en
a porte lad[icte] eau les petitz meubles de leurs maisons
que estrange chose est den ouyr leurs doleureuses
plaintes les laissant tous nudz oppressez de vehemente
dole[u]r desolation et desconfort Qui alors se povoit
saulver cestoit bien a grande peine et non pas sans
dangier. O mon dieu je pourroye cy amener le
dict du bon prophete abacuth lequel en son tiers
chappitre dict ainsi : Numquid in fluminibus iratus
es domine ant in fluminibus furor tuus***. Nous ne
pourrions extimer a souffisance ces afflictions que
ne sont pas chofes vacilantes ne incertaines mais
contenant plaine verite Il pourroit estre cy
rememore du grant et universel deluge advenu au
temps de nostre bon pere le sainct patriarche Noe

causant le peche du peuple qui fut lan du monde m.
vi / c / xlii duquel deluge ny a raison den escrire, Il
me recorde aussi avoir leu que lan du monde iii / m / vi / c /
Lix avant ladvenement de Jesuchrist m. V / c / xL / te en
tessaille region de grece au regne de deucalion feist
ung deluge que ainsi que orose tressoufisant acte[u]r le
tesmoigne disant que les thessaloniens furent contraincts
monter es montaignes po[u]r eulx saulver.Aussi ay
trouve et est escript au premier livre de podio feuillet
lxxi ou est narre co[m]ment la riviere doleson creust moult
grandement lan m. iii / c /  Lxxviii le jo[u]r vi / e / yde de octobre et
des grans do[m]mages quelle feist. Aussi la dedans est
contenu dune aultre semblable inundation que ladicte riviere
feist voire plus do[m]mageuse que advint lan M.D.VIIL le jo[u]r
saincte anna ainsi que la le pourrez lire. Mais ce nest
rien et naproche de ce qua faict ceste riviere de loire ceste susd[ict]e
annee m. v / c / vix quun bien grant et espacieux livre ne pourroit
suffire a narrer par le menu les do[m]mages que a porte ladi[ct]e riviere
de loire que jay cy dessus traiste et escript selon ma nebuleuse
ignorance et mesure de mon rude scavoir toutesfoiz soubz correction
des mieux entenduz. Mais quest ce benevole lecte[u]r que surce
dessus narre je te pourroye plus amplement escrire note arrenger
plus grant monceau de paroles Sy non que se reco[m]mander a dieu
n[ost]re misericordieux sire se metant soubz sa tutelle et de sa
glorieuse mere nostre patronne Et le[u]r prier par le[u]r debonnaire
donner paradis aux trespasses et aux vivans que tant y ont
perdu et souffert les vueille constituer au plus ault degre
de la vraye vertu de pascience po[u]r soulaiger en ceste dure
adversite le[u]r humaine perturbation disons Amen.
(...)

NDLR

* Citation (lat.) extraite du livre d'Esther 10:6 "La petite source qui s’accrut devint un fleuve et se répandit en eaux très abondantes". Le livre d'Esther est le vingt-et-unième de la Bible hébraïque. Dans la bible chrétienne il fait partie des Livres historiques de l'Ancien Testament.

** En français moyen (ancien français) "pristin" signifie "premier" (avec le sens de "précédent".

*** Citation biblique (lat.) extraite du livre d'Habacuc 3:8-12 "Est-ce contre les fleuves ô dieu que ta colère brûle ? Ou est-ce contre la mer que ta fureur est dirigée ?". Habacuc est le huitième des douze petits prophètes de la Bible dans l'Ancien Testament.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 40 / 75

19*/09/1559

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

(...)
lad[ite] riviere estoit
plus grande que en lannee
mil cinq cents cinq[uan]te neuf qui
en amena le pont de coubon et
goudet et lestang et la voule
et molussar et chac de cussac et
plusieurs au[tr]es (...)

NDLR

Voir le texte complet un peu plus bas sur cette page à la date du 01/10/1633.

Cette crue est également mentionnée dans les mémoires de Jean Burel (source https://gallica.bnf.fr).

« 1559
Deluge de la rivière de Loire.
Premierement, miraculeusement la rivière de Loyre se desborda par ung
dimenche matin qu'estoit landemain de Nostre-Dame de septambre, par
si grand desbordement & force que le pont de Cobon fust abbatu & brisé, la
maison du toyre (2) demolie & ruynée & plusieurs personnes neyées, maisons
abbatues; mesme la petite maison des pouvres malades de Brive & le devant
de leur eglise; ayant la grand habondance de l'eau prins possession par tout le
terroir de Brive & jusques près l'arbre de Tirebeuf; tellement que de la me-
moire des vivans on n'avoit veu ung tel déluge & que soyt vrai. On (1) avoit
faict fère ung ratelier à Brive dans ladicte rivière pour retirer le boys de Bou-
son qu'il faysoit conduire; fust rompu & emporté par l'eau; contrainct en
fère un aultre, que Anthoine Jerosme fist venir, & vendoit la pagelle cinq
solz, & despuys ne s'est peu trouver moien avoir dudict boys.

(2) Toyre, tutor, gardien du pont, préposé au péage.

(1) La phrase commençait par : "Guyot Massigaud" ; ces mots ont été raturés et remplacés par le mot "On".
»

* Date incertaine déduite du texte. À l'époque contemporaine, la fête de Notre Dame des Douleurs est célébrée le 15 septembre. Comme en 1559 ce jour-là tombait un mercredi, le dimanche suivant serait le 19 septembre. Mais quand fêtait-on Marie au XVIe siècle ?

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 303 / 337

folio 295

05/08/1561

foudre

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

Lan m. v /c / Lci la veille du martir espaignol mons[eigneu]r
sainct laurens archidiacre Vme de mois daoust de matin
aprez deux grans et espoventables tonnerres la fouldre cheut
sur le grant clochier de leglise cathedrale que moult lempira.

(...)

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Bibliothèque municipale
MS 0036 (8082)

BVMM
(IRHT-CNRS)

Le livre de Podio
Estienne de Medicis
marchand du Puy
t. II
1475 - 1565

vue 330 / 337

folio 322

1562

douceur

beau temps

(merci à Ann'Eva R., relevé Geneadom)

En ce temps apres estre yssus de lannee M. V / c / Lxii durant
laquelle que est chose bien rare ne se peult dire que par indisposition de
temps on aye veu esclairer tonner tempester sonner cloches signer le
temps et lair avec la saincte croix Mais en cest endroist led[it] an estre
tout doulx et tempere chose moult contraire eftoit car le peuple
endura plusieurs durtez et miseres notez en mes escriptz cy precedens.
(...)

—  —  —


Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1589 - 1593
E-dépôt 241/3

vue 17 / 21

01/05/1590

neige

(relevé Geneadom)

     Digna notatu*

Audict an et le premier jour
du moys de may toute la nuict
et led[it] jour et appres aultres deux
suyvant bonnem? fit de la neige
tellement quil en avoyt faict de
haulteur de troys pan et demy p[ar]
tout le pays de vellay et en au[tre]s
[com]me a la montaigne il y en avoyt
deux a trois verges? cinq pans et pas
moingtz led[it] premier jour de may estoit
ung mardy et dura lad[ite] neige jusque
au samedi prochain douxiesme ?
ung sa? (...) estre (...)

*Latin : "Digne d'être noté" NDLR

—  —  —


Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

M S
1584 - 1604
E-dépôt 241/10

vue 22 / 26

03/1594

pluie

 

12/1594

gelée

(relevé Geneadom)

Notta quod*

Tout le moys dud[it] mars par
la grace de dieu yl ne se
faict ny avoir ouy dire quil aye
pleu aud[it] moys de mars en se
pays de vell[ay] ny guyeres de
tout le moys de febvrier ny
voyre de janvier bref bon
temps [et] bon juer excepte
qung moyes devant nohe fist
de grands glaces et gyaulx
tellemen [que] la riviere de
loyre fust pryse [et] gellee
dans une nuyst [et] durerent
lesd[ites] gelles [et] glaces en viron
troys sepmaines devant la
feste dud[it] nohe

*Latin : "Notez que" NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1595 - 1602
E-dépôt 241/5

vue 4 / 29

07/09/1559

crue

inondation

30/10/1595

vent

pluie

orage

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

    Nota

Tout le jour fist ung grand vent
et toute la nuyct tonneyres et say faict
esclairs et tonneres avec ung inpetueux
vent [et] pluye tellement que la vigille
de toussainctz de matin la riviere
de loyre fust grand[ement] desborde
quil navoit este si enfle et grosse
despuys lan 1559 au septiesme
septembre comme aussi les ruisseaux
Ainsy lateste je soubzi[gne] pour
lavoir / veu / les? dictes inondations
et plusieurs d'au[tres]

Barthelemi cur[é]

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

MS
1589 - 1604
E-dépôt 241/11

vue 6 / 10

16/11/1598

pluie

orage

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

   Nota

Led[it] jour et la nuict passee il pleust
et fay s? des esclairs en lair et des
tonneres et les deaulx estoy en gresses
et enflés et la riviere de loyre le
mardy xvi mena ung grand
bruyt et tintamarre tellement
qu'on en estoit en grands esbat de
cella moy present soubz[sig]ne
Barthelemi cure

—  —  —

1600

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1602 - 1605
E-dépôt 241/6

vue 5 / 13

01/01/1603

gelée

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

        Notta 1630 [sic]

puys le premier jour dud[it] moys
de janvier # il se fi une gelle
que bonnement on passoit la riviere
de loyre par tout et le grand
moullin de vessas? gelloyt et qu'on
n'aye entendu dire il y avoyt
? cinq[an]te ans chose admirable

# jusques a la fin

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1602 - 1605
E-dépôt 241/6

vue 7/ 13

16/10/1603
ou
08/11/1603

crue

inondation

(relevé Geneadom)

N[ot]a  Le jour sainct michel an
susd[it] la riviere de loyre
a ete grande[ment] debordee ayant
amene le pont de Cobon
sans avoir pleu ? pays de
Vellay

Barthelemi cure

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1603 - 1616
E-dépôt 241/12

vue 3 / 21

30/04/1607

vent

orage

brouillard

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Nota que led[it] j[our] envyron troys heures
apres midy la riviere de loyre est
venue enfler et que paravant deux
ou troys jours avoict faict ung
grand vent et impetueux et que
led[it] j[our] na que bien peu pleu
avec certains brouliarz et toneres

                                  J? Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1603 - 1616
E-dépôt 241/12

vue 5 / 21

11/10/1608

pluie

onondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Sera Memoire Que le xi
doctobre jour de St geraud sur
le soir commanca a pleuvoir
et dura trois jours acause de
laquelle pluye fust une
grande innonda[ti]on deaux
mesmes la riviere de loire
la gaigne, orzic* lesquels
acause de la grande innonda[tion]
desd[ites] eaulx firent une infinitte
de maux en ayant admene
plusieurs pons pres arbres
et fait de maux inestimable
lad[ite] riviere estant venue
plus grande quelle nayt
jamais este de la vie des
vivans laquelle innonda[tion]
dura lespace de trente heure
Dieu soit loue du tout

Barthelemi cure

*La Gagne et l'Ourzie coulent respectivement au nord et au sud de Solignac-sur-Loire. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1605 - 1613 E-dépôt 241/7

vue 8 / 35

06/11/1608

orage

grêle

(relevé Geneadom)

Notta

Led[it] jour environ les quatre heures
apres midy il soufla ung temps
avec tonneres esclairs acompa[gne]s
dune grande gresle # et durarent
lesd[its] esclairs jusques environ les
neufs heures du soir # est super
hoc filiis vris narrate : et
filii vri filiis suis : et filii
eorum generationi alter *

* [lat.] "Super hoc filiis vestris narrate, et filii vestri filiis suis, et filii eorum generationi alterae." peut se traduire par "Dites-le à vos enfants, et vos enfants et leurs enfants à une autre génération". Il s'agit d'un extrait de la Bible (ancien testament), Livres prophétiques, Livre du prophète Joël, chap. 1 - 3. NDLR

—  —  —

Rosières

Saint-Martin

B
1634 - 1672
E-depôt 130/1

vue 10 / 261

1618

pluie

inondation

(info Geneanet, merci à Charles V.)

[page verticale]

Lan 1618. la moisson fut fort fertille en tous grains, Mais
fort difficille a reculir*, a cause des trop frequentes pluies
et inonda[ti]ons Le froment se vendoit douze sol et un denier
Le plus beau a Rozieres. Moy estant cure     Margerit

* Mis pour "recueillir". NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1620 - 1625 E-dépôt 241/14

vue 3 / 51

10/07/1620

orage

inondation

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta Bene que le vand / dredi / dixiesme jour du moys
de julliet il se leva ung temps terrible
et espouvantable avec des esclairs et tonnaires
effroyables plus que jamais homme vivant
neusse veu dans il pleust sy fort dans
deux ou trois heures ou environ que cestoict
ung cas effroyable leau fist de dommage
a plus de deux mil livres car elle
ensepvelissoict les bleds des champs
On dict aussy que siles portes de
la ville du puy de la basse ville
feussent este fermees que toute la
basse ville s'en aloict de grande
eau qui couroict par toute la ville
que cestoict une mervelhe
et en foy de ce me suis
soubz[ig]ne faict ce xe[me] juillet mil
six cent vingt     Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 7 / 75

10/02/1624

vent

orage

neige

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta que le sabmedi de la sexagesime
de lad[ite] année 1624 qui estoit le
dixiesme febvrier sur le soir sesleva
un vant sy effroiable avec des
esclairs et tounairres ou il fist
de la nege deux pans ou
environ de sorte q[ue] le landemain
les parroyssiens ne peurent venir
a lesglise que tant seullement ceux
de Soll[ignac] et de la borie et mesmes
viendrent a cheval chose remarcable
que les antiens disoient navoyr
veu ny antandu dire choses
samblables.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 7 / 75

acte n° 61

15/04/1624

météore*

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Le mesme jour environ m[inuit]? [lacune]
Nadalle montet femme a estienne Jarous[se]
du lieu de la borie tout aussy tost que
heust faict lenfant moy pr[ese]nt le soir
comme estienne Jarousse avec sa filhe
me vindrent querir en ma ma[is]on nous
avons veu thumber du ciel un flanbeau tout
allumé et le landemain sesiesme j[ou]r dud[it]
mois dapvril 1624 lad[ite] nadalle a este
ensepvelie, Le mesme* marriva lors q[ue]
on me vint querir pour Cecille bonnete
femme a jean eymar qui mourut de mal
denfant.

* Il s'agit probablement de deux étoiles filantes. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1620 - 1625 E-dépôt 241/14

vue 43 / 51

21/05/1624

pluie

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Le mesme jour ensamble toute la nuict il fit de
grandes pluies. la riviere de loire de dix ans
on ne le vist sy grand que il estoit.

M bardon

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1620 - 1625 E-dépôt 241/14

vue 44 / 51

15/08/1624

orage

pluie

foudre

(relevé Geneadom)

Nota bene que le xve jour du moys daoust
mil six cens vingt quatre jour et feste de lassomption
de la benoite Vierge marie mere de Jesus Christ
environ midy se leva ung temps terrible & epouvantable
avec des esclairs et tonnayres le plus effroyables &
epouvantables que on heuse ouuy de la vye de
vivant apres que nous heusmes faict la procession
et chante les lytanies de no[tre] dame on commença
les pres? alors se leva un temps encore quil eust
dure troys ou quatre heures auparavant plus
terrible et esfroyable et comme on disoit cest hymne
de la vierge Marie Ave Maria Stella dei mater alma ?
il fist un tonnairre le plus affroiable que on eust jamais
ouy alors le fouldre ou feu du ciel se mist en
quatre ma[is]ons a la loire? quil ny demeura rien sçavoir
en la ma[is]on de mr Laurens bellut et en la ma[is]on
de messire pierre audier p[re]b[tre] de soll[ignac] et de pierre veyseyre
ensamble en la ma[is]on de jacques Montet tout
aussy fort je soubz[ig]ne estant bien accompagne de ceulx
qui entandirent loffice de vespres je pourta le s[ain]t
sacrement ou le feu du ciel avoit faict le mal ou
dieu graces le feu ni augmenta plus en advant mais
neanmoingtz le temps feust plus terrible que au commance[ment]
et [si] fort que on ne scavoict que faire car jamais on
ne vist f[aire] tant de pluye [com]me fist tout ce[dit] jo[ur] voyre
toute la nuict avec des esclairs et tonnayres tres
effroyables de sorte q[ue] on croyoit destre tous perdus. lesd[its]
quatre ma[is]ons navoint que dix neuf ans ou environs quelles
avoint este bruslees / mais non pas du feu du ciel. / et en foy de ce me suis soubz[igne]

                                           Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 9 / 75

01/12/1625

vent

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Notta Bene Que le premier
jour du moy de decembre
lan mil six cens vingt cinq il
seleva un vant sy effroiable et
espouvantable le sabmedy au soir
ensamble tout le dimanche et la
nuict après quil ny avoict hommes
qui heust entandu de samblable
La riviere de loyre vint si
grande que chascun sesmervelhioit
car elle estoict plus grande
que en lannée mil cinq cens
Cinquante neuf que leau abbatit
le pont de Coubon de goudet
et plusieurs au[tres] et en foy de ce
me suis soubz[signé] ce troysiesme jour
dud[it] mois de decembre lan mil six cens
vingt cinq.

                                           Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 10 / 75

26/01/1626

orage

vent

foudre

grêle

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta que le xxvi[eme] janvier 1626
entre les dix et unze heures du soir
sesleva un temps terrible et espouvanta / ble
avec des esclairs et tounaires effroiables
ou un tounaire tua un homme en
faisant la santinelle aux muralles
du puy comme aussy fict beaucoup
de gresle et vans.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 10 / 75

25/06/1626

orage

vent

foudre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(relevé Geneadom)

notta bene comme le
vingt cinquiesme jour du mois de juing
1626 le landemain de la Nativite
St Jean Baptiste environ dix heures
de matin il sesleva un temps sy
terrible que cestoit une mervelhe
avec des esclairs tounairres et vants
sy effroiables que cestoit une grande
pitie car sollignac trambla cinq
ou six fois on souna tout le jour
les cloches de soll[ignac] le soir estant
venu le temps se remict un peu et
bien tost apres il retourna prandre
ses premieres eses avec de tounairres
et esclairs encore plus effroiables
on souna lave maria. Une demie
heure apres les marguiliers aiant
quité le souné je m'en alis soune le
premier alors les marguiliers vinrent
qui estoint Vidal florit Jean bossit
estienne obrier Mathias eymar et Vidal
eymar son frere. je leur fis sonner
toutes les cloches et voyant q[ue] le
temps continuoit de pis en pis je
leur fis ceser le sonné excepte la
grande cloche et apres avoir sonne une

heure ou environ qui estoit une heure
de nuict je fis cesser le sonnement de
cloches et fis descendre lesd[its] marguilliers
estant devant la porte petite de leglise
vint Jacques roche mon frere avec
Marguerite mouton qui demeuroint
a Chambriere avec Mr sigand qui
demanda deau benicte. Je dis a mon
frere de luy en balher* du petit benitier
qui estoit a la petite porte de lad[ite]
esglise et cepandant je men voulois aller
avec les au[tr]es marguilliers alors il
fist un tonnaire quil fist trambler
tout soll[ignac] gaspard veysseyre dict
quil vouloit aller sonner avec Mathieu
eymar ce que je leur deffandis et
nonobstant ce ils montarent au
clocher et comme led[it] veysseyre
print la corde de la grande cloche
du couste droit et mathias eymar
la corde du couste gauche pour
sonner lad[ite] cloche ils neurent
guierre sonne quil fist un tonnairre
effroiable ou le fouldre ou feu du ciel
thunba au clochier et gaspard
veysseyre lesquels sonnoint la grand
cloche vidal florit estienne eymar
obier et jean boussit descendirent
a lesglise ou je m'en voulois aller
a cause dune grand batalhe de feu
que je voiois aleglise car le foudre**
avoict estainct le feu de la lampe
qui est au devant le grand autel
ou repoze le st. sacrement. Il
arracha une clochette du tour qu'on sonne
au bonnes festes lors qu'on leve le st.
sacrement ensamble une piece de bois
d'un pan et demy. Il print aussy
une piece de bois quil rompist et arracha
une oraison de no[tre] dame qui estoit

collee et attachee au dessoubz du tour quil
avoit prins lad[ite] clochete et la jeta par
terre il rompit dans le coin du couste
gauche en trois ou quatre endroicts il
rompist au milhieu une lampe de ?
la chapellene N[otre] dame et briza en quatre
ou cinq endroictz tant en lad[ite] chapellene
que aux degretz dicelle brief toute leglise
trambla de sorte que le pave estoit
tapisse de la chaux de lad[ite] eglise
ou lon santoit une puanteur effroiable
comme soulfre et au[tre] mauvaise oudeur
Alors je sourtis par le grand port
de leglise dehors criant Jesus Maria
mon fre[re] sourtit aussy avec vidal
eymar Alors les marguiliers me
crierent de venir bien tost au secours
je leurs dis quils vouloint ils me
dirent q[ue] mathias eymar et gaspard
veysseyre estoint mort au clochier
tout aussy tost je cria Mr julien batit
de soll[ignac] quil nous envoiait un falots
avec de lumiere et deau de vie ce
quil fit je monta le premier au clocher
je treuva mathias eymar par terre et
gaspard vey[ssey]re je prins led[it] vey[ssey]re et
le relevant debout il estoit
tout estourdy. Je prins mathias eymar
qui regardoit vers le ciel il ne remua
point je luy fis donner deau de vie
je ne vis point de santimant en luy
je le fis descendre dans leglise et par
apres le fis pourter asa ma[is]on ou lon
ny vit point de vie le landemain on
le vouloit ensepulturer ce que je
nacorda jusques au lendemain sabmedi
vingt sept[iesme] juing 1626. quil fust ensepulture
honorable[ment] il feust grande regr[et]? acause
quil estoit vertueux. le fouldre rompit une
pointe de la troisieme pillier dud[it] clocher
et arracha la croix de fer qui y estoit
et la jeta sur le couvert de leglise
Il ny avoit que trois ans que on avoit
repare ceste pille scavoir 1623. par mr
sebastien monnairon du lieu de Cayres
Il navoit que vingt six ans

NDLR

* Mis pour "bailler" c'est à dire "donner, remettre".

** Dans la mythologie grecque et romaine, le foudre - qui est nom masculin - désigne le faisceau de dards enflammés en forme de zigzag représentant la foudre. Le foudre est l’attribut de Zeus (ou Jupiter).

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 12 / 75

21/10/1626

crue

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

1626

Notta Bene. Comme le jour
des sainctes onze mil vierges vingt une
jour dud[it] mois doctobre lan mil six
cens vingt six la riviere Loyre
se desborda si impetueusement que estoict
une chose effroiable sans avoir pleu q[ue]
une nuict tant seull[ement].

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 13 / 75

02/01/1627

orage

vent

grêle

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

1627

Pour l'annee mil
six cens vingt sept
et premierement
Le sabmedy second jour du mois
de janvier 1627 sur les dix
heures du soir est decede Mr
Jacques Cocoron mareschal de
soll[ignac] et environ minuict
sesleva un temps grandement
terible avec des esclairs et
tounaires effroiables avec d[es]
vents impetueux durant tou[te]
la nuict comme aussy il
faisoict de gresle et tempeste
que cestoict chose effroiable et
le dimanche matin comme on
alla sonner les cloches po[ur] led[it]
Mr Cocoron ; la grande cloche
du clocher de soll[ignac] thumba au
clocher sans rien faire de mal
a personne Dien grace ores que
il y eusse beaucoup de gens
et ladicte / cloche / ne se rompist
nullement et le mesme jour
led[it] Cocoron feust ensepvely
honnorablement il receust les St
sacrements de penitance le St
viatique ensamble les Sts huilles
et en foy de ce me suis soubz[signe]
ce iiie janvier / 1627    Roche cure

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 14 / 75

12/10/1627

orage*

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)


Notta Bene Comme le
le mardi douziesme jour du mois doctobre
lan mil six cens vingt sept il arriva
deux heures de nuict du soir du j[ou]r dud[it]
mardi quil faisoict une nuict grandement
obscure et tenebreuse il apparut une
clarté au ciel quil faisoict relluire
si grande clarté que estoict une mervelhe
car il estoict sy clair comme en
plain midy lors que le solel monstre
entier[ement] sa clarté ou elle dura un quart
dheure [en marge] ou environ et par apres fist un tounayre
[qui] dura [lacune] dheure ou je menv?[lacune]
[lacune]
foy [lacune]

* Ces lueurs sont probablement celles d'un orage lointain dont on n'entend pas encore le bruit. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 15 / 75

11/11/1627

vent

orage

grêle

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Nota bene que le le jo[ur] St martin
unzie[sme] jo[ur] du mois de Novembre an
susd[it] 1627 environ midy il sesleva
un temps effroyable avec les plus
grands vans esclairs et tounaires
que on heust veu avec de gresle
[et] tempeste avec un temps obscur
[lacune]

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 16 / 75

20/01/1628

tremblement de terre

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta bene on dict qu'en auvergne
il est mort plusieurs gens de peste
et principalle[ment] au dioceze de St flour
et en plusieurs au[tr]es endroicts et
q[ue] la terre a tramble en auvergne
et quelques androicts ce xxe Janvier

                               Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 23 / 75

07/04/1628

foudre

orage

vent

grêle

(relevé Geneadom)

Notta Que le vandredy septies[me]
jour dud[it] mois dapvril 1628 le
foudre du ciel entra dans leglise not[re]
dame du puy par deux ou trois fois
ou se faysoit un temps effroiable
avec q[ue] des vens impetueux gresle
et tempste avec des esclairs et
tonnaires ou le foudre brusla
une partie des courtines du
pavillon qui est au dessus du
grand autel ou repose le S[aint]t sacrement
et limage de no[tre] dame du puy
[sur] environ lheure de dix / heures / du matin ou lon
disoit vespres et un pere capucin disoit
messe a un des aultres preche du grand
autel de N[otr]e dame du puy
cest bien un cas etrange et
grande[ment] admirable & en foy
de ce me suis soubz[igne] estienne
roche p[re]b[t]re et cure de leglise st
vincent de soll[ignac]

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 23 / 75

23/11/1628

pluie

crue

neige

vent

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

1628

Notta Bene Comme le
vendredi au s[oi]r de la feste de
Madame Ste Catherine xxiii[eme] jour du
mois de novembre lan mil six cens
vingt huict il sesleva un temps de
pluye et nege avec que de vans
effroyables que cestoict une pitie le
lendemain de la feste de la
glorieuse saincte catherine qui a este
le sabmedi il fist pix loire vinst grande
comme aussy les ruisseaux de la
Ganhe de la borie que estoict un cas  / estrange
car ceux de la borie pour venir a
leglise il falust passer  acheval avec
que grand difficulte comme aussy le
ruisseau de Mussicq* quil estoict impetueux
et fist beaucoup de dommage et le dimanche
du landemain il feust un temps
plus effroiable avec des esclairs
tounairres et vents tres espouvantables
il continua tout dimanche ensamble
toute la nuict que cestoict une pitie
le lundy il fist aussy de la nege
avec grande abondance en ce temps
la rochelle feust randue au roy
ou les regimens de gens de guerre
faisoint tout plain de mal au pais
de vell[ay] excepte aux terres de Mr
le viconte de polignac et en foy de
ce me suis soubz[igne] 27e novembre lan
mil six cens vingt huict

                                             Roche cure

Demesme il arriva au lieu de
Collampdres* que leau durant le
jour de Ste Catherine ensamble la nuict
et tout le dimanche que le ruisseau app[ellé]
de poutouze qui passe aud[it] lieu il vint
vint si grand et impetueux quil fist
plusieurs maux il noya vingt quatre
bestes a layne dans une maison aud[it]
lieu de collampdres* ensamble a
plusieurs et au[tr]es fist de grands maux
car cestoict un cas effroyable on croioict
q[ue] la fin du monde estoict venue ce 27e
no[vem]bre 1628.

* "Mussic" et "Collandre" sont deux villages situés à l'est de "Solignac-sur-Loire". NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 22 / 75

14/02/1629

éclairs

(relevé Geneadom)

Notta bene comme le quatorziesme
j[ou]r de febvrier feste du glorieux st.
Valantin Martin sur les huict et nuef
heures du soir il faysoit de esclairs
tres effroyables sans tonnaires
du solels levant et ainsi letteste
comme layant veu.

                                              Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 23 / 75

10/04/1629

parhélie *

(info https://www.histoire-genealogie.com, merci à Thierry S.)

1629

Le Mardy S[ain]t dixiesme jour du mois
dApvril lan mil six cens vingt huict [sic]
Apres midi trois heures ou environ le ciel
estoict grandement clair. On a veu
trois solels donnant une grande claire/te
au ciel que cestoict une mervellie
Le soleil estoict au milhieu de deux
autres soleils estant lung / olong / de lautre
de vingt toises ou environ. tous trois
parels. excepte que les deux solels
qui se mirent emsamble avec lautre
solel estoinct au bord d’une nue laqu[e]/lle
estoict grandement large. de sorte
que cella signiffie bien quelque chose
et en foy de ce me suis soubs[ig]ne

Roche Cure

* Le "parhélie" est un phénomène optique hivernal de reflexion de la lumière solaire sur des cristaux de glace atmosphériques et qui forme généralement deux images du soleil de part et d'autre de celui-ci et un halo annulaire. Voir une photo prise à Moscou en 2014. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 24 / 75

30/05/1629

grêle

(relevé Geneadom)

notta
comment le xxxeme jour dud[it] mois
de may 1629 il a faict de gresle
a soll[ignac] la borie et au ch[âteau]? de
lespesseur d'un pan et demy. ou
environ il a ruine les cheneures
ensamble les pres et champs
et jardins le tout a mon grand
regret ce penultie[me] may feste de st
felix martin et en foy de ce me suis soubz[igne]

                                         Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 26 / 75

28/11/1629*

pluie de sang

(relevé Geneadom)

On dict que au st esprit et a ville
neve de bert** et au bourc, il apleu de sang*
po[ur] lasseure ce 28e no[vem]bre 1629.

                                                  Roche

NDLR

* Cette date est celle de la rédaction de cette note. Les pluies de sable rouge provenant du Sahara sont plus fréquentes en été, cet événement semble s'être produit le jour de la fête du Saint Esprit c'est à dire le lundi de la Pentecôte qui se situe 50 jours après Pâques. D'après l'algorithme de Delambre-Butcherdonc, en 1629 Pâques tombait le 15 avril. Il s'agit donc d'un événement qui se serait produit le lundi 04 juin, ce qui semble bien plus en adéquation avec la météorologie de la saison.

** "Villeneuve-de-Berg"  se situe à environ 70 km de là, en Ardèche.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 26 / 75

01/12/1629

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Nota bene que le premier j[ou]r
de decembre lan que dessus mil
six cent vingt neuf la riviere
de loire vint si grande et sy
impetueuse quil ny avoict homme
vivant quil leust veu si grand
et en foy de ce me suis soubs[igné]

                                          Roche

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 30 / 75

30/09/1630

comète*

sécheresse

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Nota Bene que le jour sainct
hierosme de[rnier] jour dud[it] mois de
septambre lan mil six cens trante
environ une heure de nuict apparut
une coumette* au ciel durant une
demie heure ou environ ou elle
donna une mervellieuse clarte
a la fin de sad[ite] clarte il fist un
tounairre. En ce temps les fontaines
perdirent leur cours. le lac du Bouschet
diminua de beaucoup le froment se
vandict cinq[uan]te ix** sols # le car[teron]*** et la soigle
quarante lorge trante cinq lavoine
seze sols le ras et en foy de ce me
suis soubz[signe].

# ? iii lt iii S[ols]****

NDLR

* Il ne semble pas y avoir eu de passage de comète en 1630. Peut-être un orage lointain.

** C'est à dire 50 + 9 = 59 sols.

*** Un "quarteron" est une unité de mesure de masse qui valait un quart de livre soit 122,4 grammes.

**** Le début de cet ajout est difficile à lire (A fouire ?); la fin après la rature indique la somme de 3 livres tournois et trois sols soit 78 sols.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 34 / 75

15/09/1631

tremblement de terre

vent

orage

(relevé Geneadom)

1632

Nota Bene Que
Le quinzie[me] jour du mois de
septambre lan mil six cents trante un
il arriva qu'une heure apres minuict
ou environ un grand tramblement de
terre que estoit un cas estrange
durant tout led[it] jour xve[me] le temps
se changea avec de grands brouliards
vents esclairs et tounaires et toute
la nuict se fist des esclairs voire
de tounaires et par apres ce tramble[ment]
de terre feust grandement a soll[ignac]
a la ville du puy et plusieurs au[tres]
lieux il dura un quart dheure
ou environ . Cest bien quelque
presage mauvais.  et en foy de ce me
suis soubz[igne].

                                            Roche cure

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 36 / 75

03/08/1632

orage

grêle

inondation

tempête

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Notta bene que le troisie[me] j[our] du
mois daoust 1632, Il sesleva un
temps environ deux heures du matin
la plus effroiable que homme na veu
jamais il faisoit des esclairs et
tonnaires tres effroiables il fist de
la gresle durant un demy quart dheure
ou il fist tout plain de mal aux
orges et aux avoines a Cussac amena
sept ou huict Maisons et amena la croix
qui estoit au pied de la coste de
Cussac et fiste de la tempeste a soll[ignac] a cussac
au puy a cubon Caires le brignion*   Roche

* Toutes ces paroisses (Cayres, Le Brignon, Solignac-sur-Loire, Cussac, Coubon, le Puy-en-Velay) sont alignées sur un axe sud-ouest / nord-est qui délimite le parcours de cet orage sur environ 16 kilomètres. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue / 75

09/09/1633

orage

tremblement de terre

(relevé Geneadom)

Nota Bene que
Le neuviesme jour du mois
de septambre lan mil six cents
trante trois deux ou trois heures
de nuict sesleva un temps
le plus effroyable et espouvantable
que homme aye jamais veu
avec des esclairs et tonnairres
que homme aye veu ny entand[u]
La terre tranbla deux ou
trois fois Cella presage bien
quelque chose effroyable
et en foy de ce me suis soubz[ig]ne
        Roche cure

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 40 / 75

01/10/1633

orage

vent

crue

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Le premier jour doctobre
1633 il sesleva un temps
tres esfroyable avec des
esclairs et tonnairres avec
vents et pluye ou la riviere
de loyre vint si grande
quelle passoit sur le pont
de coubon une coudee et
en amena led[it] pont qui estoit
de bois lad[ite] riviere estoit
plus grande que en lannee
mil cinq cents cinq[uan]te neuf qui
en amena le pont de coubon et
goudet et lestang et la voute*
et molussac de ch[arens]ac de cussac et
plusieurs au[tr]es et en foy de
ce me suis soubz[igné] ce premier
jo[ur] doctobre lan mil six cents
trante trois,    Roche

* "Lavoûte-sur-Loire" est située en aval du "Puy-en-Velay", "Coubon" en aval de "Solignac-sur-Loire", "Goudet" en amont, "Brives-Charensac" tout près du "Puy-en-Velay". NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 41 / 75

10/1634

comète*

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Nota Bene en ce temps on
voyoict une estoille avec une grande
queue du couchant avec une epee
toute en sang environ unze heures
de nuict.

                                    Roche cure

* Aucune grosse comète n'a été répertoriée en 1634, pourtant cette fois la description ne laisse aucun doute quant à l'origine du phénomène céleste observé. La forme, l'horaire et la position dans le ciel sont caractéristiques d'une comète. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 42 / 75

05/1635

sécheresse

grésil

gelée

vent

(relevé Geneadom)

nota bene

quil a afict un mois de may le plus
majlereux que jamais homme a
entandu ou il a faict une secheresse
si grande quil a ruine les fruicts
de la terre les pres les bles et
les vignes car il na faict point
faict [en marge] de la pluye durant led[it] mois
ains* gresil gellees avec un vent
qui brusloit tout. le car[teron] de bled
a vallu xxiiii*** S[ols] la soigle** /.
le froment xxx*** S[ols]
le car[teron]****                   Roche Cure

NDLR

* "Ains" est employé assez rarement, ce mot vient du latin "antius" (comparatif de "ante" « avant ») et signifie "mais (au contraire)".

** On désignait souvent plusieurs céréales sous le nom générique de "blé" ce qui imposait de préciser de quel "blé" il s'agissait. Ici par exemple le blé "seigle" est distingué du blé "froment" plus cher car il donne un meilleur pain.

*** Notation en chiffres romains, soit 10 + 10 + 4 = 24 sols et 3 * 10 = 30 sols.

**** Mis pour "quarteron" (voir ci-dessus).

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 42 / 75

05/07/1635

vent

orage

foudre

tempête

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Le cinquiesme jour du mois de
juilhet 1635 sur les 7 ou 8 heures
du soir il sesleva un temps avec les
plus grands vants et tonnaires que
jamais homme aye veu le feu du ciel
fist plusieurs maulx en tourna[?] il
rompist plusieurs arbres de fruict a st
paulien il empourta le clouchier ensamble
les cloches et tua quelques gens
comme aussy a la chaze dieu./ et
fist beaucoup de tempeste.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 48 / 75

09/08/1637

comète*

météore*

orage

foudre

tornade

(relevé Geneadom)

Nota bene Que le
dimanche neuvîe[sme] jour du mois daoust
.1637. il arriva qu'une comete* heure
de dix heures de nuict donna une
grande clarte. dans la ville de
soll[ignac] quil resambloit un grand
flambeau. et bien tost apres il
en arriva autres deux qui firent
le mesme. et toute la nuict il fit
plusieurs effroiables esclairs. le
landemain feste de st Laurant
trois heures apres midi il arriva
que le temps vint noir et tres effroiable
avec que de nuees et trois tourbillions
L'un vint du couste dagisoux** et lau[tre]
de poutouse** et lautre de chambaud**
ou tous trois se vindrent joindre
au lieu de mussic** ou il resambloit
une grande montagnie jusques au ciel
tout en fumee ou les nuees se
conbastoinct ensamble qui estoict
une chose effroyable et tres espouvantable
Le foudre*** enpourta cinq gerbieres
ou lon voioict les gerbes en lhair
avec un combast de nues voire
un bruict qui estounoict tous
ceuls qui les voioinct et les
tourbilions qui en pourtoict les
terres et trois ou quatre champs
ensamble La terre et buissons
qui les a brusle Il faysoict
trambler les maysons dud[it]
lieu de mussic et donna une
sy grande espouvante dans
soll[ignac] Mussic et le chier**** que
tout le monde sen fuict
et en foy de ce me suis soubz[igne]
ce xe aoust lan mil six cens trante
sept /.

                                     Roche Cure

NDLR

* J'ai conservé le mot comète car il est indiqué dans le manusrit. Pour autant, au vu de la descrition faite par le curé Roche et comme il ne semble pas d'après mes recheches y avoir eu de comète en 1637, le phénomène semble plutôt être une chute de météore fragmenté en trois morceaux. A-t-il atteint le sol ? Auquel cas il s'agirait d'une météorite, sinon il s'agit simplement de trois étoiles filantes.

** "Agizoux", "Pouitouze", "Chambaud" et "Mussic" sont de petits villages ou des lieux proches au sud-est de "Solignac-sur-Loire".

*** Dans la mythologie grecque et romaine, le foudre - qui est nom masculin - désigne le faisceau de dards enflammés en forme de zigzag représentant la foudre. Le foudre est l’attribut de Zeus (ou Jupiter).

**** "Le chier" est le hameau situé sur les coteaux du ruisseau venant de "Mussic".

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 48 / 75

09/09/1637

neige

(relevé Geneadom)

1637

Nota bene que le neuviesme jour
du mois de septambre 1637 se fist de la nege
a la montagne de Mesec et gerbier de jonc*.

* Le Mont Mézenc culmine à 1753 m et le Mont Gerbier-de-Jonc, célèbre pour être la source de la Loire, à 1551 mètres. Ils sont situés à une trentaine de kilomètres à l'Est de Solignac. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 48 / 75

23/10/1637

crue

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Nota.

Le vingtrois[esme] octobre 1637 la riviere
de Loire vint si grande plus que
homme vivant aye veu. ou icelle
fist plusieurs maux. et les eaux ont
faict plusieurs maux tant aux boutieres*
q[ue] vinares**

NDLR

* Une "boutière" est l'extrémité (le bout) d'une étendue de terre (terrain, champ...).

** Probalement une variante de "vignier", "vigneau" ou "vignero" termes qui désignent le vignoble suivant les régions.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 49 / 75

24/11/1637

orage

crue

vent

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

1637.

Notta Bene que la velhe
de madame ste catherine vingt
quatri[eme] novembre 1637 il a faict
de tonnairres grandement effroiables
durant toute la nuict avec des
esclairs et de vants plus grands
q[ue] jamais homme aye veu
ny ouy. la riviere de loire
vingt impetueuse. & les vans ont
dure lespace de sept ou huict
jours.                  Roche Cure

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 55 / 75

15/11/1640

neige

(relevé Geneadom)

Notta Bene. que le quinzie[me]
j[our] du mois doctobre lan mil
six cents quarante il a
faict de la nege. et
le landemain seizie[me] dud[it]
mois il a gelle extraordinaire[ment]
chose que jamais homme na
veu car le gel ponotoict*
comme au milhieu de lhiver
pouvre presage   Roche cure

* Peut-être mis pour "penetroict" c'est à dire "pénétrait" ? NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 56 / 75

20/01/1641

neige

pluie

vent

orage

(relevé Geneadom)

Notta que led[it] j[our] de st
Sebastien il faisoit un temps
effroyable avec de la nege
et pluye avec des vans
orages tres effroiables ou lon
ne pouvoict nullement parcher

Roche Cure

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 59 / 75

05/1642

sécheresse

(relevé Geneadom)

Notta bene quil a
faict un moy de may
le plus maleureux que
homme aye veu a cause
de la secheresse car il na
pleu de tout le mois de
may le car[teron] de froment
valoit vingt sept solz et
la soigle vingt cincq
et lorge vingt lavoyne
huict. Il a faict le mesme
mois de may comme il fist
lannee 1635 ./. quil ne fist
nullement de pluye jestois
alle en perinage a N[ot]re dame
de banelle    Roche   Cure

* Le prieuré de "Notre-Dame-de-Banelle" est situé à Banelle dans l'Allier, un lieu-dit sur la départementale 215, entre Escurolles et Espinasse-Vozelle, à 8km de Gannat et 14km de Vichy. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 60 / 75

15/06/1642

neige

(relevé Geneadom)

Nottabene.

Que le dimanche de la
ste Trinité quinzie[me]
jour du mois de juing lan
mil six cents quarante deux,
il a faict de la nege en
grand abondance aux monts
et plusieurs au[tr]es lieux chose
que les anciens de quatre
vingt et dix ans nont
veu ny ouy dire et
la nege demeura sur la terre sept ou
huict jours tant aux montaignes proches
comme le bouschet* Cayres et plusieurs
au[tr]es lieux /.     Roche Cure

* "Le Bouchet" est un volcan situé près du village de "Cayres" à 10 km au sud-ouest de "Solignac-sur-Loire", Son cratère est occupé par un lac, il culmine à 1301 mètres au "Chauvet". NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 63 / 75

10/07/1643

grêle

tempête

(relevé Geneadom)

1643

Nota Bene

Le dixie[me] jour du mois
de juillet lan mil six cents
quarante trois il arriva un temps
de gresle et tempeste durant un temps
quart dheure tant seullement
quil gasta toutellement les fruictz
de la terre. non seullement de
senejol st. jean la champ rouzet*
chantouy* st christofle un peu
a soll[ignac] ne fist gueres de mal
dieu graces a Cussac a coubon
st jullien a lantriac** est
en plusieurs au[tres] lieux il
a suivy une douzaine de
paroisses ou il a faict beaucoup
de mal a mon grand regret

Roche cure

NDLR

* Actuellement "Grand Ronzet" et "Petit Ronzet","Grand Chantouin" et "Petit Chantouin".

** Tous ces lieux sont alignés sur un axe ouest-sud-ouest / est-nord-est. Ce cheminement qui a été suivi par l'orage de grêle semble être assez fréquent.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 66 / 75

01/05/1644

grêle

tempête

(relevé Geneadom)

Notta
que le penultie[me]* jour du mois
de may environ midy il fist
un temps effroiable de gresle
et tempeste durant une heure
ou se fist beaucoup de mal
quil ne se peult estimer / 1644 /

Roche

* On dirait maintenant "avant-dernier". NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 66 / 75

27/10/1646

tremblement de terre

(relevé Geneadom)

Nota Bene que la vigille
de St Simon et st jude
apostres sabmedy vingt septie[me]
jour du mois doctobre lan mil
six cents quarante six entre
trois et quatre heures du matin
deux heures durant pour ou
environ arriva un tramblement
de terre dans la ville du puy
et autres lieux circonvoisins
que est une merveille Il fist
un meveilleux tounairre tres
effroyable et espouvantable et
un demy quart dheure apres
il en fist un autre mais tout
tramblant ou il faisoit un temps
clair car la lune donnoict une
grande clarte /

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vues 73
et 74 / 75

04/1647

beau temps

 

 

 

 

 

 

(relevé Geneadom)

1647

Le mardy de pasques* nous
avons pourte la procession a
N[ost]re dame du puy ou il y
avoict une grande assamblee
de gens apres avoir faict
N[ost]re devotion moy et Mr
Mouton religieux claustrier
et Messire Claude Mourgues
vicaire de N[ost]re Dame de
Soll[ignac] nous avons alle [rature]
disner a la ma[is]on de Mr
allard       qui tenoict logis
dans la ville du puy ou
il nous a faict une bonne
chere car nous avions
les perdris le chevreau le
mouton rousti et bouly
ensamble le veau les
entrées de table avec
de bons potages et
les pigeons en broche avec
un bon dessert ou en verité
je peux dire que de trante
cinq ans je nay faict
si bonne chere oultre le
bon vin et le pourchet
rousti ensamble la salade
et plusieurs autres viandes
[que] nous avions en N[ost]re compag / nie
ou Me Sebastien Besse recteur
de la compagnie des penitans
blans y assista et en s’en retournant
du puy environ cinq heures
apres midy il feust homicide
par cinq ou six voleurs au lieu
de Val miserable[ment] et le landemain
vingt quatrie[me] apvril le[dit] Me Besse
a esté ensepvely honnorable[ment]

et a este grandement
regretté de tous mess[ieurs]
les marguiliers et luminiers
sont esté Me estienne
Mallosse et Me Claude
Lasherme qui faisoict
loffice po[ur] Mr toussaintz
Vianes du lieu de Collampdres
du lieu du chier ils sent
sont bien acquites dieu
graces ils ont faict f[air]e
le batalh de la grande
cloche qui estoit rompu
et ont fait f[air]e la curasse
de la grande cloche qui
a coste dix livres et led[it]
batalh xxiiii livres

Il a faict le plus beau
mois de apvril que
homme vivant aye
veu le froment a vallu
dixsept solz la fromentade
dix solz la plus belle
Lorge neuf solz et lavoine
huict solz ou dieu graces
il faisoict bon vivre et
a bon marche et en
foy de ce me suis soubz[igne]

* Toute la première partie ne concerne pas la météorologie, mais le témoignage de ce repas pantagruélique et de son dénouement tragique méritaient qu'on la transcrive malgré tout. NDLR

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 75 / 75

07/08/1647

comète*

(relevé Geneadom)

1647

Le dimanche cinqui[ème] j[our]
du mois de aoust apres avoir
dict ma messe parroichielle
St Vincent de Soll[ignac] jay pourte
la procession a N[ost]re dame de
pitie dallegre ou jay couche
avec que M[essieurs] Jean Chaussendier
et Me Vidal Mallosse luminier
lannee pre[sen]te et Me anthoine
Nautonier du lieu de la borie
et Me Pie[rre] eymar du lieu dagisous
Catherine allirol et Jeanne obrier
sa belle filhe le landemain nous
sommes allés dire messe a la
Ste Trinite ou nous avons este
receus a grand honneur par Me
le Reverand prieur de [rature]
la Ste Trinite et Compte de
Brioude lequel nous a inviste
a disner pres du grand autel du
coste droict il y a un thumbeau
de pierre rellevé ou jay demande
a qui appartenoict ils mon dict
quil na pas long temps que Me
de Cusse le fist ouvrir ou on
lui treuva un homme tout entier
quy avoict la barbe jusques a la
senture se qui estoict un hermite
et qui faisoict beaucoup de
miracles principale[ment] de fiebvres
puis nous avons alle a N[ost]re dame
de lyesse a un village app[ellé] chiniac
della nous sommes retournes et avons perdu
le droict chemein et sommes alles coucher
a un village appelle barbisi ou la nuict
nous avons veu une comete au ciel qui
donne une grande clarte laquelle estoict
longue et par apres sest formee en serpa[nt]
et apres en faucille le landemain avons dict
messe a N[ost]re Dame dallegre et avons disné ch[ez]
[?]esse la grize avec bonne chere bon marche.  Roche

* Ce phénomène, non répertorié comme une comète, a été aussi aperçu dans l'Allier. S'agissait-il d'une aurore boréale ? NDLR

—  —  —

1650
Vorey-sur-Arzon

BMS
1645 - 1676
E-dépôt 125/5

vue 7 / 74

23/04/1651

petite crue

(info https://archives43.fr/)

Sera pour memoire que le vingt trois apvril mil six centz
cinq[an]te un jour de dimanche entour les neuf heures du matin
les paroissiens de la pr[esen]te paroisse venantz / pour / entendre la messe
parroissielle ceulx qui venoient du village de changeac et de par della
co[m]me seront no[m]mes au p[rese]nt rolle vollantz passer le bateau* dudit
/ changeac / il sen mist dedans icelluy pres de soixante six personnes et
une canelle** et led[it] bateau se trouvant trop chargé il senfonca et
entierement et quoy que leau ne feust pas [rature] par
trop grosse tous les soubz nommes se noyerent sans leur pouvoir
donner aulcun secours et furent enterres en la pr[esen]te parroisse
a[utr]es cinq ou six furent emportes pour estre
enterres leurs parroisses le mesme sus[dit] 23e ap[vril] 1651 excepte quels quy
ne furent trouves et enterres q[ue] le mercredy suivant 26e quels estoient q[ue] lon
avoit mesme jusques au dessous du fort Le nom des noyes
est premierement

premierement ***
(...)

NDLR

* Le bac de Changeac est mentionné sur la carte de Cassini.

** La signification de ce terme est encore obscure.

*** Suivent les noms de 36 personnes. Plus loin le curé mentionne avoir fait élever une croix sur le rocher qui marque le lieu du naufrage et organisé une fois l'an une procession pour "nous garantir a ladvenir de tout danger".

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

BMS
1631 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 2 / 75
et
vue 9 / 75

S
1637 - 1681
6 E 32/3-bis-C

vue 2 /18

09/01/1661

crue

(relevé Geneadom)

Remarques touchant cest qui est arrivé
en ce pays dextraordianire

Le 9 Janvier de lan 1661 le pont de lionne feut
abbatu et emporte par le debordement de leau de ceste
mesme riviere, environ les 8 heures du soir.

nota [en marge]

Texte identique à la mise en forme près. NDLR

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

BMS
1631 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 2 / 75

S
1637 - 1681
6 E 32/3-bis-C

vue 2 /18

06/01/1663

tremblement de terre

14/01/1663

orage

(relevé Geneadom)

en Lan 1663 le 6. ianvier environ les 7 heures du soir
arriva en un tremblement de terre. non a la verite si grand
ni de si longue duree que celuy qui arriva Loctave autrefois
Loctave des rois treisieme de Janvier de lan              a reson
duquel chaque annee lon faict procession a nostre dame de
La chagnie
en la meme annee 1663 et le 14 Janvier seleva un
grand orage accompagnié desclairs et furieux et espouven
tables tonerres suivis apres de quantite de pluye. --- et ce
fut entre les 4 a 5 heures du matin.

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

BMS
1631 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 2 / 75

01/1665

froid

neige

gel

(relevé Geneadom)

En l'an 1665 au mois de Janvier tumba si grande
quantite de nege et le froid et le gel feut si vehement que
le milieu des vignies q[ue] nous apelons cloux feut gelé en sorte
quil ny eut aucune recolte et fut contrainct de dessoucher
la maieure partie des septs. toutefois la liimagne duvergnie
et le querci et Languedoc feurent abondans en vin.

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

S
1637 - 1781
6 E 32/3-bis-C

vue 1 / 18

1665

froid

(info Geneanet, relevé Geneadom, merci à Bérengère M.)

en lan 1665 lhyver feut si rude quau mois de
Janvier presque tous les bas et clous des vignies de
Blesle furent geles, soit la verge soit la souche
des dictes vignies

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

BMS
1631 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 1 / 75

hiver 1665

froid

printemps 1666

sécheresse

(relevé Geneadom)

en Lan 1665 lhyver feut si rude quau mois de
Janvier presque tous les bas et clous des vignies de
Blesle furent geles, soit la verge soit la souche
des dictes vignies ------------------------------------------
ceste mesme année 1665 au mois docotbre
Le Roy establit a Clermont la chambre des
grans Jours laquelle dura quatre mois entiers
et ne finit qua la fin de Janvier de lan
ensuivant 1606. ----------------------------------------------

en lan 1666 le printemps a este si sec que
le ciel pandant trois mois na quasi pas
donné de la pluie.

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

S
1637 - 1781
6 E 32/3-bis-C

vue 1 / 18

1666

sécheresse

(relevé Geneadom)

en lan 1666 le printemps a este si sec que
le ciel pandant trois mois n'a quasi pas
donné de la pluie

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

BMS
1631 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 2 / 75

1669 - 1670

froid

neige

gel

(relevé Geneadom)

en lan 1669 depuis la noel jusques au 22 feubvrier de lannee
mil six cent septante le froid feut si vehement a raison dune
prodigieuse quantite de neige qui tumba par deux fois concecutives
et par le gel presque continuel que les plus vieux disoint navoir iamais
veu ny experimente un hyver si rigoureux. les vignes en furent
tres notablement dommagées.

—  —  —

Vernassal

BMS
1671
E-dépôt 36/1

vue 30 / 250

du 01 au
03/06/1671

gelée

(info https://archives43.fr/)

est a remarquer que la nuict de lundy au mardy et celle du
mardy au mercredy a gelle fortemant quoy q[ue]
les bleds partye acheve de fleurir et a[utr]e [par]tye
du coste des hautes fleurs

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

BMS
1631 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 18 / 75

25/07/1676

tempête

grêle

pluie

crue

inondation

(relevé Geneadom)

Lan 1676. le 25 Juillet jour de St
Jacques le maieur environ les 4 heures
du soir il seleva une si horrible tempeste
Laquelle venant a fondre avec quantite
de gresle et une pluye grandissime abondance
de pluye causa une infinité de ruines
ravagent toutes les terres labourees et ensablant
les pres et jardins a channvre situes au bas dans
les valons en telle sorte que les rivieres et
ruisseaux estoient tres formidables, mais sur tout
la riviere de voyrese laquelle surmontoit
de beaucoup les ponts en sorte quelle surpassoit
le beal ou canal du moulin de lhospital et
venoit jusques au bort de la fenestre de nostre
cuisine tellement quil passoit plus de leau dans
la Rue de labonnal quil nen passe ordinairement
soubs le pont du Babaury toutes les caves celiers
Bouticques et bassecours escuries et cuvages et bas
estages des maisons furent remplys de cette eau
puante et limoneuse dans nostre bassecour de la
maison du claux. Leau avoit trois pies d'auteur
plusieurs habitans perdirent en ce desastre quantite
dhuyle et de vin et mesme plusieurs touneaus qui furent
emportes ausi bien que les arbres des riberages de ce lieu

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

BMS
1631 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 18 / 75

1679

froid

neige

(relevé Geneadom)

Lan 1679 lhyvert commancant aux festes de noel
de lannee precedante fut si extreme et qui tomba si grande
quantite de nege quil dura mesmes sans aucune
intermission depuis jusques a pasques q[ue] les neges et
glaces commencerent a ce fondre le froict fut
si extreme q[ue] les arbres et les vignie mesme ne
commença qu'a pousser

—  —  —

Ally

BMS
1679 - 1694
E-dépôt 171/1

vue 9 / 97

folio 1

29/01/1681

froid

gel

(info Geneanet, relevé Geneadom)

Le vingtneufviesme Janvier mil six cens huictante un
Pierre Monthet du lieu de nouochaze parr[oisse] dally ayant / esté / trouvé mort de la rigueur du froid
et du gel, a la campagne dans un pré entre ledit? [lacune] lieu de nouochaze et de Sarzaguet*, a esté ensevely dans le cimetiere le vingtneufiesme [lacune] six cens huictante un   Celarier Curé

* Actuellement "Novechaze" et "Cerzaguet" situés envrion 2.5 km au sud d'Ally. NDLR

—  —  —

Mazerat-Aurouze

BMS
1671 - 1726
E-dépôt 386/1

vue 21 / 53

folio 3 verso

1694

mauvais temps supposé*

(info Geneanet, relevé Geneadom)

Remarque

Pour la presente annee
mil six cent quatre vingt
quatorze sont / morts / plus de
la moytie des parroissiens de la
la parroisse de St Eyrosme patron
de leglize dourouze, dou cette / annee / il y eut
grande famine le bled estoit a cinq
livres et dix sols l'orge a trois livres et huit
sols, et lavoine cinquante sols, et le
froment cinq livres et demy
La livre du pain se vandoit trois sols, du
gros pain de sorte que dans dans cette annee
lon trouvoit la plus grande partie des personnes
morte, ou dans les ruees, ou devant les portes
portes, ou dans leurs maisons sans aucun secours
la livre du pain blanc quil se vandoit
aussi quatre sols

* En 1693-1694 (pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg ou guerre de Neuf Ans) le froid et la famine  ravagent le royaume; on comptera entre 1 et 2 millions de victimes. NDLR

—  —  —

Chanaleilles

BMS
1673 - 1759
E-dépôt 132/3

vue 112 / 343

26/11/1697

froid

(info "Requiem en Gévaudan", merci à Guy C.)

mort / falzet [en marge]

Lan 1697 et le 26e 9bre mourust Josep ajasse de falzet
a la montagne de la rigueur du froid venant du malzieu
un peu au dessus de la montée des ducs ou lon trouva son
corps sept ou huict jours apres sa mort nayant pas par
consequent confessé ny communié que depuis pasques dernier
au moins dans la paroisse, Il estoit pourtant fort homme de
bien et donna mesme des marques dune bonne mort puisque
toute la nuict qu'il coucha sur la montagne il ne fist
que prier Dieu comme il nous a esté rapporté par un autre
homme qui estoit avec luy et il fust enterré dix jours
apres sa mort dans le tombeau de sa femme au cimetiere
de Chan[aleil]les ainsi je latteste

Bouniol curé

—  —  —

1700
Les Estables

BMS
1692 - 1741
E-dépôt 152/2

vue 84 / 425

1713 - 05/1714

mauvais temps

neige

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à geneal43)

Je soubz[sig]né curé des estables certiffie comme Jean Ranihon des estables
fils a feux antoine Ranihon mourut du mauvais tems lan mil sept
cent trese et a ete trouve apres paques mil sept cent quatorze
p[resen]t Claudot malosse   Carle curé

—  —  —

Le Bouchet-Saint-Nicolas

BMS
1692 - 1771
E-dépôt 7/1

vue 97 / 494

05/01/1717

mauvais temps

(relevé Geneadom)

Le 5° Janvier 1717 deceda en Marcillac de mauvais temps Antoine Portalier barrot*
mari d'Izabeau roussel de ce lieu et paroi[sse] du bouchet St N. et fut enterré au cimetiere
de cette eglize a lassistance de Marsal Sabyrettes et autres ses parens Ill[ettr]es par moy Merlé Curé

* Métier du décédé, peut-être "barrotier" c'est à dire fabriquant de poutres (barrots) pour les ponts. NDLR

—  —  —

Saint-Front

BMS
1705 - 1747
E-dépôt 18/3

vue 211 / 421

1725 - 1730

météorologie

mauvais temps

(relevé Geneadom)

n[ot]a [en marge]

depuis 1720 jusques a la presente année la france a este
affligée des differens meaux. le premier fut la peste qui
ravagea plusieurs contrées / de provence / du languedoc / le second / fut des loups
garous quy devorerent un grand nombre de personnes, le / troisieme / fut
des grèles, orages, gelées quy causerent des domages en la recolte tres
considerables surtout en cette parroisse depuis 1725 jusques a 1730
La dizette commancoit de se faire vivement ressentir dans cette province
mais le seigneur a tout reparé par le bonheur et labondance de lannee
presente 1730 son saint nom soit benit

—  —  —

Saint-Etienne-Lardeyrol

BMS
1727 1758
E-dépôt 204/3

vue 19 / 133

24/06/1731

foudre

(info Geneanet, merci à Bérengère M.)

monferrat / therese / gibert / mathieu / mazoyer [en marge]

Lan mille sept cens trente un et le vint quatrieme juin fete de la
nativité de St Jean baptiste vers les quatre heures du soir, la
foudre terasat therese gibert femme agée denviron quarante cinq
ans dans la maison d'alexandre mazoyer marechal a monferrat
de meme que mathieu mazoyer fils dud[it] alexandre et quelques autres
furent blessés, le meme jour notre premiere cloche fut rompue
par limprudence du sonneur, a ces enterremens furent present
mr hugon vicaire, monsieur l'abé delaroche chanoine de lacathedralle
du puy et mr molin hebdomadier moindre de la meme eglise, jacques
deshors oncle dud[it] mathieu mazoyer decedé, et jean pomerieu
epoux delad[ite] therese jean grand caude gros et autres illiterés de ce
enquis et requis

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

BMS
1724 - 1735
E-dépôt 241/26

vue 61 / 93

02/08/1731

foudre

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr, relevé Geneadom, merci à Guy J.)


nota [en marge]

Le second aoust mil sept cents trente et un entre onze
heures et minuit la foudre tomba au clocher de l'église
de Solignac, elle abbatit et mit en pieces la figure de
l'archange st Michel qui etoit sur la pointe du clocher, elle
etoit de pierre et fort artistement travaillée et avoit environ trois
pieds de hauteur, ensuite elle tua un des sonneurs nommé pierre
Roque du bourg de Solignac agé d'environ trente cinq ans et en
blessa trois des autres assés legerement pourtant, de là elle entra
dans l'eglise par les trous des cordes des cloches fendit en deux
la tête d'une figure tres belle de la ste vierge placée sur l'autel
d'une chapelle dediée à son honneur qui est du coté de l'evangile
à laquelle chappelle on monte par un degré de 9 ou 10 marches, apres
quoy elle sortie de l'eglise par une petite fenetre de la chapelle de
m[essieu]rs les penitents dont on trouva la vitre brisée.

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

BMS
1735 - 1746
E-dépôt 241/27

vue 60 / 115

folio 232

13/08/1741

orage

grêle

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr, relevé Geneadom, merci à Guy J.)


nota [en marge]

Le treizieme Aoust 1741 qui etoit le second dimanche dud[it]
mois après des chaleurs les plus fortes qu'on n'eut vû de long
tems, il s'eleva vers les cinq heures du soir un tems
furieux avec eclairs et tonnerres qui ne discontinuoient point
il tomba pendant environ une heure une pluye si abondante
melée de grele, non seulement dans cette paroisse mais
en plusieurs autres et surtout au puy et aux environs qu'on
n'a jamais vû ni la borne, ni les ruisseaux de Dolezon, de
Solignac et de Mussic si debordez, tout ce qui restoit de la
recolte qui etoit la plus grande partie des bleds martiaux
fut emporté, les inondations et les ravines firent des maux
imcomprehensibles sur tout aux champs labourés et qui
etoient en pente ni emportant toutes la terre et ni laissant
que le rocher, comblant plusieurs prés de pierres et de gravier.
toutes les maisons qui eto de la Borie qui sont le long du
ruisseau etoient pleines d'eau, dans les unes jusqu'au col aux
autres jusqu'a ceinture, et au puy dans la basse ville tous les
tonneaux nageoient dans les caves le meme jour entre 8 et 9
heures du soir, il tomba à terreyres une grele seche et si grosse
que generalement toutes les tuiles des couverts furent cassées, on en trouvoit
de plus grosses que les plus grosses pommes de calville Solignac sen sentit

mais il ny eut pas tant du mal aux couverts.

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

MS
1634 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 51 / 75

ou

S
1734 - 1762
6 E 32/3-bis-D

vue 30 / 54

14/06/1741

grêle

 

1742

froid

(relevé Geneadom)

N[ot]a  L'hyver de cette année
1742 a esté si long et si rude
nayant que cuilly tres peu de foing et de
paille par la gresle qui donna le 14 Juin
1741 que les fourrages ont esté si rares
et si chetifs qu'on a esté obligés au commence[ment]
de may de decouvrir les bastiments pour
donner la paille aux bestiaux sans quoy
ils auroint peris

—  —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

BMS
1735 - 1746
E-dépôt 241/27

vue 86 / 115

décembre 1743

comète

(info geneal43, relevé Geneadom, merci à Guillaume C.)


nota 2°

En l'année 1743 entour la fete de Noël a paru une
comete* pendant environ six semaines du meme coté un peu
après le coucher du soleil, et ensuite elle à apparu du coté
du levant pendant deux ou trois semaines quelque temps avant
le lever du soleil; plusieurs personnes meme la virent le
meme jour, pendant quelques jours scavoir le matin du coté
du levant et le soir du coté du couchant; on ne pouvoit pas
tirer de l'opinion du public que cette comete ne fut un
pronosticq de quelque fleau.

Tempere Curé

* Il s'agit de la grande comète de 1744 célèbre pour ses 6 queues et étudiée par J. P. Loys de Cheseaux  dont la désignation officielle est C/1743 X1, ou Comète Klinkenberg-Chéseaux. Elle est la sixième plus brillante de tous les temps. En voici une illustration ci-dessous extraite du "Traité de la Comète" de Chesaux paru en 1744 (document BNF / Gallica, cliquez sur la vignette pour l'agrandir).

—  —  —

Mézères

BMS
1737 - 1786
6E 151/1

vue 16 / 120

09/06/1749

neige

gelée

(info Geneanet, merci à Claude F.)

L'an 1749 la gelée ou la neige qui arriva
le 9e juin 1749 endomagea si fort la récolte
quon vit le grain a six livres la mesure dyssinge
chose extraordinaire et terrible qu'au moix de juin
tems auquel les chaleurs sont les plus excessives on
vit une si abbondante neige ce qui causa des domages
dont on se sentira longtems, dont jay donné
led[it] extrait et copie pour servir a nos descendans
et pour qu'on sache les choses passées.       Roche Curé

—  —  —

1750
Saint-Etienne-Lardeyrol

BMS
1727 - 1758
E-dépôt 204/3

vue 98 / 133

02/08/1754

foudre

(info Geneanet, merci à Bérengère M.)

Lan 1754 et le second aoust a quatre heures du
soir, la foudre tomba sur notre clocher et
abbatit la croix de pierre qui etoit sur larceau des
cloches, entra dans leglise parcourut toute la chapelle
de notre dame et mit en peloton le tapis et les trois
napes sans rien bruler de cela la moitié du te-
gitur* m[onsieu]r le vicaire et moi etions dans l'eglise. Les
sonneurs ne faisoient que descendre du clocher personne
ne fut blessé
                                                                          Peyronel
                                                                                 curé

* (Lat.) Ce qui est dessus, qui recouvre. NDLR

—  —  —

Tailhac

BMS
1731 - 1770
E-dépôt 199/2

vue 77 / 134

29/06/1758

gelée

(info "Requiem en Gévaudan", merci à Guy C.)

Il faut noter que l'année presente 1758
la nuit de S. pierre il gela tellement et si rigoureuse
ment que la gelée gata les vignes et les bleds et surtout
ce qui se trouva en fleur

—  —  —

Le Puy-en-Velay

Baptystère Saint Jean

BMS
1749 - 1762
B 6 E 178/6

vue 221 / 482

folio 27 verso

16/10/1755

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Le 16 octobre 1755 par moy soussigné et par l'ordre de Messire de la brosse abé
de St vosy ch[anoi]ne et dignité de la cathedrale notre dame du puy, vicaire general de
Mgr leveque, a cause du debordement des eaux qui a empeché de porter l'enfant
en la paroisse de Coubon d'ou elle est née native, a été baptisée francoise fille a Louis
Bouteyre laboureur et a françoise Mouton maries ha[bit]ans du lieu de volhac de la
paroisse de Coubon ; elle est née le 13 jour dusd[it] mois et an son parrain a eté pierre seja[?]
sa marraine cath[erine] martin fait en pré[sence] du pere soussigné

—  —  —

Blesle

Saint-Pierre

MS
1634 - 1762
6 E 32/3-bis-A

vue 50 / 75

30/08/1762

pluie

(relevé Geneadom)

(...)
et le lundy suivant 30e dud[it] mois
et le mardy qui avoint commencé
le froment de lasparllanges ont
esté interrompus par la pluye la
moitié du temps et le mercredy et
jeudy ont travaillé pour nous
(...)

—  —  —

Saint-Privat-du-Dragon

BMS
1667 - 1792
E-dépôt 84/3

vue 43 / 178

folio 3 verso

30/01/1763

orage

foudre

03/02/1763

orage

neige

(info Geneanet, relevé Geneadom, merci à Rémy D.)

Le 30 janvier 1763 environ midi il fit un orage furieux avec des tonnerres
epouvantables et la foudre tomba aupres de jozam sans nuire a personne
phoeomene qu'homme vivans n'avoit vu dans cette saison
et le huit février suivant a six heures du soir la meme chose arriva
mais les tonnerres ne furent pas si forts il est vray que nous
navions pas encore vû de neige dans ce païs, nous attendons de scavoir
ce que cela nous denotera
la recolte a eté fort sterile en tout et le vin fort mauvais

—  —  —

Saint-Privat-du-Dragon

BMS
1667 - 1792
E-dépôt 84/3

vue 53 / 178

folio 3

1765-1766

froid

gel

(info Geneanet, relevé Geneadom)

lannée 1765 a été fort sterile le froment cest vendu 3 lt le cart mesure
de brioude le soigle 2 lt 10 le vin fort mauvais a 10 lt la charge

lhiver de 1765 en 1766 a eté de plus rude depuis le 1er xbre jusquau
14 feuvrier 1766 on pretend quil a gelé plus fort qu'en 1709 les noyers
ont ete fendu par le gel beaucoup de vignes ont peri.

—  —  —

Saint-Paul-de-Tartas

BMS
1677 - 1791
E-dépôt 114/1

vue 309 / 336

folio 1 verso

11/02/1776

tempête de neige

(info Geneanet, relevé Geneadom)

Lan 1776 et le 11e jour du mois de fevrier ont eté suffoquées par la rigueur du
tems en se relevant sur le soir dune aumone de pain qui leur avoit distribué trop tard
les nommées marie faucher agée de 18 ans fille legitime a mathieu faucher et a
jeanne roux habitant de la ville de pradelles, et jeanne bran agée denviron
40 ans epouse de jean marval aussi pauvre habitant de la ville de pradelles et ont re
trouvées ensevelies dans la neige le 14 dud[it] mois au terroir de St paul a cote du chemin
allant aud[it] pradelles et ont eté inhumées le meme jour au cimetiere de St paul de
tartas presents gilles raynaud, laurent autuche, et jean faucher dud[it] St paul illetrés
de ce enquis et requis. Benoit curé

—  —  —

Saint-Paul-de-Tartas

BMS
1677 - 1791
E-dépôt 114/1

vue 309 / 336

folio 1 verso

11/02/1776

vent

tempête de neige

(info Geneanet, relevé Geneadom)

Lan 1776 et le septieme jour du mois de mars a été trouvé sur le chemin de barges
a pradelles dans le terroir de st paul de tartas*, le cadavre d'anne cartalade veuve d'estienne
cazagnon pauvre de la ville de pradrelles, decedée par la violence et rigueur d'un vent
de midi le onzieme du mois de fevrier dernier, en se retirant d'une aumone donnée
par paul gourjon dud[it] St paul, auquel jour perirent aussi autres sept autres pauvres dud[it]
pradelles sur le chemin y allant, dud[it] St paul; et a eté inhumé le meme jour 7e mars
au cimetière dud[it] St paul presents michel rieu signé, michel cartalade, et mathieu hugon
illetrés de ce enquis et requis, touts dud[it] pradelles

* Pradelles est situé à 4 km au sud de Saint-Paul et le chemin passe à plus de 1240 mètres d'altitude. NDLR

—  —  —

Saint-Pal-de-Chalencon

BMS
1772-1796
E-dépôt 2/9

vue 316 / 415

13/11/1790

inondation

(info geneal43, relevé Geneadom, merci à Guillaume C.)

ent / du / bouchet piliac / [en marge]

Le treize novembre mil sept cens quatre vints dix a cause de
l'innondation de la rivière d'ance dont les ponts ont été enlevés
j'ay donné la sepulture ecclesiastique dans cette p(aroi)sse de St. pal
avec l'agrement de mr le Curé de St. julien d'ance a marie
Theliere femme de mathieu ronat lab[oureu]r du hameau du
bouchet piliac* de la ditte p[aroi]sse de St. julien dans la Communion
de la Ste eglise depuis le dix agée d'environ trente huit ans, ont
assisté a son convoy Antoine Bergeron, et Simon fouchérand
ses voisins qui ont declaré ne scavoir signer de ce enquis et requis Fraisse Curé

* Aujourd'hui "Pilhac" stué à environ 2 km à l'est de Saint-Julien d'Ance, sur l'autre rive de la rivière Ance (affluent de la Loire rive gauche) par rapport à Saint-Paul-de-Chalencon. NDLR

—  —  —

haut de page

129 documents ou événements collectés

Mots-clés : aurore boréale, beau temps, brouillard, comète, crue, douceur, éclairs, foudre, froid, gel, gelée, grêle, grésil, inondation, mauvais temps, météore, météorite, météorologie, neige, orage, parhélie, phénomène céleste, pluie, pluie de sang, sécheresse, tempête, tornade, tempête, tremblement de terre, vent, verglas

Retour rubrique     Retour accueil