Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département de la Haute-Loire (43) / Auvergne / Auvergne-Rhône-Alpes

Les Estables / Le Puy-en-Velay / Saint-Pal-de-Chalencon / Solignac-sur-Loire

1600 - 1650 - 1700 - 1750

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 40 / 75

19*/09/1559

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

(...)

lad[ite] riviere estoit
plus grande que en lannee
mil cinq cents cinq[uan]te neuf qui
en amena le pont de coubon et
goudet et lestang et la voule
et molussar et chac de cussac et
plusieurs au[tr]es (...)

NDLR

Voir le texte complet un peu plus bas sur cette page à la date du 01/10/1633.

Cette crue est également mentionnée dans les mémoires de Jean Burel (source https://gallica.bnf.fr).

« 1559
Deluge de la rivière de Loire.
Premierement, miraculeusement la rivière de Loyre se desborda par ung
dimenche matin qu'estoit landemain de Nostre-Dame de septambre, par
si grand desbordement & force que le pont de Cobon fust abbatu & brisé, la
maison du toyre (2) demolie & ruynée & plusieurs personnes neyées, maisons
abbatues; mesme la petite maison des pouvres malades de Brive & le devant
de leur eglise; ayant la grand habondance de l'eau prins possession par tout le
terroir de Brive & jusques près l'arbre de Tirebeuf; tellement que de la me-
moire des vivans on n'avoit veu ung tel déluge & que soyt vrai. On (1) avoit
faict fère ung ratelier à Brive dans ladicte rivière pour retirer le boys de Bou-
son qu'il faysoit conduire; fust rompu & emporté par l'eau; contrainct en
fère un aultre, que Anthoine Jerosme fist venir, & vendoit la pagelle cinq
solz, & despuys ne s'est peu trouver moien avoir dudict boys.

(2) Toyre, tutor, gardien du pont, préposé au péage.

(1) La phrase commençait par : "Guyot Massigaud" ; ces mots ont été raturés et remplacés par le mot "On".
»

* Date incertaine déduite du texte. À l'époque contemporaine, la fête de Notre Dame des Douleurs est célébrée le 15 septembre. Comme en 1559 ce jour-là tombait un mercredi, le dimanche suivant serait le 19 septembre. Mais quand fêtait-on Marie au XVIe siècle ?

—   —  —


Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1589 - 1593
E-dépôt 241/3

vue 17 / 21

01/05/1590

neige

(relevé Geneadom)

     Digna notatu*

Audict an et le premier jour
du moys de may toute la nuict
et led[it] jour et appres aultres deux
suyvant bonnem? fit de la neige
tellement quil en avoyt faict de
haulteur de troys? pan et demy p[ar]
tout le pays de vellay et en au[tre]s
[com]me a la montaigne il y en avoyt
deux a trois verges? cinq pans et pas
moingtz led[it] premier jour de may estoit
ung mardy et dura lad[ite] neige jusque
au samedi prochain douxiesme ?
ung sa? (...) estre (...)

*Latin : "Digne d'être noté" NDLR

—   —  —


Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

M S
1584 - 1604
E-dépôt 241/10

vue 22 / 26

03/1594

pluie

 

12/1594

gelée

(relevé Geneadom)

Notta quod*

Tout le moys dud[it] mars par
la grace de dieu yl ne se
faict ny avoir ouy dure quil aye
pleu aud[it] moys de mars en se
pays de vell[ay] ny guyeres? de
tout le moys de febvrier ny
voyre de janvier bref bon
temps [et] bon juer? excepte
qung moyes devant nohe fist
de grandes glaces et graulx?
tellemen [que] la riviere de
loyre fust pryse [et] gellee
dans une nuyst [et] durerent
lesd[ites] gellees [et] glaces environ
troys sepmaines devant la
feste dud[it] nohe

*Latin : "Notez que" NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1595 - 1602
E-dépôt 241/5

vue 4 / 29

07/09/1559

crue

inondation

30/10/1595

vent

pluie

orage

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

    Nota

Tout le jour fist ung grand vent
et toute la nuyct tonneyres et say faict
esclairs et tonneres avec ung inpetueux
vent [et] pluye tellement que la vigille
de toussainctz de matin la riviere
de loyre fust grand[ement] desborde
quil navoit este si enfle et grosse
despuys lan 1559 au septiesme
septembre comme aussi les ruisseaux
Ainsy lateste je soubzi[gne] pour
lavoir / veu / les? dictes inondations
et plusieurs d'au[tres]

Barthelemi cur[é]

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

MS
1589 - 1604
E-dépôt 241/11

vue 6 / 10

16/11/1598

pluie

orage

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

   Nota

Led[it] jour et la nuict passee il pleust
et fay s? des esclairs en lair et des
tonneres et les deaulx estoy en gresses
et enflés et la riviere de loyre le
mardy xvi mena ung grand
bruyt et tintamarre tellement
qu'on en estoit en grands esbat de
cella moy present soubz[sig]ne
Barthelemi cure

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1602 - 1605
E-dépôt 241/6

vue 5 / 13

01/01/1603

gelée

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

        Notta 1630 [sic]

puys le premier jour dud[it] moys
de janvier # il se fi une gellee
que bonnement on passoit la riviere
de loyre par tout et le grand
moullin de lessa? gelloit? et qu'on
n'aye entendu dire il y avoyt
? cinq[an]te ans? chose admirable

# jusques a la fin

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1602 - 1605
E-dépôt 241/6

vue 7/ 13

16/10/1603
ou
08/11/1603

crue

inondation

(relevé Geneadom)

N[ot]a  Le jour sainct michel an
susd[it] la riviere de loyre
a ete grande[ment] debordee ayant
amene le pont de Cobon
sans avoir pleu ? pays de
Vellay

Barthelemi cure

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1603 - 1616
E-dépôt 241/12

vue 3 / 21

30/04/1607

vent

orage

brouillard

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Nota que led[it] j[our] envyron troys heures
apres midy la riviere de loyre est
venue enfler et que paravant deux
ou troys jours avoict faict ung
grand vent et impetueux et que
led[it] j[our] na que bien peu pleu
avec certains brouliarz et toneres

                                  J? Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1603 - 1616
E-dépôt 241/12

vue 5 / 21

11/10/1608

pluie

onondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Sera Memoire Que le xi
doctobre jour de St geraud sur
le soir commanca a pleuvoir
et dura trois jours acause de
laquelle pluye fust une
grande innonda[ti]on deaux
mesmes la riviere de loire
la gaigne, orzic* lesquels
acause de la grande innonda[tion]
desd[ites] eaulx firent une infinitte
de maux en ayant admene
plusieurs pons pres arbres
et fait de maux inestimable
lad[ite] riviere estant venue
plus grande quelle nayt
jamais este de la vie des
vivans laquelle innonda[tion]
dura lespace de trente heure
Dieu soit loue du tout

Barthelemi cure

*La Gagne et l'Ourzie coulent respectivement au nord et au sud de Solignac-sur-Loire. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1605 - 1613 E-dépôt 241/7

vue 8 / 35

06/11/1608

orage

grêle

(relevé Geneadom)

Notta

Led[it] jour environ les quatre heures
apres midy il souffla ung temps
avec tonneres esclairs acompa[gnes]
dune grande grelle et durerent
lesd[its] esclairs jusques environ les
neufs heures du soir et est super
hoc filiis uris narrate : et
filii uri filiis suis : et filii
erum generationi alter [lat.]

Traduction en cours

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1620 - 1625 E-dépôt 241/14

vue 3 / 51

10/07/1620

orage

inondation

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta Bene que le vand / dredi / dixiesme jour du moys
de julliet il se leva ung temps terrible
et espouvantable avec des esclairs et tonnaires
effroyables plus que jamais homme vivant
neusse veu dans il pleust sy fort dans
deux ou trois heures ou environ que cestoict
ung cas effroyable leau fist de dommage
a plus de deux mil livres car elle
ensepvelissoict les bleds des champs
On dict aussy que siles portes de
la ville du puy de la basse ville
feussent este fermees que toute la
basse ville s'en aloict de grande
eau qui couroict par toute la ville
que cestoict une mervelhe
et en foy de ce me suis
soubz[ig]ne faict ce xe[me] juillet mil
six cent vingt     Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 7 / 75

10/02/1624

vent

orage

neige

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta que le sabmedi de la sexagesime
de lad[ite] année 1624 qui estoit le
dixiesme febvrier sur le soir sesleva
un vant sy effroiable avec des
esclairs et tounairres ou il fist
de la nege deux pans ou
environ de sorte q[ue] le landemain
les parroyssiens ne peurent venir
a lesglise que tant seullement ceux
de Soll[ignac] et de la borie et mesmes
viendrent a cheval chose remarcable
que les antiens disoient navoyr
veu ny antandu dire choses
samblables.

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 7 / 75

acte n° 61

15/04/1624

météore*

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Le mesme jour environ m[inuit]? [lacune]
Nadalle montet femme a estienne Jarousse
du lieu de la borie tout aussy tost que
heust faict lenfant moy pr[ese]nt le soir
comme estienne Jarousse avec sa filhe
me vindrent querir en ma ma[is]on nous
avons veu thumber du ciel un flanbeau tout
allumé et le landemain sesiesme j[ou]r dud[it]
mois dapvril 1624 lad[ite] nadalle a este
ensepvelie, le mesme* marriva lors q[ue]
on me vint querir pour Cecille bonnete
femme a jean eymar qui mourut du mal
denfant.

* Il s'agit probablement de deux étoiles filantes. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1620 - 1625 E-dépôt 241/14

vue 43 / 51

21/05/1624

pluie

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Le mesme jour ensamble toute la nuict il fit de
grandes pluies. la riviere de loire de dix ans
on ne le vist sy grand que il estoit.

M bardon

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

B
1620 - 1625 E-dépôt 241/14

vue 44 / 51

15/08/1624

orage

pluie

foudre

(relevé Geneadom)

Nota bene que le xve jour du moys daoust
mil six cens vingt quatre jour et feste de lassomption
de la benoite Vierge marie mere de Jesus Christ
environ midy se leva ung temps terrible & epouvantable
avec des esclairs et tonnayres le plus effroyables &
epouvantables que on heuse ouuy de la vye de
vivant apres que nous heusmes faict la procession
et chante les lytanies de no[tre] dame on commença
les pres? alors se leva un temps encore quil eust
dure troys ou quatre heures auparavant plus
terrible et esfroyable et comme on disoit cest hymne
de la vierge Marie Ave Maria Stella dei mater alma ?
il fist un tonnairre le plus affroiable que on eust jamais
ouy alors le fouldre ou feu du ciel se mist en
quatre ma[is]ons a la loire? quil ny demeura rien sçavoir
en la ma[is]on de mr Laurens bellut et en la ma[is]on
de messire pierre audier p[re]b[tre] de soll[ignac] et de pierre veyseyre
ensamble en la ma[is]on de jacques Montet tout
aussy fort je soubz[ig]ne estant bien accompagne de ceulx
qui entandirent loffice de vespres je pourta le s[ain]t
sacrement ou le feu du ciel avoit faict le mal ou
dieu graces le feu ni augmenta plus en advant mais
neanmoingtz le temps feust plus terrible que au commance[ment]
et [si] fort que on ne scavoict que faire car jamais on
ne vist f[aire] tant de pluye [com]me fist tout ce[dit] jo[ur] voyre
toute la nuict avec des esclairs et tonnayres tres
effroyables de sorte q[ue] on croyoit destre tous perdus. lesd[its]
quatre ma[is]ons navoint que dix neuf ans ou environs quelles
avoint este bruslees / mais non pas du feu du ciel. / et en foy de ce me suis soubz[igne]

                                           Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 9 / 75

01/12/1625

vent

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Notta Bene Que le premier
jour du moy de decembre
lan mil six cens vingt cinq il
seleva un vant sy effroiable et
espouvantable le sabmedy au soir
ensamble tout le dimanche et la
nuict après quil ny avoict hommes
qui heust entandu de samblable
La riviere de loyre vint si
grande que chascun sesmervelhioit
car elle estoict plus grande
que en lannée mil cinq cens
Cinquante neuf que leau abbatit
le pont de Coubon de goudet
et plusieurs au[tres] et en foy de ce
me suis soubz[signé] ce troysiesme jour
dud[it] mois de decembre lan mil six cens
vingt cinq.

                                           Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 10 / 75

26/01/1626

orage

vent

foudre

grêle

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta que le xxvi[eme] janvier 1626
entre les dix et unze heures du soir
sesleva un temps terrible et espouvanta / ble
avec des esclairs et tounaires effroiables
ou un tounaire tua un homme en
faisant la santinelle aux muralles
du puy comme aussy fict beaucoup
de gresle et vans.

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 10 / 75

25/06/1626

orage

vent

foudre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(relevé Geneadom)

notta bene comme le
vingt cinquiesme jour du mois de juing
1626 le landemain de la Nativite
St Jean Baptiste environ dix heures
de matin il sesleva un temps sy
terrible que cestoit une mervelhe
avec des esclairs tounairres et vants
sy effroiables que cestoit une grande
pitie car sollignac trambla cinq
ou six fois on souna tout le jour
les cloches de soll[ignac] le soir estant
venu le temps se remict un peu et
bien tost apres il retourna prandre
ses premieres eses avec de tounairres
et esclairs encore plus effroiables
on souna lave maria. Une demie
heure apres les marguiliers aiant
quité le souné je m'en alis soune le
premier alors les marguiliers vinrent
qui estoint Vidal florit Jean bossit
estienne obrier Mathias eymar et Vidal
eymar son frere. je leur fis sonner
toutes les cloches et voyant q[ue] le
temps continuoit de pis en pis je
leur fis ceser le sonné excepte la
grande cloche et apres avoir sonne une

heure ou environ qui estoit une heure
de nuict je fis cesser le sonnement de
cloches et fis descendre lesd[its] marguilliers
estant devant la porte petite de leglise
vint Jacques roche mon frere avec
Marguerite mouton qui demeuroint
a Chambriere avec Mr sigand qui
demanda deau benicte. Je dis a mon
frere de luy en balher* du petit benitier
qui estoit a la petite porte de lad[ite]
esglise et cepandant je men voulois aller
avec les au[tr]es marguilliers alors il
fist un tonnaire quil fist trambler
tout soll[ignac] gaspard veysseyre dict
quil vouloit aller sonner avec Mathieu
eymar ce que je leur deffandis et
nonobstant ce ils montarent au
clocher et comme led[it] veysseyre
print la corde de la grande cloche
du couste droit et mathias eymar
la corde du couste gauche pour
sonner lad[ite] cloche ils neurent
guierre sonne quil fist un tonnairre
effroiable ou le fouldre ou feu du ciel
thunba au clochier et gaspard
veysseyre lesquels sonnoint la grand
cloche vidal florit estienne eymar
obier et jean boussit descendirent
a lesglise ou je m'en voulois aller
a cause dune grand batalhe de feu
que je voiois aleglise car le foudre**
avoict estainct le feu de la lampe
qui est au devant le grand autel
ou repoze le st. sacrement. Il
arracha une clochette du tour qu'on sonne
au bonnes festes lors qu'on leve le st.
sacrement ensamble une piece de bois
d'un pan et demy. Il print aussy
une piece de bois quil rompist et arracha
une oraison de no[tre] dame qui estoit

collee et attachee au dessoubz du tour quil
avoit prins lad[ite] clochete et la jeta par
terre il rompit dans le coin du couste
gauche en trois ou quatre endroicts il
rompist au milhieu une lampe de ?
la chapellene N[otre] dame et briza en quatre
ou cinq endroictz tant en lad[ite] chapellene
que aux degretz dicelle brief toute leglise
trambla de sorte que le pave estoit
tapisse de la chaux de lad[ite] eglise
ou lon santoit une puanteur effroiable
comme soulfre et au[tre] mauvaise oudeur
Alors je sourtis par le grand port
de leglise dehors criant Jesus Maria
mon fre[re] sourtit aussy avec vidal
eymar Alors les marguiliers me
crierent de venir bien tost au secours
je leurs dis quils vouloint ils me
dirent q[ue] mathias eymar et gaspard
veysseyre estoint mort au clochier
tout aussy tost je cria Mr julien batit
de soll[ignac] quil nous envoiait un falots
avec de lumiere et deau de vie ce
quil fit je monta le premier au clocher
je treuva mathias eymar par terre et
gaspard vey[ssey]re je prins led[it] vey[ssey]re et
le relevant debout il estoit
tout estourdy. Je prins mathias eymar
qui regardoit vers le ciel il ne remua
point je luy fis donner deau de vie
je ne vis point de santimant en luy
je le fis descendre dans leglise et par
apres le fis pourter asa ma[is]on ou lon
ny vit point de vie le landemain on
le vouloit ensepulturer ce que je
nacorda jusques au lendemain sabmedi
vingt sept[iesme] juing 1626. quil fust ensepulture
honorable[ment] il feust grande regr[et]? acause
quil estoit vertueux. le fouldre rompit une
pointe de la troisieme pillier dud[it] clocher
et arracha la croix de fer qui y estoit
et la jeta sur le couvert de leglise
Il ny avoit que trois ans que on avoit
repare ceste pille scavoir 1623. par mr
sebastien monnairon du lieu de Cayres
Il navoit que vingt six ans

NDLR

* Mis pour "bailler" c'est à dire "donner, remettre".

** Dans la mythologie grecque et romaine, le foudre - qui est nom masculin - désigne le faisceau de dards enflammés en forme de zigzag représentant la foudre. Le foudre est l’attribut de Zeus (ou Jupiter).

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 12 / 75

21/10/1626

crue

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

1626

Notta Bene. Comme le jour
des sainctes onze mil vierges vingt une
jour dud[it] mois doctobre lan mil six
cens vingt six la riviere Loyre
se desborda si impetueusement que estoict
une chose effroiable sans avoir pleu q[ue]
une nuict tant seull[ement].

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 13 / 75

02/01/1627

orage

vent

grêle

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

1627

Pour l'annee mil
six cens vingt sept
et premierement
Le sabmedy second jour du mois
de janvier 1627 sur les dix
heures du soir est decede Mr
Jacques Cocoron mareschal de
soll[ignac] et environ minuict
sesleva un temps grandement
terible avec des esclairs et
tounaires effroiables avec d[es]
vents impetueux durant tou[te]
la nuict comme aussy il
faisoict de gresle et tempeste
que cestoict chose effroiable et
le dimanche matin comme on
alla sonner les cloches po[ur] led[it]
Mr Cocoron ; la grande cloche
du clocher de soll[ignac] thumba au
clocher sans rien faire de mal
a personne Dien grace ores que
il y eusse beaucoup de gens
et ladicte / cloche / ne se rompist
nullement et le mesme jour
led[it] Cocoron feust ensepvely
honnorablement il receust les St
sacrements de penitance le St
viatique ensamble les Sts huilles
et en foy de ce me suis soubz[signe]
ce iiie janvier / 1627    Roche cure

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 14 / 75

12/10/1627

orage*

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)


Notta Bene Comme le
le mardi douziesme jour du mois doctobre
lan mil six cens vingt sept il arriva
deux heures de nuict du soir du j[ou]r dud[it]
mardi quil faisoict une nuict grandement
obscure et tenebreuse il apparut une
clarté au ciel quil faisoict relluire
si grande clarté que estoict une mervelhe
car il estoict sy clair comme en
plain midy lors que le solel monstre
entier[ement] sa clarté ou elle dura un quart
dheure [en marge] ou environ et par apres fist un tounayre
[qui] dura [lacune] dheure ou je menv?[lacune]
[lacune]
foy [lacune]

* Ces lueurs sont probablement celles d'un orage lointain dont on n'entend pas encore le bruit. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 15 / 75

11/11/1627

vent

orage

grêle

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Nota bene que le le jo[ur] St martin
unzie[sme] jo[ur] du mois de Novembre an
susd[it] 1627 environ midy il sesleva
un temps effroyable avec les plus
grands vans esclairs et tounaires
que on heust veu avec de gresle
[et] tempeste avec un temps obscur
[lacune]

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 16 / 75

20/01/1628

tremblement de terre

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Notta bene on dict qu'en auvergne
il est mort plusieurs gens de peste
et principalle[ment] au dioceze de St flour
et en plusieurs au[tr]es endroicts et
q[ue] la terre a tramble en auvergne
et quelques androicts ce xxe Janvier

                               Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 23 / 75

07/04/1628

foudre

orage

vent

grêle

(relevé Geneadom)

Notta Que le vandredy septies[me]
jour dud[it] mois dapvril 1628 le
foudre du ciel entra dans leglise not[re]
dame du puy par deux ou trois fois
ou se faysoit un temps effroiable
avec q[ue] des vens impetueux gresle
et tempste avec des esclairs et
tonnaires ou le foudre brusla
une partie des courtines du
pavillon qui est au dessus du
grand autel ou repose le S[aint]t sacrement
et limage de no[tre] dame du puy
[sur] environ lheure de dix / heures / du matin ou lon
disoit vespres et un pere capucin disoit
messe a un des aultres preche du grand
autel de N[otr]e dame du puy
cest bien un cas etrange et
grande[ment] admirable & en foy
de ce me suis soubz[igne] estienne
roche p[re]b[t]re et cure de leglise st
vincent de soll[ignac]

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 23 / 75

23/11/1628

pluie

crue

neige

vent

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

1628

Notta Bene Comme le
vendredi au s[oi]r de la feste de
Madame Ste Catherine xxiii[eme] jour du
mois de novembre lan mil six cens
vingt huict il sesleva un temps de
pluye et nege avec que de vans
effroyables que cestoict une pitie le
lendemain de la feste de la
glorieuse saincte catherine qui a este
le sabmedi il fist pix loire vinst grande
comme aussy les ruisseaux de la
Ganhe de la borie que estoict un cas  / estrange
car ceux de la borie pour venir a
leglise il falust passer  acheval avec
que grand difficulte comme aussy le
ruisseau de Mussicq* quil estoict impetueux
et fist beaucoup de dommage et le dimanche
du landemain il feust un temps
plus effroiable avec des esclairs
tounairres et vents tres espouvantables
il continua tout dimanche ensamble
toute la nuict que cestoict une pitie
le lundy il fist aussy de la nege
avec grande abondance en ce temps
la rochelle feust randue au roy
ou les regimens de gens de guerre
faisoint tout plain de mal au pais
de vell[ay] excepte aux terres de Mr
le viconte de polignac et en foy de
ce me suis soubz[igne] 27e novembre lan
mil six cens vingt huict

                                             Roche cure

Demesme il arriva au lieu de
Collampdres* que leau durant le
jour de Ste Catherine ensamble la nuict
et tout le dimanche que le ruisseau app[ellé]
de poutouze qui passe aud[it] lieu il vint
vint si grand et impetueux quil fist
plusieurs maux il noya vingt quatre
bestes a layne dans une maison aud[it]
lieu de collampdres* ensamble a
plusieurs et au[tr]es fist de grands maux
car cestoict un cas effroyable on croioict
q[ue] la fin du monde estoict venue ce 27e
no[vem]bre 1628.

* "Mussic" et "Collandre" sont deux villages situés à l'est de "Solignac-sur-Loire". NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 22 / 75

14/02/1629

éclairs

(relevé Geneadom)

Notta bene comme le quatorziesme
j[ou]r de febvrier feste du glorieux st.
Valantin Martin sur les huict et nuef
heures du soir il faysoit de esclairs
tres effroyables sans tonnaires
du solels levant et ainsi letteste
comme layant veu.

                                              Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 23 / 75

10/04/1629

parhélie *

(info https://www.histoire-genealogie.com, merci à Thierry S.)

1629

Le Mardy S[ain]t dixiesme jour du mois
dApvril lan mil six cens vingt huict [sic]
Apres midi trois heures ou environ le ciel
estoict grandement clair. On a veu
trois solels donnant une grande claire/te
au ciel que cestoict une mervellie
Le soleil estoict au milhieu de deux
autres soleils estant lung / olong / de lautre
de vingt toises ou environ. tous trois
parels. excepte que les deux solels
qui se mirent emsamble avec lautre
solel estoinct au bord d’une nue laqu[e]/lle
estoict grandement large. de sorte
que cella signiffie bien quelque chose
et en foy de ce me suis soubs[ig]ne

Roche Cure

* Le "parhélie" est un phénomène optique hivernal de reflexion de la lumière solaire sur des cristaux de glace atmosphériques et qui forme généralement deux images du soleil de part et d'autre de celui-ci et un halo annulaire. Voir une photo prise à Moscou en 2014. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 24 / 75

30/05/1629

grêle

(relevé Geneadom)

notta
comment le xxxeme jour dud[it] mois
de may 1629 il a faict de gresle
a soll[ignac] la borie et au ch[âteau]? de
lespesseur d'un pan et demy. ou
environ il a ruine les cheneures
ensamble les pres et champs
et jardins le tout a mon grand
regret ce penultie[me] may feste de st
felix martin et en foy de ce me suis soubz[igne]

                                         Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 26 / 75

28/11/1629*

pluie de sang

(relevé Geneadom)

On dict que au st esprit et a ville
neve de bert** et au bourc, il apleu de sang*
po[ur] lasseure ce 28e no[vem]bre 1629.

                                                  Roche

NDLR

* Cette date est celle de la rédaction de cette note. Les pluies de sable rouge provenant du Sahara sont plus fréquentes en été, cet événement semble s'être produit le jour de la fête du Saint Esprit c'est à dire le lundi de la Pentecôte qui se situe 50 jours après Pâques. D'après l'algorithme de Delambre-Butcherdonc, en 1629 Pâques tombait le 15 avril. Il s'agit donc d'un événement qui se serait produit le lundi 04 juin, ce qui semble bien plus en adéquation avec la météorologie de la saison.

** "Villeneuve-de-Berg"  se situe à environ 70 km de là, en Ardèche.

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 26 / 75

01/12/1629

crue

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Nota bene que le premier j[ou]r
de decembre lan que dessus mil
six cent vingt neuf la riviere
de loire vint si grande et sy
impetueuse quil ny avoict homme
vivant quil leust veu si grand
et en foy de ce me suis soubs[igné]

                                          Roche

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 30 / 75

30/09/1630

comète*

sécheresse

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Nota Bene que le jour sainct
hierosme de[rnier] jour dud[it] mois de
septambre lan mil six cens trante
environ une heure de nuict apparut
une coumette* au ciel durant une
demie heure ou environ ou elle
donna une mervellieuse clarte
a la fin de sad[ite] clarte il fist un
tounairre. En ce temps les fontaines
perdirent leur cours. le lac du Bouschet
diminua de beaucoup le froment se
vandict cinq[uan]te ix** sols # le car[teron]*** et la soigle
quarante lorge trante cinq lavoine
seze sols le ras et en foy de ce me
suis soubz[signe].

# ? iii lt iii S[ols]****

NDLR

* Il ne semble pas y avoir eu de passage de comète en 1630. Peut-être un orage lointain.

** C'est à dire 50 + 9 = 59 sols.

*** Un "quarteron" est une unité de mesure de masse qui valait un quart de livre soit 122,4 grammes.

**** Le début de cet ajout est difficile à lire (A fouire ?); la fin après la rature indique la somme de 3 livres tournois et trois sols soit 78 sols.

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 34 / 75

15/09/1631

tremblement de terre

vent

orage

(relevé Geneadom)

1632

Nota Bene Que
Le quinzie[me] jour du mois de
septambre lan mil six cents trante un
il arriva qu'une heure apres minuict
ou environ un grand tramblement de
terre que estoit un cas estrange
durant tout led[it] jour xve[me] le temps
se changea avec de grands brouliards
vents esclairs et tounaires et toute
la nuict se fist des esclairs voire
de tounaires et par apres ce tramble[ment]
de terre feust grandement a soll[ignac]
a la ville du puy et plusieurs au[tres]
lieux il dura un quart dheure
ou environ . Cest bien quelque
presage mauvais.  et en foy de ce me
suis soubz[igne].

                                            Roche cure

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 36 / 75

03/08/1632

orage

grêle

inondation

tempête

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Notta bene que le troisie[me] j[our] du
mois daoust 1632, Il sesleva un
temps environ deux heures du matin
la plus effroiable que homme na veu
jamais il faisoit des esclairs et
tonnaires tres effroiables il fist de
la gresle durant un demy quart dheure
ou il fist tout plain de mal aux
orges et aux avoines a Cussac amena
sept ou huict Maisons et amena la croix
qui estoit au pied de la coste de
Cussac et fiste de la tempeste a soll[ignac] a cussac
au puy a cubon Caires le brignion*   Roche

* Toutes ces paroisses (Cayres, Le Brignon, Solignac-sur-Loire, Cussac, Coubon, le Puy-en-Velay) sont alignées sur un axe sud-ouest / nord-est qui délimite le parcours de cet orage sur environ 16 kilomètres. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue / 75

09/09/1633

orage

tremblement de terre

(relevé Geneadom)

Nota Bene que
Le neuviesme jour du mois
de septambre lan mil six cents
trante trois deux ou trois heures
de nuict sesleva un temps
le plus effroyable et espouvantable
que homme aye jamais veu
avec des esclairs et tonnairres
que homme aye veu ny entand[u]
La terre tranbla deux ou
trois fois Cella presage bien
quelque chose effroyable
et en foy de ce me suis soubz[ig]ne
        Roche cure

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 40 / 75

01/10/1633

orage

vent

crue

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Le premier jour doctobre
1633 il sesleva un temps
tres esfroyable avec des
esclairs et tonnairres avec
vents et pluye ou la riviere
de loyre vint si grande
quelle passoit sur le pont
de coubon une coudee et
en amena led[it] pont qui estoit
de bois lad[ite] riviere estoit
plus grande que en lannee
mil cinq cents cinq[uan]te neuf qui
en amena le pont de coubon et
goudet et lestang et la voute*
et molussac de ch[arens]ac de cussac et
plusieurs au[tr]es et en foy de
ce me suis soubz[igné] ce premier
jo[ur] doctobre lan mil six cents
trante trois,    Roche

* "Lavoûte-sur-Loire" est située en aval du "Puy-en-Velay", "Coubon" en aval de "Solignac-sur-Loire", "Goudet" en amont, "Brives-Charensac" tout près du "Puy-en-Velay". NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 41 / 75

10/1634

comète*

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Nota Bene en ce temps on
voyoict une estoille avec une grande
queue du couchant avec une epee
toute en sang environ unze heures
de nuict.

                                    Roche cure

* Aucune grosse comète n'a été répertoriée en 1634, pourtant cette fois la description ne laisse aucun doute quant à l'origine du phénomène céleste observé. La forme, l'horaire et la position dans le ciel sont caractéristiques d'une comète. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 42 / 75

05/1635

sécheresse

grésil

gelée

vent

(relevé Geneadom)

nota bene

quil a afict un mois de may le plus
majlereux que jamais homme a
entandu ou il a faict une secheresse
si grande quil a ruine les fruicts
de la terre les pres les bles et
les vignes car il na faict point
faict [en marge] de la pluye durant led[it] mois
ains* gresil gellees avec un vent
qui brusloit tout. le car[teron] de bled
a vallu xxiiii*** S[ols] la soigle** /.
le froment xxx*** S[ols]
le car[teron]****                   Roche Cure

NDLR

* "Ains" est employé assez rarement, ce mot vient du latin "antius" (comparatif de "ante" « avant ») et signifie "mais (au contraire)".

** On désignait souvent plusieurs céréales sous le nom générique de "blé" ce qui imposait de préciser de quel "blé" il s'agissait. Ici par exemple le blé "seigle" est distingué du blé "froment" plus cher car il donne un meilleur pain.

*** Notation en chiffres romains, soit 10 + 10 + 4 = 24 sols et 3 * 10 = 30 sols.

**** Mis pour "quarteron" (voir ci-dessus).

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 42 / 75

05/07/1635

vent

orage

foudre

tempête

(info http://guy.jachet.pagesperso-orange.fr/registres/roche.htm, relevé Geneadom)

Le cinquiesme jour du mois de
juilhet 1635 sur les 7 ou 8 heures
du soir il sesleva un temps avec les
plus grands vants et tonnaires que
jamais homme aye veu le feu du ciel
fist plusieurs maulx en tourna[?] il
rompist plusieurs arbres de fruict a st
paulien il empourta le clouchier ensamble
les cloches et tua quelques gens
comme aussy a la chaze dieu./ et
fist beaucoup de tempeste.

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 48 / 75

09/08/1637

comète*

météore*

orage

foudre

tornade

(relevé Geneadom)

Nota bene Que le
dimanche neuvîe[sme] jour du mois daoust
.1637. il arriva qu'une comete* heure
de dix heures de nuict donna une
grande clarte. dans la ville de
soll[ignac] quil resambloit un grand
flambeau. et bien tost apres il
en arriva autres deux qui firent
le mesme. et toute la nuict il fit
plusieurs effroiables esclairs. le
landemain feste de st Laurant
trois heures apres midi il arriva
que le temps vint noir et tres effroiable
avec que de nuees et trois tourbillions
L'un vint du couste dagisoux** et lau[tre]
de poutouse** et lautre de chambaud**
ou tous trois se vindrent joindre
au lieu de mussic** ou il resambloit
une grande montagnie jusques au ciel
tout en fumee ou les nuees se
conbastoinct ensamble qui estoict
une chose effroyable et tres espouvantable
Le foudre*** enpourta cinq gerbieres
ou lon voioict les gerbes en lhair
avec un combast de nues voire
un bruict qui estounoict tous
ceuls qui les voioinct et les
tourbilions qui en pourtoict les
terres et trois ou quatre champs
ensamble La terre et buissons
qui les a brusle Il faysoict
trambler les maysons dud[it]
lieu de mussic et donna une
sy grande espouvante dans
soll[ignac] Mussic et le chier**** que
tout le monde sen fuict
et en foy de ce me suis soubz[igne]
ce xe aoust lan mil six cens trante
sept /.

                                     Roche Cure

NDLR

* J'ai conservé le mot comète car il est indiqué dans le manusrit. Pour autant, au vu de la descrition faite par le curé Roche et comme il ne semble pas d'après mes recheches y avoir eu de comète en 1637, le phénomène semble plutôt être une chute de météore fragmenté en trois morceaux. A-t-il atteint le sol ? Auquel cas il s'agirait d'une météorite, sinon il s'agit simplement de trois étoiles filantes.

** "Agizoux", "Pouitouze", "Chambaud" et "Mussic" sont de petits villages ou des lieux proches au sud-est de "Solignac-sur-Loire".

*** Dans la mythologie grecque et romaine, le foudre - qui est nom masculin - désigne le faisceau de dards enflammés en forme de zigzag représentant la foudre. Le foudre est l’attribut de Zeus (ou Jupiter).

**** "Le chier" est le hameau situé sur les coteaux du ruisseau venant de "Mussic".

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 48 / 75

09/09/1637

neige

(relevé Geneadom)

1637

Nota bene que le neuviesme jour
du mois de septambre 1637 se fist de la nege
a la montagne de Mesec et gerbier de jonc*.

* Le Mont Mézenc culmine à 1753 m et le Mont Gerbier-de-Jonc, célèbre pour être la source de la Loire, à 1551 mètres. Ils sont situés à une trentaine de kilomètres à l'Est de Solignac. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 48 / 75

23/10/1637

crue

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Nota.

Le vingtrois[esme] octobre 1637 la riviere
de Loire vint si grande plus que
homme vivant aye veu. ou icelle
fist plusieurs maux. et les eaux ont
faict plusieurs maux tant aux boutieres*
q[ue] vinares**

NDLR

* Une "boutière" est l'extrémité (le bout) d'une étendue de terre (terrain, champ...).

** Probalement une variante de "vignier", "vigneau" ou "vignero" termes qui désignent le vignoble suivant les régions.

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 49 / 75

24/11/1637

orage

crue

vent

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

1637.

Notta Bene que la velhe
de madame ste catherine vingt
quatri[eme] novembre 1637 il a faict
de tonnairres grandement effroiables
durant toute la nuict avec des
esclairs et de vants plus grands
q[ue] jamais homme aye veu
ny ouy. la riviere de loire
vingt impetueuse. & les vans ont
dure lespace de sept ou huict
jours.                  Roche Cure

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 55 / 75

15/11/1640

neige

(relevé Geneadom)

Notta Bene. que le quinzie[me]
j[our] du mois doctobre lan mil
six cents quarante il a
faict de la nege. et
le landemain seizie[me] dud[it]
mois il a gelle extraordinaire[ment]
chose que jamais homme na
veu car le gel ponotoict*
comme au milhieu de lhiver
pouvre presage   Roche cure

* Peut-être mis pour "penetroict" c'est à dire "pénétrait" ? NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 56 / 75

20/01/1641

neige

pluie

vent

orage

(relevé Geneadom)

Notta que led[it] j[our] de st
Sebastien il faisoit un temps
effroyable avec de la nege
et pluye avec des vans
orages tres effroiables ou lon
ne pouvoict nullement parcher

Roche Cure

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 59 / 75

05/1642

sécheresse

(relevé Geneadom)

Notta bene quil a
faict un moy de may
le plus maleureux que
homme aye veu a cause
de la secheresse car il na
pleu de tout le mois de
may le car[teron] de froment
valoit vingt sept solz et
la soigle vingt cincq
et lorge vingt lavoyne
huict. Il a faict le mesme
mois de may comme il fist
lannee 1635 ./. quil ne fist
nullement de pluye jestois
alle en perinage a N[ot]re dame
de banelle    Roche   Cure

* Le prieuré de "Notre-Dame-de-Banelle" est situé à Banelle dans l'Allier, un lieu-dit sur la départementale 215, entre Escurolles et Espinasse-Vozelle, à 8km de Gannat et 14km de Vichy. NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 60 / 75

15/06/1642

neige

(relevé Geneadom)

Nottabene.

Que le dimanche de la
ste Trinité quinzie[me]
jour du mois de juing lan
mil six cents quarante deux,
il a faict de la nege en
grand abondance aux monts
et plusieurs au[tr]es lieux chose
que les anciens de quatre
vingt et dix ans nont
veu ny ouy dire et
la nege demeura sur la terre sept ou
huict jours tant aux montaignes proches
comme le bouschet* Cayres et plusieurs
au[tr]es lieux /.     Roche Cure

* "Le Bouchet" est un volcan situé près du village de "Cayres" à 10 km au sud-ouest de "Solignac-sur-Loire", Son cratère est occupé par un lac, il culmine à 1301 mètres au "Chauvet". NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 63 / 75

10/07/1643

grêle

tempête

(relevé Geneadom)

1643

Nota Bene

Le dixie[me] jour du mois
de juillet lan mil six cents
quarante trois il arriva un temps
de gresle et tempeste durant un temps
quart dheure tant seullement
quil gasta toutellement les fruictz
de la terre. non seullement de
senejol st. jean la champ rouzet*
chantouy* st christofle un peu
a soll[ignac] ne fist gueres de mal
dieu graces a Cussac a coubon
st jullien a lantriac** est
en plusieurs au[tres] lieux il
a suivy une douzaine de
paroisses ou il a faict beaucoup
de mal a mon grand regret

Roche cure

NDLR

* Actuellement "Grand Ronzet" et "Petit Ronzet","Grand Chantouin" et "Petit Chantouin".

** Tous ces lieux sont alignés sur un axe ouest-sud-ouest / est-nord-est. Ce cheminement qui a été suivi par l'orage de grêle semble être assez fréquent.

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 66 / 75

01/05/1644

grêle

tempête

(relevé Geneadom)

Notta
que le penultie[me]* jour du mois
de may environ midy il fist
un temps effroiable de gresle
et tempeste durant une heure
ou se fist beaucoup de mal
quil ne se peult estimer / 1644 /

Roche

* On dirait maintenant "avant-dernier". NDLR

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

S
1620 - 1647
E dépôt 241/21

vue 66 / 75

27/10/1646

tremblement de terre

(relevé Geneadom)

Nota Bene que la vigille
de St Simon et st jude
apostres sabmedy vingt septie[me]
jour du mois doctobre lan mil
six cents quarante six entre
trois et quatre heures du matin
deux heures durant pour ou
environ arriva un tramblement
de terre dans la ville du puy
et autres lieux circonvoisins
que est une merveille Il fist
un meveilleux tounairre tres
effroyable et espouvantable et
un demy quart dheure apres
il en fist un autre mais tout
tramblant ou il faisoit un temps
clair car la lune donnoict une
grande clarte /

—   —  —

Les Estables

BMS
1692 - 1741
E-dépôt 152/2

vue 84 / 425

1713 - 05/1714

mauvais temps

neige

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à geneal43)

Je soubz[sig]né curé des estables certiffie comme Jean Ranihon des estables
fils a feux antoine Ranihon mourut du mauvais tems lan mil sept
cent trese et a ete trouve apres paques mil sept cent quatorze
p[resen]t Claudot malosse   Carle curé

—   —  —

Solignac-sur-Loire

Saint-Vincent

BMS
1735-1746
E-dépôt 241/27

vue 86 / 115

décembre 1743

comète

(info geneal43, relevé Geneadom, merci à Guillaume C.)


nota 2°

En l'année 1743 entour la fete de Noël a paru une
comete* pendant environ six semaines du meme coté un peu
après le coucher du soleil, et ensuite elle à apparu du coté
du levant pendant deux ou trois semaines quelque temps avant
le lever du soleil; plusieurs personnes meme la virent le
meme jour, pendant quelques jours scavoir le matin du coté
du levant et le soir du coté du couchant; on ne pouvoit pas
tirer de l'opinion du public que cette comete ne fut un
pronosticq de quelque fleau.

Tempere Curé

* Il s'agit de la grande comète de 1744 célèbre pour ses 6 queues et étudiée par J. P. Loys de Cheseaux  dont la désignation officielle est C/1743 X1, ou Comète Klinkenberg-Chéseaux. Elle est la sixième plus brillante de tous les temps. En voici une illustration ci-dessous extraite du "Traité de la Comète" de Chesaux paru en 1744 (document BNF / Gallica, cliquez sur la vignette pour l'agrandir).

     

Le Puy-en-Velay

Baptystère Saint Jean

BMS
1749 - 1762
B 6 E 178/6

vue 221 / 482

folio 27 verso

16/10/1755

inondation

(info coubon.info/crues/crues.pdf, merci à Brigitte D.)

Le 16 octobre 1755 par moy soussigné et par l'ordre de Messire de la brosse abé
de St vosy ch[anoi]ne et dignité de la cathedrale notre dame du puy, vicaire general de
Mgr leveque, a cause du debordement des eaux qui a empeché de porter l'enfant
en la paroisse de Coubon d'ou elle est née native, a été baptisée francoise fille a Louis
Bouteyre laboureur et a françoise Mouton maries ha[bit]ans du lieu de volhac de la
paroisse de Coubon ; elle est née le 13 jour dusd[it] mois et an son parrain a eté pierre seja[?]
sa marraine cath[erine] martin fait en pré[sence] du pere soussigné

     

Saint-Pal-de-Chalencon

BMS
1772-1796
E-dépôt 2/9

vue 316 / 415

13/11/1790

inondation

(info geneal43, relevé Geneadom, merci à Guillaume C.)

ent / du / bouchet piliac / [en marge]

Le treize novembre mil sept cens quatre vints dix a cause de
l'innondation de la rivière d'ance dont les ponts ont été enlevés
j'ay donné la sepulture ecclesiastique dans cette p(aroi)sse de St. pal
avec l'agrement de mr le Curé de St. julien d'ance a marie
Theliere femme de mathieu ronat lab(oureu)r du hameau du
bouchet piliac* de la ditte p(aroi)sse de St. julien dans la Communion
de la Ste eglise depuis le dix agée d'environ trente huit ans, ont
assisté a son convoy Antoine Bergeron, et Simon fouchérand
ses voisins qui ont declaré ne scavoir signer de ce enquis et requis Fraisse Curé

* Aujourd'hui "Pilhac" stué à environ 2 km à l'est de Saint-Julien d'Ance, sur l'autre rive de la rivière Ance (affluent de la Loire rive gauche) par rapport à Saint-Pal-de-Chalencon NDLR

     

haut de page

54 documents collectés

Mots-clés : brouillard, comète, crue, éclairs, foudre, gelée, grêle, grésil, inondation, mauvais temps, météore, neige, orage, parhélie, pluie, pluie de sang, sécheresse, tempête, tornade, tremblement de terre, vent

Retour rubrique     Retour accueil