Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département de l'Eure-et-Loir (28) / Centre / Centre-Val de Loire

Abondant / Alluyes / Châteaudun / Coltainville / Dreux  / Epernon / Luray / Oinville-Saint-Liphard / Orgères-en-Beauce / Sours / Vitray-en-Beauce

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document
Vitray-en-Beauce

BMS
1569 - 1624

vue 159 / 229

acte 92

folio 152

20/12/1607

froid

01/03/1608

neige

inondations

(relevé Geneadom)

nota / froid rigoureux [en marge]

L'an mil six cens sept le juedy vintie[me] iour
de decembre il [com]menca a gelle donc ung iour ou deux
apres [com]menca a neger et dura les neges jusques au #

# prem[ier] jour de mars
ilson trouvay en la
fouret de
jacques bourgoys qui
demoure au bout
carous en la derniere
maison tous? gue? [en marge]

vingt cinqi[eme] iour de janvier mil six cens huit et fist
ung fort grand froit sy apre et sy rude qui mourut beauc
oup d'hommes et femmes par les chemins et mesme que que ?
tient que vers le pais bas il mourut la tiers ?ty et
m? mesmes aussy que les eaus furent sy grandes que[lles]
abattirent plusieurs maisons et manses quil y eut beaucoup
d'hommes femmes et enfants noyes et lon tient par les entiens
quil y a fort long temps quil navoit faict ung pareil
temps dieu nous veuille preserver et garder de pareil
# les ponts et jargeau et / geaau? et autres qui ont estes / rompus les eaus

# la riviere
desborde sy? fort?
sept lieues de
loing donc ya eu
grandes? pertes? et icy
la[dite] riviere plusieurs
villages tous renverses
mesmes que on dict
qu'en ung village quil
nest demoure que
lesglyse? je me suis trouve en plusieurs
pays? et disant que il ont ouy dire
a plusieurs et on tiens que jamais n'ont
veu ny ouy dire a eu? plusieurs ?
navoit veu ung tel
temps

et comenca les gellees le
vendredy huities[me] iour de
feuvrier lon tient que la  ? la
? ? ? ou vont passer
sur la glace au travers? et la ?
paris #

—  —  —

Vitray-en-Beauce

BMS
1569 - 1624

vue 162 / 229

actes 102 et 103

folio 154 verso

01/08/1608

chaleur

02/08/1608

grêle

(info http://geneactinsolites.free.fr, relevé Geneadom)

102 / Nota 1608 / [en marge]

donc les hommes estoint
du pays de normandye et
autres pais qui estoint
venus pour faire l'ach? [en marge]

Aoust

Le vendredy premier jour d'aoust il fist telle
et vehemente chaleur qu'il y eut plusieurs hommes
estant aux champs qui moureurent acause de la
vehemense de la chaleur donc y en ont eu / un / en ceste
parroisse qui y fut enterre ung qui estoit
des ? a pierre bougey laboureur h[abitan]t a la
ronse parroisse d'alluyes qui mourut aussy de
pareille mort, lon tient quil y en eut troys
en la parroisse de voves qui moururent aussy
en pareil et de telle mort toutefoys que je entent
qu'il ny en eut que deux, plus lon tient que
vers chartres il en mourut aussy - cest choses affreuses
que faisoit une fort grande [et] vehemente challeur
pend[ant]? led[it] jour il se noyat ung jeune homme de
la parroisse de boisvilette en se baignant

103 [en marge]

Il ny avoit a
bouville maisons
ny logis qui ne
furent despeces [en marge]

En ce samedy en süivant segond jour il fist aussy
une grande [et] vehemente challeur approchant de celle du
vendredy precedent m? toutesfoys que ung peu apres
midy lair se brulla de telle fason [et] de telle ?
quil y eut de grand tonnerres [et] grandes tempestes en lair
donc en iffit? grande abondance de gresle [et] eaux donc
la gresle [et] tempeste apporterent grande pertes [et] dommages
aux bledz [et] aveunes non en ceste parroisse de du melay mais
gros en la parroisse de bouville la gresle qui porta dommage
[com]?mensoit(enfit)? amy(ainy)? chemins et enpplants [et] bonnes terraus? d'un
coste vers la petitte vallee lieu citué entre bouville
[et] generville de la ville de boys brissy lieu entre au bout
et bouville vers la ronce [et] de la vers augonville [et]
dautre part tirant vers la briere guion lyeu
situe entre vitray [et] bouville [et] de la tirant vers
la belle croyx lieu entre au bout et boys de fougeres

—  —  —

Vitray-en-Beauce

Meslay-le-Vidame

BMS
1569 - 1624

vue 162 / 229

acte 104

folio 155

08/08/1608

grêle

(relevé Geneadom)

(Extrait de la carte de Cassini)

104 / nota / grêle qui causa / un grand dommage [en marge]

Le vendredy huitie[me] iour daoust Il fist ung tomba
une forte nuee et gresle non en ceste paroisse dudit melay*
ames** en la paroisse de bouville generville la ronse montemain
le grand boys nairon alluyes St germain Hussay augonville dampiere
et boys de fougeres et aussy en la paroisse de nefvy qui porta
ung fort grand dommage au biens de la t[err]e [qui] furent tous
perduz dieu par sa bonte et misericorde nous veuille preserver

NDLR

* Pour situer toutes ces paroisses, agrandir la carte ci-contre en cliquant dessus.

** "a mes" mis pour "à mais" c'est à dire "mais".

—  —  —

Luray

(Dreux *)

BMS
1681 - 1780
3 E 223/001

vue 109 / 470

folio 1

14/01/1680 ?**

crue

inondation

(relevé Geneadom)


[mention marginale]

# encore qu'environ trente ans jour du nom de jesus
quatorzieme jour de janvier*** auparavant
elle eust esté inondée et bea[u]coup souffert
de dommages leau nauroit point passé
par dessus les ponts et nauroit inondé
que la seule rue aux Changes jusqu'a
lhostelerie ou pendoit l'image St pierre

NDLR

* Concerne la ville de Dreux.

** Année approximative puisque l'événement s'est produit "environ" 30 ans avant 1711 (voir événement ci-dessous à la date du 17/02/1711).

*** La date du jour est également sujette à caution car si le curé a bien écrit "14e janvier", le jour où on a donné le nom à Jésus est censé être le huitième jour après sa naissance, soit le 03 (ou à la rigueur le 04) janvier mais certainement pas le 14.

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vue 46 et 47 / 260

folios 723 724 et 725

04/06/1681

18/06/1681

chaleur

sécheresse

(relevé Geneadom)

grande chaleur, secheresse extraordinaire

Le 18me de ce mois a este faite une procession solennelle a chartres
a cause de la grande secheresse ou fut portee la Ste chasse depuis nostre dame
jusques a Josaphat ou assisterent tout le clerge de ch[art]res, et les curez circonvoisins
et fur/ent ordonnês trois jeusnes # pour obtenir de dieu une pluye feconde. # dans la ville
de ch[art]res seulement.

Le 4 me de ce mois la procession de Saint Pierre de dreux a este
a n[otr]e dame de la ronde a cause de la grande secheresse # sans aucuns des
Celle du chapitre le 3 me du mesme mois a este audit lieu avec celle
de Saint Jean en la plane # Messieurs de chapistre estant en droit de lindiquer confirme
par sentence de c[?]

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vue 111 / 260

folio 82 verso

acte 2742

18/06/1682

intempéries

(relevé Geneadom)

[en marge]

Le 18 me
de ce mois
la chas[s]e de
st Taurin
a este exposee dans l'eglise
de n[ot]re dame
de ch[art]res pour
la serenité
du temps

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vue 111 / 260

folio 82 verso

25/06/1682

pluie

(relevé Geneadom)

# 1682 [en marge]

Le Jeudy 25 me juin et le vendredy 26 me, a esté fait une procession generalle
pour la necessité du temps, a cause de l'abondance de la pluye. Mrs de chap[it]re
sont descendus dans leglise saint pierre ; pour aller processionnellement
a saint gilles a saint denys et a saint Leonard ou lon a chante les antiennes
des saints et recité les sept pseaumes, cette procession a esté bien devote
et grande multitude de peuple y a assisté. le vendredy, Mrs de chap[it]re sont aussy
descendus pour aller come dessus avec Mrs les curez de St pierre et de St Jean a la chapelle
de St Jean de lhostel dieu a St Jean en la plane, et a leglise des peres capucins

 

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vues 115 / 260

folio 85 verso

acte N° 2760

12/07/1682

intempéries

(relevé Geneadom)

Le dimanche 12 me Juillet

Il y a eu procession generalle pour la serenite du temps a nostre dame des marches
apres vespres de la paroisse, le clergé sest assemblé en leglise Saint estienne
pour aller a la dite eglise, et de la a la chappelle de sainte eve par le chemin de
la sablonniere, et de la sur le chemin du colombier pour gagner celuy d'evreux.
lon a chante les sept pseaumes et les suffrages des Saints, la chasse de sai[nte] e
ve a este portee par deux clercs tonsurez avec chappes*, ceste procession a este
fort devote, et a assiste grande multitude de peuple pendant dix jours nous
avons fait les prieres dans leglise St pierre a 5 heures du soir avec procession au
tour du cimetiere seulement.

* La "chappe" est un long manteau de cérémonie agrafé par devant que revêtent les ecclésiastiques pour la célébration de certains offices, ici la procession. NDLR

—  —  —

Abondant

BMS3
1672 - 1706
E 001/001

vue 114 / 393

folios 5 verso et 6

03/06/1683

orage

foudre

(info https://abondant.pagesperso-orange.fr/, relevé Geneadom)

Le troisieme de ce mois entre cinq et six heures
Du soir le tonnerre tombé sur le clocher de ce
Lieux le dépouilla de son ardoise. Jusques a la
Petite lanterne sans toucher à la croix ny
Au plomb brisa deux en jetta un gros eclat à
Plus de soixante pas tue cinq ou six pigeons qui
Sy nichoient et apparament le fer de la croix divisa
La foudre en carreau de laquelle entra dans le
Lieu ou les choses sont suspendues sans les
Endommager en aucune maniere et parce que ce
Meteore ne veut point estre enfermé il sortyt
Entre la charpente et la massonnerie emporta
La moitié d'un gres un autre carreau perça la
Grosse muraille de leglise à main droite en
entrant, et en glissant le long de lad[ite] muraille

Il jetta des pierres jusque dans la voute dont
Les marques y resterent prit enfin son issue
Par lencienne porte et en coulant en enleva quell[qu]es
Esquilles Je suis persuadé que le tonnerre ne
gronde sur nos testes que par le combat du chaud et
et de froid mais je desfie les plus subtiles
Philosophies de trouver des raisons qui puissent
faire concevoir nettement à lesprit humain ses
Effets bisarres et extraordinaires on peut croire
Que dieu se sert de ses choses naturelles pour
tenir les hommes a sa majesté à la naissance
De Jesus christ une grande lumirer apparut
Aux pasteurs qui les epouvanta une estoille
lumineuse conduisit les mages insquies a la
cresche a son baptesme le ciel souvrit le Sct esprit
Desandyt visiblement a sa transfiguration (...)

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vues 167 / 260

folio 20

30/05/1683

intempéries

(relevé Geneadom)

ce jourdhuy procession generalle a pour la conservation des biens de la terre
et pour la serenité du temps a n[ot]re dame des marches et a Ste eve ou la chasse a esté
portee mrs les curez de St pierre et de St Jean ont monte a St estienne et conduit
leur peuple apres vespres des parroisses.

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vues 168 / 260

folio 21

03/06/1683

crue

(relevé Geneadom)

[en marge, verticalement]

Le 3e de Juin 1683 dame catherine clouet femme de mr Louis brochand p[rocureu]r du Roy* de lelection revenant de Chartres ou diton elle estoit allée /
par devotion pour demander a dieu le retablissement de la sante de son mari, montee sur un asne, impatiente d'arriver chez elle a dreux /
se hasarda de passer la ravine qui traverse le chemin de chartres a dreux vis a vis le boule thierry ; quoyque cette ravine fust extremement /
enflee et rapide à cause de la grosse pluye qui etoit tombee peu d'heures auparavant : marie leJay sa servante montee aussi sur /
une bourique entra comme elle dans la ravine, et un petit garson qui les conduisoit a pied, s'estant /
mis en croupe derriere la servante, du moins on le jugea ainsi , tous
trois croyoient passer, mais ils furent tous emportez
par le torrent et se noyerent. la maîtresse et la servante
furent trouvées le soir du mesme jour arrestees a la grille
du parc du boulé, et le petit garson quelques heures apres
dans un arbre du parc au dessus leau avoit
passé **

NDLR

* Ces mots quasiment illisibles en marge sont repris sur l'acte de décès attenant où on voit aisément "Catherine Clouet aagée de 27 ans ou environ espouse dhonnorable homme Louis brochard procureur du Roy...".

** La servante, comme l'indique son acte de décès, était "aagée de 44 ans ou environ, fille de feu Jacques la Jay et de Louise barbier". Le garçon devait être originaire d'une autre paroisse car il n'est pas mentionné sur ce registre.

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vues 168 / 260

folio 21

08/06/1683

intempéries

(relevé Geneadom)

Le mardy 8 me Juin feste de la pentecoste, a esté fait une procession g[é]n[éra]le
Mrs de chapistre sont descendus a St Pierre, p[ou]r aller avec Mrs les curez de St
Pierre et de St Jean a St martin, a St gilles a la croix St denis a St Leonard.
lon a fait des prieres pour la conservation des biens de la terre et pour la serenité du / temps

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vues 219 / 260

folio 163

25/06/1684

sécheresse

(relevé Geneadom)

Le dimanche 25 me juin apres vespres procession generalle a cause de la grande
secheresse a nostre dame des marches, et a Ste eve ; on a porté la chasse de la sainte.
les parroissiens de st pierre et saint jean se sont rendus a leglise saint estienne avec
grand nombre de peuple.

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1680 - 1685
1 GG 21

vues 221 / 260

folio 165

08/07/1684

pluie

(relevé Geneadom)

cejourdhuy samedy 8 me Juillet procession / generalle / a n[ost]re dame de la Ronde pour action
de graces de la pluye obtenue par les prieres et processions generalles

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1692 - 1698
1 GG 23

vue 66 / 339

folio 92

14/05/1693

pluie

grêle

froid

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

/ a trois heures apres midy /
Le 14 de ce mois et an procession generale pour la conservation des
biens de la terre a cause de la rigueur du temps, pluye et gresle et froideur

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1692 - 1698
1 GG 23

vue 124 / 339

folio 173

14/05/1694

sécheresse

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

nota [en marge]

grande secheresse processions ordonnees par Monseigneur de
chartres pour la pluye, la chasse de saint Taurin exposee
dans leglise cathedralle grande cherte du pain et autres aliments
grand nombre de pauvres de la ville et des lieux circonvoisins

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1692 - 1698
1 GG 23

vue 125 / 339

folio 174

27/05/1694

sécheresse

29/05/1694
01/06/1694

pluie

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

nota [en marge]

Le jeudy 27e jour de may on a descendu la chasse de saincte
Genevieve a Paris a cause de la grande secheresse, qui estoit sur la terre
Le mesme jour il vint une pluye aussy favorable pour les biens de la terre
que l'on ait veu depuis long temps, le samedy 29 dud[it] mois & an grande pluye
le mardy premier juin pluye le matin & sur le soir.

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1692 - 1698
1 GG 23

vue 259 / 339

06/1696

pluies

orages

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

pendant le mois de juin pluy orages et pluyes continuelles, / avec le tonnerre / a touts moments
les cloches ont sonne

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1692 - 1698
1 GG 23

vue 259 / 339

29/06/1696

pluie

orage

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

esclairs [en marge]

Temps variable et inconstant sujet a la pluye les biens de
la terre ont beaucoup souffert le 29 jour st pierre la pluye
tomba depuis le matin jusqu'au soir.

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1692 - 1698
1 GG 23

vue 260 / 339

30/06/1696

orages

pluies

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

Le 30e juin a la requeste des habitants on a fait une procession
generale a trois heures du soir et messieurs du chapistre sont
descendus a saint pierre, de la a lhostel dieu, a la chapelle des
Religieuses du St sacrem[ent] a la pa[roi]sse de St Jean, et aux capucins a cause
des orages et pluyes continuelles.

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1692 - 1698
1 GG 23

vue 268 / 339

15/08/1696

grêle

foudre

tempête

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

ce jour 15e Aoust tomba quantite de gresle sur les 4 heures du
soir, qui perdit les vignes en partie, et gasta la moisson en plus[ieur]s
endroits ; et desola plusieurs cantons. dans les parroisses circonvoisines
lair remply de foudres et de tempeste qui alarmerent un chacun

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1698 - 1704
1 GG 24

vue / 522

25/10/1698

gelée

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

le samedy 25e
on co[m]menca de faire
vendange qui fût
tres modique le
28 une forte gelee
gella les vignes
blanches et autres
qui fut grandement
prejudiciable ;
le vin vieil a 200 lt la queue. grande cherte de pain et de vin et de toutes les choses necessaires a la vie de lhomme

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1698 - 1704
1 GG 24

vue 117 / 522

folio 150

03/09/1700

sécheresse

(relevé Geneadom)

Le Vendredy 3 septembre 167 1700 procession generale a cause de la grande
secheresse

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1698 - 1704
1 GG 24

vue 275 / 522

folio 355

06/04/1702

gelée

07/04/1702

neige

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

Le 6 de ce mois les vignes
ont gelé le 7 la neige et ensuite la gelee qui les a perdu entierement

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1698 - 1704
1 GG 24

vue 398 / 522

folio 486

juin 1703

pluie

froid

orages

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

temps pluvieux & froid sujet aux orages
regressez

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1698 - 1704
1 GG 24

vue 400 / 522

folio 488

27/06/1703

inondation

pluie

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

Le 27 debordement
deaux pluye
continuelle
les biens de la terre
en grand peril

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1698 - 1704
1 GG 24

vue 400 / 522

foio 489

03/07/1703

crue

inondation

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

debordement deaux p[ou]r la seconde fois
les biens de la terre en danger

—  —  —

Dreux

Saint-Pierre

BMS
1705 - 1710
1 GG 25

vue 26 / 337

foio 33 = XVII

29/05/1705

gel

(relevé Geneadom)

[mention marginale]

nota [en marge]

que les vignes ont gelé le vingt neuf May sans aucune
esperence

—  —  —

Luray

BMS
1681 - 1780
3 E 223/001

vue 98 / 470

folio 1

28/01/1709

crue

inondation

(relevé Geneadom)

Lan mille sept cents neuf le vingt huict janvier je cure de Luray ay baptisé
une fille née de ce jour du legitime mariage de Yves Baudran vigneron
journalier de la paroisse de St Siphorien (a cause de la difficulte quil y a pour
transporter au dit St Syphorien pour les grosses eaüx qui occupent toutte
la campagne dudit lieu) & de Marthe Chavier sa feme. Le parain Jean
rousseau aussy vigneron journalier de Moronval paroisse du dit St Siphorien
La Marene Marie marie fille de deffunt paul marie & de Marie peau
ses pere et mere du dit Moronval qui luy a imposé le nom de Marie, et
declare ne scavoir signer le parain a signe avec nous le pere absent ainsy
signe Jean rousseau Jourdelet avec paraphes

—  —  —

Châteaudun

Saint-Médard

BMS
1680 - 1716 GG 70

vue 196 / 235

28/07/1710

tempête

(info http://www.perche-gouet.net)

28 juillet vent et tempeste qui a
Egrainé les bleds et fait tomber les
fruicts

—  —  —

Luray

BMS
1681 - 1780
3 E 223/001

vue 103 / 470

folio 1

28/07/1710

foudre

vent

(relevé Geneadom)

[en marge, verticalement]

Le vingt huict Juillet 1710 journee
facheuse pour les fruicts et les bleds
dont les uns auroient esté rompus
et abbatus des arbres par la foudre
les autres sestant entrebattus, se
seroient resemées.

—  —  —

Châteaudun

Saint-Médard

BMS
1680 - 1716 GG 70

vue 204 / 235

12/02/1711

inondation

10/12/1711

tempête

(info http://www.perche-gouet.net)

12 février Inondation qui a causé bien du
tort aux environs de la Riviere

10 Decembre Tempeste affreuse depuis
six heures du matin jusqu'a une heure
apres midy

—  —  —

Luray

(Dreux *)

BMS
1681 - 1780
3 E 223/001

vue 109 / 470

folio 1

17/02/1711

déluge

crue

inondation

 

(relevé Geneadom)

[en marge, verticalement]

Le deluge arrivé environ les cinq heures du soir le
mardy gras dixseptieme jour de fevrier apres avoir
passe par dessus les ponts et les avoir rompus inondé la ville de
Dreux jusqu'a la sixième marche de lhotel de ville et il y
auroit eu proche le pont St Denis une femme noyée avec son
enfant voulant se sauver avec une echelle dans son grenier la
quelle a esté plusieurs jours sans inhumer aussy vermeille avec
son enfant que sil elleils eustsent esté endormis et jamais de me
memoire dhomme la ville de Dreux n'avoit esté si inondée et
désolée par les eaux # *

NDLR

* Concerne la ville de Dreux.

** La suite relatant un événement antérieur d'environ 30 ans a été placée ci-dessus à la date du 14/01/1680.

—  —  —

Luray

BMS
1681 - 1780
3 E 223/001

vue / 470

folio 1

 

15/01/1713

gelée

 

(relevé Geneadom)

L'an mille sept cents treize le quatorziesme de janvier est decedée subi
tement au Luat Cleray paroisse de St Remy de Luray perrine
Denis agée d'environ soixante et douze ans veufve de
feu Gilles fremanger vivant journalier du dit Luat La
quelle a cause de la rigueur de la gelée a esté inhumée
dans leglise du dit Luray ou nous l'avons le lendemain
portée avec les ceremonies accoutumes en p[res]ence de jean
Gille et perine fremanger ses enfants tesmoins quy
ont assisté a sa sepulture avec plusieurs autres parents
et amis dont une partie a signé & lautre a declaré
ne scavoir signer ainsy signé [...]

—  —  —

Luray

BMS
1681 - 1780
3 E 223/001

vue 136 / 470

folio 1

du

14/04/1714

au

16/04/1714

neige

(relevé Geneadom)

[en marge, verticalement]

Le quatorze avril de la p[rese]nte année au soir seroit
tombée une nuée de neige dont la terre seroit
demeurée couverte jusqu'environ midy et la nuit du
quinze au saise seroit tombée quantité de neiges
qui auroit pareillement couvert la terre mais seroit fondue
un peu après soleil levant 14. 15 et 16.

—  —  —

Coltainville

BMS
1709 - 17673 E 104/002

vue 33 /363

17/01/1715

froid et neige

(info http://www.sgel28.com, relevé Geneadom)

enterrement de / elisabet marquier / veufve d'antoïne / forcade
17 janvier 1715 [en marge]

Lan mil sept cent quinze le dix sept janvier une femme agée denviron
soixante ans appellée aceque m'ont dit plusieurs de mes habitans, forcade
veufve d'un chirurgien appellé forcade mort a ramboüillet a esté trouvée
morte de froid par moy curé soussigné le mardy quinzieme jour de
janvier, estant accompagné de loüis guerin laboureur et receveur de
coltainville, mathurin nogette charon de Coltainville et jean massot charetier
les trois dits tesmoins l'ayant ainsi veüe morte de froid touste gellée et
tombée le visage dans la neige, et n'ajant appercus auscunnes blessures
sur son corps sinon qu'elle avoit la bouche cassée comme elle étoit tombée,
je l'ay levée de la place avec la croix et apres luy avoir dit les prierres que
l'on dit d'ordinaire en enlevant un corps et le tout en presence des tesmoins
qui l'ont eux mesmes montée dans la charette et l'avons ainsi transportée
dans l'eglise de Coltainville ma paroisse, ou elle a esté depuis le mardy
environ midy, jusqu'au jeudy environ neuf heures du matin sans estres
enterrée, et pendant cet espace de temps je l'ay fait fouiller en presence
de pierre fouré, pierre rougeaust et jean massot qui l'ont trouvée saisie
d'un chapellet avec cinquante huit sols d'argent en monoye et philippe
pinsard qui l'a depoüillée ma certifié l'avoir trouvée revestüe d'un
scapulaire et d'une croix d'ort qui vaust environ trante sols et sur tout
ces certificats apres avoir dit la messe a son intention nous l'avons enterrée
dans l'eglise de Coltainville en presence de mathurin noguette, jean massot,
loüis guerin qui ont signés avec moy le présent acte, et pierre fouré noël
fouré et jacques dignion qui ont declarés ne scavoir signer en foy de
quoy j'ay soussigné mathurin noguette louis guerin jean massot
les sieurs forcades laisné et pierre forcade le jeune marchand
demeurant a ramboüillet l'ont reconnus laditte femme pour leur
veritable mere et ont ainsi signes sur l'original # de la presente minutte leurs
cartificat forcade laisné, p. forcade de Gallot d'hombiere curé
de Coltainville.

—  —  —

Alluyes

BMS
1782 - 1792
GG 25

vue 55 / 213

février 1784

inondation

(info http://www.perche-gouet.net)

Après une chute de neiges considérable, une fonte
subite et abondante, les eaux ont grossi tout a coup
le Lundi gras et ont inondé presque toutes les
maisons d'alluÿe. L'eau est entrée dans la salle
du Presbytere à un demii pied de hauteur.

Chautard
curé successeur du Sr Blin

—  —  —


Orgères-en-Beauce

BMS
1759 - 1792
3 E 287/002

vue 107 / 165

folios un verso et deux

06/02/1784

froid et vent

(info http://www.sgel28.com, merci à germaine H., relevé Geneadom)

 

Enterrement [en marge]
L'an 1784. le 6 fevrier, sur les 5 heures
du soir, par le vant de Galerne le plus terrible
qui ayt peut'etre soufflé de Memoire
d'homme accompagné d'un givre des plus piquants
au point de faire perdre la respiration au
plus vigoureux et au mieux constitué des hommes
Jean Suret homme de peine de Vilpereux paroisse
de Courbe-Haye, étant sorti de la frileuse vers les
trois heures et demy ou 4 heures du soir, nud en
chemise comme il etoit assez son usage dans l[es]
froids les plus rigoureux en vertu d'un sang bouilla[nt]
qui l'avoit rendu depuis longtemps invulnérable
aux froids les plus cuisans, perdit la respiration [et]
l'usage de [en marge] la vie entre Mongeai et la frileuse. il etoit âgé
D'environ cinquante six ans, dont le corps a

eté inhumé le huit du même mois
par nous Prieur Curé soussigné dans le cimetiere de
cette paroisse quoiquil fut de celle de Courbe-hayes
et sans que la justice en fut prévenue, parce quil etoit
si impossible de la prévenir, que la paroisse la plus
voisine a eü touttes les peines imaginables d'en
lever le corps, sans exposer a périr et les
hommes et les chevaux qui ont enlevé le dit corps.
Son inhumation a été faite en présence Pierre
Gerbaut cousin du defunt en 3e ligne, de Louis
Denis gender dudit pierre Gerbaut et de plusieurs autres
Dont ces deux derniers ont signé avec nous.

pierre Gerbault Louis Denis
Joseph pottie Peyre Pr[ieur] Curé

—  —  —

Alluyes

BMS
1782 - 1792
GG 25

vue 121 / 213

folio 20

13/07/1787

orage

25/12/1787

crue

(info http://www.perche-gouet.net)

. 3 .

le 13 juillet a trois heur[es] après midi une grêle terrible
et funeste a détruit dans moins d'un quart d'heure
la plus belle apparence de récolte dans les paroisses
de Saumeray, Bouville, Vitray, Audeville &...
dans toute cette longueur et même audelà la nuée
ne portait qu'environ un quart de lieüe de largeur
on a remarqué beaucoup de grains de la grosseur du
poing, les moindres gros comme des œufs de pigeon
de manière que / dans / cette étendue / de terrain / les moissons etaient
broyés, déchiquetés et comme la filasse sous la Brise.

(...)

grande crüe d'eau la nuit de Noël. tous les passages
    fermés.

—  —  —

Alluyes

BMS
1782 - 1792
GG 25

vues 138
et 139 / 213

folios 16 et 17

04/1788

inondation

 

 

13/07/1788

orage

 

 

nov. 1788

froid

 

 

 

 

(info http://www.perche-gouet.net)

Evenemens remarquables de l'année
1788

1° Grande et considerable crüe d'eau le jour de Pâques,
jusques dans les cour et maison de plusieurs habitans.

(...)

3° Le / dimanche / treize de juillet a sept heures du matin, même jour
que l'année précédente, un fléau qui répend la terreur
fléau que dieu dans sa fureur
inventa pour punir les crimes de la terre
( la fontaine
fable li.7 )
La grêle, puisqu'il faut l'appeler de son nom
& & & & & & & & &
a dévasté, ruiné, anéanti l'esperance de toutes les especes de
récolte en plusieurs provinces et particulierement dans notre
beauce et notre diocese. il est difficile de se peindre

la désolation et le malheur des pauvres grêlés surtout de ceux
des paroisses nos voisines, Saumeray, Bouville, Vitrai, Monte-
-main qui éprouvaient pour la seconde fois de suite cette
affreuse calamité. il s'est trouvé des grains de grêle d'une
grosseur incroiable, du poids de plusieurs livres dans les
environs de Rambouillet. ce n'a été dabord que
plants* et mémoires présentés de tous les cantons au roy
et aux premiers ministres. Mais le mal était trop grand
pour esperer des secours efficaces. Le gouvernement a
commencé par distribuer une faible portion de secours
aux plus pauvres cultivateurs pour encourager les semences
prochaines. la paroisse d'alluÿe a reçu au total
la quantité de trente septiers de bled mesure de
Châteaudun, puis une somme de cent écus dans le fort
de l'hiver pour les plus nécessiteux, cultivateurs où non +.
+ plus une autre
de 200 lt** [en marge]
Les gros fermiers, ceux dont les pertes montent a des
5, 6, 7. 10 mille livres sont encore a attendre des
secours. il parait qu'on se repose sur les propriétaires
qui sont dans l'impossibilité de subvenir à tout le mal.

4° Dès la fin du mois de novembre a commencé un des
plus rigoureux hivers qu'on ait vu, il dure encore aujourd'hui
trois janvier 1789. il ajoute au malheur perséverant
et toujours subsistant de la grêle. depuis quatre semaines
la terre est couverte a plusieurs reprises d'une grande
quantité de neige. le termomètre est descendu jusqu'a

quinze degré / dix huit degrés et demi / au dessous de 0, la cherté du pain est
considérable, le septier de bled vaut jusqu'a 30 livres
à Bonneval, point de travaux ni de la part du seig[neu]r
ni chez le laboureur, une mortalité désole la paroisse, l
a misère est à son comble.

(...)

NDLR

* "plant" peut-être mis pour un "plaint" nom masculin qui signifie une "protestation" ou une "plainte".

** "lt" ou "#" est l'abréviation de "livre tournoi".

—  —  —

Châteaudun

Saint-Médard

BMS
1755 - 1792
3 E 088/010

vue 232 / 260

folio 3

13/07/1788*

grêle

(info http://www.perche-gouet.net)

[en marge]
[Not]a... le Dim[anche]. 13. a 7 h. du matin
[te]rrible grêle qui a desolé une etendüe
[d]e plus de 40 lieues depuis environ
[V]endome jusque par dela
[Pa]ris, la flandre française
[a] beaucoup souffert le même
[jou]r, dans lequel Dioceze de
[Ch]artres la perte est de près de
[tre]ize millions ; celle de
[l'e]lection de Chateaudun qui
[a] eté la moins mal traittée
[m]onte a environ sept cent
[m]ille livres, ce terrible fleau
[s'es]t fait en Même temps sentir
[en] d'autres provinces, en foy de
[qu]oy j'ay fait la présente
[re]marque le 1er aout 1788

[Bi]geault Curé de St Médard

* L'orage dévastateur du 13 juillet 1788 causa des ravages énormes dans le royaume; il est un des événements climatiques les plus marquants de l'ancien régime. Voir carte de propagation ici. NDLR

—  —  —

Epernon

Paroisse Saint-Pierre

BMS
1751 - 1790
GG 6

vue 456 /  482

13/07/1788

grêle

hiver froid

(relevé Geneadom)

C'est en cette année le treize de Jüillet qu'est tombée une grêle affreuse
dont on n'a pas même d'exemple dans l'histoire. à sept heures et demi
du matin on eût une obscurité égale à une eclypse ordinaire.
il commença à tomber quelques grains de grêle, mais sans aucune suite / à Epernon /, une
legere tempête s'enleva jusqu'a chaleine paroisse d'Emancé où tout fut saccagé.
La nuée commença à Brisolles, parcourût une partie du perche, la
majeure partie de la Beausse, Sanville, Etampes et au delà , St germain
en Laye et tous les Adjacents, partie de la Brie, de la Boürgogne, de la
picardie, de la flandre, de la hollande et un peu en Angleterre, et tous les
ravages presque à la même heure, presqu'aussitôt le bled doubla de prix et de
dix huit livres monta à près de trante, le petit bled qui valoit 10 lt à 12 augmenta
jusqu'à 22 lt pour surcroît d'affliction les terres épargnées n'ont produit en
genéral que deux septiers. Enfin l'hyver a commencé le 16 novembre et
a été excessif jusqu'au Jour de l'an. et on ne scait pas quand la fin viendra
la misere est devenüe excessive. Les propriétaires ont été obligés de remettre
les loyers, et de donner de quoi ensemencer les terres, point de travaux, et la rigueur
du temps ne permettant pas d'en faire aucuns.

l'hyver a
cessé aux Rois [en marge]

—  —  —

Oinville-Saint-Liphard

BMS
1752 - 1790
3 E 284/002

vue 341 / 358

13/07/1788

ouragan

(relevé Geneadom)

Observation ad rei memoriam [en marge]

Le treize juillet jour De Dimanche, a huit heures du matin, un
ouragan furieux s'est elevé du coté du Sud-ouest. Le tonnerre, le vent,
la grêle formoient tous ensemble un bruit effroyable. Depuis paras, jus-
qu'a barmainville, Dans la largeur de garoille à Champillory, tout a été
battu en rüine. Le degat a commencé aux environs du bourg et s'est etendu
jusques bien au dela du pavé de paris. Cet ouragan a ruiné un grand nombre
de paroisses, depuis la croix briquet, route d'orleans, en remontant vers le nord,
a l'orient et au couchant. La beauce, l'isle de france, la brie, la picardie, et
, on dit aussi la bretagne, ont ressenti ses effets desastreux. La perte qu'il a
causé est immense. on a rapporté avoir trouvé dans les anciens registres
que pareil ouragan avoit accasionné a même jour, a même heure, il y a qua-
tre cents ans de semblables ravages. Picard curé d'oinville

—  —  —

Sours

BMS
1765 - 1791
3 E 380/006

vue 313 / 360

13/07/1788

ouragan

(relevé Geneadom, merci à Colette B.)

N[ot]a
ouragan venant du sud-ouest

Le 13 juillet le dimanche à sept heures et demie du matin, le Sr curé étant à confesse dans la
sacristie un ouragan affreux qui avait été précédé d'un tonnerre entièrement fort mais seulement
pendant environ une demie heure a commencé avec la plus grande impétuosité la grêle a été si forte(men)t
abondante, l'orage a été si furieux qu'en cinq minutes, les grains, les fruits, de toutes especes ont été hachés
la moisson qu'on devoit commencer quelques jours après a été entièrement détruite en sorte que ce qui reste
coutera a ramasser plus qu'il ne vault. De quatre moulins celuy de pierre est resté seul et fort endommagé
les trois autres ont été renversés et détruits. Dans celuy du chateau où six personnes étaient deux ont été tués par
la chute et les quatre autres dangereusement blessés... et ce qu'il y a de plus triste notre pauvre eglise a été
renversée depuis le pignon jusqu'au clocher qui reste seul a garanti ce r[...]et du rondpoint fort ébranlé les p[...]
la voute de la vierge ont été transportés fort loin; toute la charpente jettée dans le cimetierre et brisée. heureusement
que le sieur curé saits échappé ainsy que la personne qui l'entendoit et qu'un autre a la porte suivit la premiere seule idée que Dieu
sans doute luy inspira de se réfugier sous la voute de la fontaine. Sil eust cherché a se sauver c'eut aurait fait de luy autant
que des deux personnes qui comme elles le luy ont dit n'auroient pas manqué de le suivre.

—  —  —

Alluyes

BMS
1782 - 1792
GG 25

vue 153 / 213

folio 13 verso

1789

froid

(info http://www.perche-gouet.net)

Evenemens
remarquables
de l'année 1789

1° La rigueur excessive de l'hyver a continué
avec la même force jusqu'au 13 du mois de
janvier. 18 degrés au dessous du point de zero où
de congellation au termomètre de Réaumur.*

(...)

* Physicien et naturaliste, René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757) met au point en 1731 une échelle de températures avec un thermomètre à alcool en calibrant 80 intervalles entre le point de congélation et le point d’ébullition de l’eau. Donc 1°R vallant 1,25°C il faisait -22.5°C ! NDLR

—  —  —

Alluyes

BMS
1782 - 1792
GG 25

vue 168 / 213
folio 13

1790

douceur

(info http://www.perche-gouet.net)

Evenemens
remarquables de l'année
1790

1° l'hiver a été singulierement doux et modéré, sans gelée, sans
neige, un véritable printems ; la récolte en bled et avoine
fort bonne, en vin, très médiocre.

(...)

—  —  —

Alluyes

BMS
1782 - 1792
GG 25

vue 187 / 213

09/1791

chaleur

(info http://www.perche-gouet.net)

Evenemens
remarquables de l'année
1791

1° Le mois de septembre a été extraordinairement beau et chaud
2° Les récoltes en grains et en vins, médiocres.

(...)

—  —  —

haut de page

50 documents ou événements collectés

Mots-clés : chaleur, crue, déluge, douceur, foudre, froid, gel, gelée, grêle, inondation, inondations, intempéries, neige, orage, orages, ouragan, pluie, pluies, sécheresse, tempête, vent

Retour rubrique     Retour accueil