Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département de l'Aveyron (12) / Midi-Pyrénées / Occitanie

Conques / Coubisou / Curières / Espalion / La Roque-Sainte-Marguerite / Mélagues  / Plaisance / Requista / Saint-Come-d'Olt / Villefranche-de-Rouergue

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document
Coubisou

BMS
1604 - 1609
4E69-1

vue 8 / 30

12/04/1605

grêle

(relevé Geneadom)

Apvril . 1605 .

Le xii apvril 1605 fest une grelle qui en anpporta les fruict
ou la plus grand partie des noix. dieu par sa grace infinie
nous veuille [con]server le demeurant.

     

Coubisou

BMS
1604 - 1609
4E69-1

vue 14 / 30

03/12/1605

orage

(relevé Geneadom)

Decembre : 1605

Le troysieme jour du mois de decembre a heure de
cinq heures de matin fu fit de grands tonneres
et apres les jours suyvans de grands vents fort
espouventables : Dieu par sa grace infinie nous
preserve de toutz malheurs et disgraces.

     

Coubisou

BMS
1609 - 1612
4 E 69 1

vue 2 / 22

18/04/1609

grêle

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

La cloche grande / fut rompue le / [...] 18 apvril 1609 [en marge]

Le Samedi de la semmayne saincte, xviiie[me]* jour
du susd[it] mois d'apvril tumba une gellee q[ui]
emporta le fruict des noix et plusieurs
borgeons des vigne dieu soit loue du tout

* L'acte précédent est daté du 17 (xvii) avril, de plus le dimanche de Pâques cette année-là tombait le 19 avril (calendrier grégorien). NDLR

     

Coubisou

BMS
1609 - 1612
4 E 69 1

vue 15 / 22

30/06/1611

tempête

(relevé Geneadom)

Le dernier jour du mois de juing feste de st martial
toumba une grande tempeste en plusieurs contrees
de ce pais de rouergue Dieu par sa grace nous
pardonne, nous pardonne, nous offences* -

* Le curé est visiblement troublé; il voulait écrire "nous pardonne nos offenses". NDLR

     

Coubisou

BMS
1609 - 1612
4 E 69 1

vue 22 / 22

15/04/1612

froid

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

Le jour du Dimanche des Rameaux xv apvril 1612 a este veu
sur Rebolac* et autres lieux circumvoysins de la neige grand
quantité. Dieu par sa grace nous conserve le fruit de la terre
Apres sur lheure des vespres de la granisse et grand froidure

* Peut-être le "Puech de Reboulat" qui domine Coubisou au nord avec ses quelque 800 mètres d'altitude ? NDLR

     

Coubisou

BMS
1612 - 1619
4 E 69 1

vue 7 / 40

mai 1613

inondation

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

Grande debordation deaux par toute la Guyenne. Dieu
par sa S[ain]te grace et providence nous preserve de touts maux.
ainsy soit-Il. Jesus : maria : salva : nos :*

* En latin, "Jésus, Marie, sauvez-nous." NDLR

     

Coubisou

BMS
1612 - 1619
4 E 69 1

vue 30 / 40

fin décembre 1616

vent et orages

(relevé Geneadom)

[La] nuit de Noel, et les aultres iours suyvans grandes emotions
de vents, et orages, Dieu par sa saincte grace nous p[ré]serve de mal

     

Coubisou

BMS
1612 - 1619
4 E 69 1

vue 31 / 40

avril 1617

inondation

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

Grandes pluyes et inondations de rivieres qui ont dure
presque tout le susd[it] mois d'apvril avec emotions d'armes*.

* La signification de cette formule est encore obscure... NDLR

     

Coubisou

BMS
1612 - 1619
4 E 69 1

vue 35 / 40

avril 1618

grésil

neige

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

grandes granissades* et neiges les susd[its]? jours, que emporte[ren]t
plusieurs fruitz, Dieu par sa sainte grace nous perdone

* (oc.) Une "granissada" désigne en général une chute de grésil ou de grêle. NDLR

     

Coubisou

BMS
1612 - 1619
4 E 69 1

vue 36 / 40

juillet 1618

pluie

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

Grandes pluyes pour tout le mois de juilhet et Apres aussi

     

Coubisou

BMS
1612 - 1619
4 E 69 1

vue 38 / 40

décembre 1618

comète

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

Une grande Comete sine* estoille c'est apparue au Ciel fort grande
et resplandissante avec grands agueilhons comme rayons
de feu. Dieu tout puissant et misericordieux nous torne*
sa signification mauvaise en bien et joye. A Dieu n'est
rien Impossible. Dieu sur tout soict loué et gloriffie.
Et apres se leverent d'horribles vents Dieu sur tout
dominabitur Astrio?. Amen

NDLR

* Mis pour "sinon" avec le sens de "si ce n'est [une]".

** Mis pour "tourne" dans le sens de "transforme".

     

Coubisou

BMS
1664 - 1670
4 E 69 1

vue 6 / 32

13/02/1666

éclipse de lune

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

La l'une a esclipsé le 13e[me] dususd[it] moys a 3 heures de
nuict entouree dun grand sec de noyx au beau milieu dicelle
ceq[ui] a dure pendant 3 à 4 heures. ceq[ue] selon? les suiltes a desnotté
grande guerre parmy les princes comme dessus le 13 fev[rier] 1666*

* Il s'agit probablement de la seconde guerre anglo-néerlandaise, à laquelle la France prit part modérément à partir de janvier 1666 avant de se lancer dans une attaque contre les pays-Bas espagnols. NDLR

     

Conques

BMS
1691 - 1694
2E67-M1

vue 24 / 31

1694

hiver rude

(info http://murmuresdancetres.blogspot.fr, merci à Mélanie A.)

Nota que cette année a esté une des plus cruelles
annees qu’on est iamais veu pour Conques et quoyque
elle est esté par tout rude conques a esté dans la
derniere necessité ny ayant rien eu ny dans les
vignes ny dans les bois ce qui a causé une misere
si grande que quasi tous les morts dont le registre
est chargé sont mors de pure misere nonobstant
le grand secours que les pauvres ont eu car la charite
sest faite generalle depuis le huitieme janvier
jusques au douse de Juillet scavoir du pain tous
les matins a lentrée de matines a la maison de
ville et une autre de fruis sur les deux heures
par monsieur diyga doien, et pour lors sindic
du chapitre et toutes ces charités ont esté faites
par m[essieu]rs du chapitre ou quelques particuliers
la plupart du chapitre Dieu en soit loué qui sera
sans doubte la recompense de ces bones ames si
charitables et declare le tout contenir verite
Pettit curé de Conques

     

haut de page
Saint-Come-d'Olt

BMS
1704 - 1705
4E 224-1

vue 25 / 30

1705

inondation

(merci à Valérie S.-V.)


Marg[ueri]te / Majorel / Saint Geniès / obiit / 1705  [en marge]

Le vinti[esme] jour d'aout 1705 feut trouvée
une jeune fille agée d'eviron 14 ans
a lisle devant le pont de cette ville ou
elle feut portée par l'inondation extraord[inai]re
qui arriva la nuit du 19 au vint, laquelle
fille feut portée ala place publique
de cette ville, et exposer a la vue du public
ala req[uisit]ion du proc[ureu]r d office M. delestrades
pendant tout le jour pour veoir si quelqu'un
la reconnnoissoit, ou si quelqun la reclam
-oit; sur les six heures apres midy seroit
venu pierre Majorel d'ailleurs de Saint Genies
rive dolt etant depuis le matin / a la / recherche de
sa fille, que la rabine avoit prise sur
lebord de la riviere a saint genies le 19e dudit
mois et des qil avoit veu la[dite] exposée, il
l'avoit reconnue pour sa fille Marguerite
sa fille et de feu francoise Cousty sa premiere
femme, sestant dabord tendrement jette sur elle
et les larmes aux yeux sur le cadavre de sa
dite fille; laquelle a ete inhumée ce xxie[sme]
jour d'aout a la requeste dud[it] Majorel pere
dans le cemetiere dud[it] Saint Come au bas
dy celluy; et au lieu destine pour la sepulture
des etrangers, apres la celebration d une
grande Messe ceremonie ?que faite par
Mr. M. Jean Manhabal recteur de cette
eglesie, p[rese]nts M. Jean Nicolas pr[tr]e & vicaire
Mr Jonau Rodille, M georges beloil
pretres et moy soubsigné

     

Saint-Come-d'Olt

BMS
1704 - 1705
4E 224-1

vue 26 / 30

1705

inondation

(merci à Valérie S.-V.)

Anthoine / Calmels / Saint Geniès / obiit / 1705 [en marge]

Le meme jour & an que devant, a ete
donne sepu[l]t[u]re ecclesi[asti]que au cors de
feu antoine calmels qui feut trouve
emporte sur la chaussée du moulin de
Saint come par la meme inondation que
marguerite Majorel, sur lequel la justice
les off[icier]s de justice ayant fait leurs diligen
ces et ayant ete reconnu par pierre cal
mels son pere tailleur de saint genies et fils
de francoise Bousquete sa femme, il
feut porte a leglise de saint come pour
leq[ue]l on dit chanta une Messe haute et de la
feut porte et ensevely au bas du cemetiere
dud[it] Saint come p[rese]nts comme dessus Mr
M. Jean Manhabal recteur qui a fait
la ceremonie de lad[ite] sepul[tur]e pre[sen]ts Ms
Jean nicolas; Jau Rodelle, Georges
beloil tous pretres de lad[ite] pa[roi]sse En foy de ce

     

Espalion

BMS
du 08/01/1705 au 22/12/1705
2E84-M14

vues 25
et 26 / 30

19/08/1705

18/10/1705

03/11/1705

inondations
et noyades

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

Le troisieme 9bre* 1705 il arriva sur les 5 heures du soir une
innondation de la rivière du Lot que leleva[tio]n des eaux faisoit frayeur
et je soubsigné curé feus obligé d'aller en procession avec la reliquaire
de la S[ain]te Epine au fonds du pont pour tacher par prieres d'appaiser
la colère de dieu, mais nonobstant l'eau enfla encore jusques entre huit
et neuf qu'on apprehendoit que le faux bourg ne fut entierem[en]t abymé
ce qui serait arrivé sans doute si les murailles des jardins, preds et enclos
des dames Religieuses n'eussent cedé à la rapidité de l'eau qui se faisant
faire place prit sur large et ainsi le fauxbourg fut garanti : et ce fut

la troisieme inondation qui arriva dont la 1ere fut le 19e aoust
qui jetta par sa puanteur et infection deau tous les poissons sur le
rivage la seconde arriva le 18e 8bre*, jour de St Luc qui estoit
moindre de quatre a cinq pans : la perte et dommage fut tres
considérable dans les faux bourgs et à la campagne a cause que
l'eau emporta plusieurs semences et quantité prodigieuse d'arbres
enfin la consterna[tio]n estoit si grande qu'on nentendoit que pleurs et
gemissements. fait temoignage de ce dessus pour la postérité.

O.**

Louise Gauche fille a pierre Gauche cordie se noya le 3e 9bre 1705
a cause de linonda[tion] et feu ensevelie le 4e dans le petit cimetiere de
leglise St Jean p[rese]nts m[essi]res antoine picard et Ignace ville p[re]tres

O.

Jean Bac dit lou farradié brassier se noya le 3e 9bre 1705 a
cause de l'inondation arrivée ce jour la et feu ensevelei le lendemain
4e dud[it] mois p[rese]nts m[essi]res antoine picard et Ignace ville p[re]tres

Ruves? Recteur

NDLR

* Abréviations très courantes à cette époque pour "novembre" et "octobre" .

** Initiale du mot "obiit" (lat.) qui signifie "mort".

     

Requista

Lincou

BMS
1709 - 1720
2E 207-20

vue 4 / 31

26/09/1709

crue

inondation

(info https://www.geneanet.org, merci à Angélique R., relevé Geneadom)

Sera memoire a la posterité quen lannee mil sept cens
neuf le vingt sixieme septembre que la riviere du tarn etoit
gaiable* il arriva un si grand debordement que iamais plus
homme vivant na rien veu de pareil, il a emporte a mr
le cure lecuerie de son cheval luy prit une piece du vin de sa
cave dont la pipe se vent quatre vingts livres nota quil ny
en a point eu du tout cette meme annee par la grande gelee
de cest hiver en foy de ce avons signe le presant memoire le iour
de St michel de lad[ite] annee.

LeSoulie  Lacape
JRechier et cure

* Probablement avec le sens de "que l'on pouvait passer à gué" le niveau d'eau était donc très bas avant cette crue. NDLR

     

Villefranche-de-Rouergue

BMS
du 07/01/1709
au 23/01/1709
2E300-M5

vue 3 / 35

hiver 1709

grand froid

(relevé Geneadom)

Annexe de St Jean de gramond
1709 7 me janvier jusques au 23 me fit
cet année un très grand froit qua peine
m[essieu]rs les pretres pouvoint dire la s[ain]te messe
et presque touts les arbres moururent et sur
tout les noÿers. 1709. le blé se vendit jusques a
dix sept livres* le cetier** a quinze le seigle.

* Cela représente approximativement 5 à 6 fois le prix habituel !

** Le "setier" ou "septier" est une mesure de capacité pour les grains généralement divisé en 4 "quartes". Volume variable d'une paroisse à l'autre (environ 50 à 80 Litres) NDLR

     

La Roque-Sainte-Marguerite

BMS
1716 - 1719

2E120-1

vue 1 / 42

 

hiver
1715 - 1716

froid et neige

printemps 1716

sécheresse

(merci à David M.)

on ne se souvient pas avoir jamais veu un
hiver aussy long que celuy de cette année 1716
puisquil a duré depuis le commencement de
decembre de l'année derniere jusqu'a la fin du m[ois]
de may de celle cy
on ne se souvient pas non plus davoir jamais
vu un printemps aussy sec que la ete celuy
de la presante année 1716 nayant point fait
de pluye dans ce païs depuis le commancem[ent]
de mars jusqu'a la fin de may, ce qu'il y a de
surprenant ces que leté a eté aussy fort sec et
Generalement par tout ce qui a produit deux effets
bien differens Je veux dire une bonne recolte dans
les bonnes terres et une tres mauvaise dans
le païs aride comme celuy cy
Javois oublyé de remarquer que de memoire
d'homme on navoit point veu de nege si frequante
que celle de lhiver dernier on en a comté jusqu'a
neuf les terres sur les auteurs dans les montagnes
voisines aussy aton veu a celle de lesperou
jusqu'a quatorze pieds de nege sur laquelle les
muletz chargés marchoient comme sur la terre
ferme ce quil y a de surprenant c'est qu'elle se
soint fonfues peu à peu sans faire que tres
peu grossir les rivieres de ce païs

     

La Roque-Sainte-Marguerite

BMS
1716 - 1719

2E120-1

vue 14 / 42

 

22/07/1716

éboulement

(merci à David M.)

Ce jourdhuy vingt deusieme juillet 1716 a lentrée
de la nuit il sest detache du haut dune
montagne située derriere le chateau de ce lieu
vulgairement appellée le Serre du Capelet ou le Jas
dalbiger un rocher dune hauteur et dune
grosseur prodigieuse lequel par sa chute a enterré
non seulement tous les arbres qui se sont trouvés
sur son chemin, mais encore presque toutes les
terres jusqu'a la roche vive
Le bruit de cete chute fut si grand qu'on le prit
pour un coup de tonnerre et qu'on lentendit a ce
qu'on assure denviron deux lieues dicy quoy quil en
soit il est tres certain que tout ce lieu feut couvert
dabort après dun epais nuage qui dura plusieurs
heures et setendit jusqu'au moulin ce qui a eté
accompagné dune odeur tres forte semblable a
celle du soufre qui s'est fait sentir presque toute
la nuit tous les environs a une distance assés
eloignée ayant ete trouvés le landemain couverts
de par [?] poussiere

     

La Roque-Sainte-Marguerite

BMS
1716 - 1719

2E120-1

vue 15 / 42

 

12/06/1717

grêle

(merci à David M.)

(...)
Le 12 juin environ 7 heures du soir il tomba a namur* une
grande quantité de grele d'une grosseur si prodigieuse
que de memoire d'homme on nen avoit veu de sem[bla]ble
qui a blessé mortelem[en]t une quantité de chevaux et des
bestiaux aux environs de cette ville la terre etoit toutte
couverte de grele qui etoit d'une si grande pesanteur quelle fit
enfoncer un bateau dans leau. lorage dura environ un demy
quart dheure et l'on a trouvé des grains de grele qui pesoint
depuis 4 jusqua 5 livres entre autres un ou il y avoit un caillou
dedans de la meme nature qu'une pierre a feu on en a mesure
un autre qui s'est trouvé avoir environ 4 pouces du pié du rhin*
de diametre V. Gas. de hol. du 13e juin 1717 art. namur*

* Cet événement est la relation de la lecture d'un article de la gazette de Hollande parlant d'un orage de grêle ayant eu lieu à Namur en Belgique. [NDLR]

     

Plaisance

BMS
1740 - 1744
4E193-1

vue 30 / 35

folio 6

15/12/1743

crue

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Gérard F.)

Lan 1743 sest noyé a Camberous le 15e Xbre Etienne fabre agé
Denviron 20 ans fils a françois fabre menuisier, et a jeanne cadessus
mariés de plaisance, et emporté par le torrent de l'eau na eté trouvé
en nulle part pour etre ensevely au cimetiere de la parroisse requiescat
in pace

     

Curières

BMS
1742 - 1746
2E76-1

vue 19 / 31
folio 4 verso

27/12/1744

grande gelée

(merci à Valérie S.-V.)

S [en marge]
Lan mil sept cens quarante quatre et le vingt sept de decembre a eté enseveli
dans léglise de curieres, sans conséquence et parcequ'on n'a peu ouvrir le
tombeau dans le cimetiere a cause de la grande gelée, guillaume carbonié
agé denviron quatre ans fils de jean carbonié peigneur de laine dud[it] curieres
decedé les an et jour que dessus, presens led[it] carbonié pere et guillaume
andrieu aussy dud[it] curieres requis de signer ont dit ne scavoir
J Coalhac Curé

     

Plaisance

BMS
1763 - 1765
4E193-1

vue 11 / 38

30/08/1763

orage et
inondation

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Gérard F.)

Lan que dessus et le trentieme aoust a ete baptise
jean françois joseph espinasse fils de sieur francois
espinasse et de d[emois]elle elizabeth jacquette
robert son epouse il est né la nuit passée au
milieu des eclairs et des tonneres et au grand
fort dune inondation qui a ravagé tout ce pays
son parrain* a ete d[emois]elle elisabeth bonnet sa grandmere
et son parrain barthelemi robert fr[ère] de St michel    fabre curé

* Il s'agit d'une bévue du prêtre, généralement on mentionne le parrain avant la marraine; ici il a inversé ce qui l'a visiblement perturbé. NDLR

     

Mélagues

Saint-Pierre-des-Cats

BMS
1778 - 1783
4E155-2

vue 9 / 23

20/10/1779

inondation

(info http://muratsurvebre.free.fr)

Le vingt octobre mil sept cent soixante dix neuf entre sept et
neuf heures du soir la riviere deborda si fort que la maison
de feu jean montels fut emportée sans qu'il en reste aucun
vestige led[it] jean montels laboureur agé de trente
quatre ans se noya avec joachim montels son fils age de cinq
ans et avec adrian fabre dit marassou brassier qui len etoit
alloit donner du secours age d'environ trente six ans led[it]
adrian fabre a ete trouvé apres linondation a la metairie
d'Enfeges paroisse de tauriac ou il a ete enterré comme il nous
a ete assuré par Mr Cabanes Cure qui a fait la sepulture
on dit que led[it] montels s'est trouvé a montlaur prés de
Vabres et qu'ayant ete reconnu par quelque habitant dud[it]
montlaur on la enterré au cimetiere mais on na su aucun
aucune mouvelle dud[it] joachim en foy de ce.

Platet prieur

     

Martrin

BMS
1780 - 1783 4E153-1

vue 9 / 35

05/08/1780

foudre

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Gérard F.)

S[epultur]e de / antoine / armand [en marge]

Lan mil sept cens quatre vingts et le cinquieme jour du mois d'aoust
à été inhumé dans le cimetiere de martrin le corps d'antoine armand
decedé d'hyer subitement par un coup de foudre agé d'environ vingt deux
ans presens à lad[it]e sepulture antoine et gabriel durand soussignés

g. durand Durand Nozeran B vice gerant

     

Coubisou

BMS
1777 - 1780
4E69-2

vue 33 / 38

15/08/1780

orage et
inondation

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Georges B.)

M francoise Belieres Lan mil sept cents quatre vingts et le quinsie[me]
jour du mois daut fut trouvée francoise Belieres emportée par un tor[rent]
orageux et noyée a quelque distance de sa maison. La ditte francoise be[lieres]
epouse de jan nayroles dit Bonbiage* du vilage de cariere neuve**
paroisse de coubisou agée danviron cinquante ans, et elle fut ensev[elie]
le lendemain dans le cimetiere de coubisou presents metre francois ar[ribat]
vicaire, dantoine portale dudit lieu de coubisou et jean nayroles [époux]
de la defunte qui ont signé avec nous.

NDLR

* Peut-être "bon viatge" (oc.) qui signifie "bon voyage"

** Village de "Carieyres" situé sur la carte Cassini en rive gauche du Lot. Aujourd'hui sur la D556, il est formé des lieux-dits "Carrière haute" et "Carrière basse" séparés de 500 mètres qui font partie de la commune de Bessuéjouls .

     

haut de page

28 documents collectés

Mots-clés : comète, crue, éboulement, éclipse de lune, foudre, froid, grande gelée, grêle, grésil, hiver rude, inondation, inondations, neige, orage, orages, sécheresse, tempête, vent

Retour rubrique     Retour accueil