Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département de l'Ariège (09) / Midi-Pyrénées / Occitanie

Ax-les-Thermes / Bélesta / Bompas / Foix / Goulier-et-Olbier / Laroque d'Olmes / Massat / Mercus / Miglos

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document
Bélesta


BMS
1613 - 1637 1NUM/70EDT
GG2

vue 70 / 223

11/08/1620

orage

inondation

(info http://archives.ariege.fr, relevé Geneadom)

[PAROIS]SE DE
[BA]LESTA.

1620

Le xi aoust 1620 entre les
cinq ou six heures du soyr,
tomba sy grand quantite
de pluie quy dura environ
deux heures que la
riviere en devint sy grosse
quelle en emporta le pont
de devant le molin, les
habitans de balesta disoit
navoyr jamais veu lad[ite] Riviere
sy grosse qu[e] allors en ce
temps jestoye vicaire de
lad[ite] ville    Fabre p[rê]b[tr]e

—   —  —

Foix

BMS
1632 - 1639
1NUM2/1EDT
GG2

vue 133 / 232

18/06/1632

orage

inondation

(info http://archives.ariege.fr, relevé Geneadom)

Le dix huictiesme Jour du mois de Juin 1632 Jean
Carol dit p? [?] dans foix a este enseveli
dans le cimetiere comun de St Vincens pre[sent]e paroisse
led[it] Carol ayant été surpris par une grande
inondation d’eau une vigne a flassa* laq[uelle]
inondation causée par un grand tonerre acompagne
de beaucoup de gresle a raison de quoy les eaus
l’avoit porté mort et nud en soques au lieu dit
cambertous et dans une vigne apartenent a Noble
jean de Bas? dud[it] foix

De Lescazes pr[être] de foix

—   —  —

Ax-les-Thermes

MS
1622 - 1668
1NUM2/220EDT
GG6

vues 48, 50
54 / 173
et suivantes

printemps 1637

beau temps*

(relevé Geneadom)

 

Ceste année 1637 il a faict un des beaux caresmes qu'il aye faict ie
pense depuis la creation du monde* ce beau temps a commancé le premier
iour de caresme et a dure tout le moys de mars sans plouvoyr, que le
iour de nostre dame une petite rosée douce comme en esté et apres a
continué iusques a pasques et encore iusques au xxiiiiesme april vendredy
apres quasimodo **

NDLR

* Une fois n'est pas coutume ! Le prêtre mentionne cet événement climatique car il est exceptionnel semble-t-il, mais aussi car les années précédentes dans la paroisse ont été terribles à cause de plusieurs épidémies : une épidémie de pleurésie en 1622 qui tua 88 adultes, entre 1624 et 1625 une épidémie de petite vérole (variole) qui tua 90 enfants environ car le curé avoue ne pas avoir pu les inscrire tous et enfin une épidémie de peste en 1631 et 1632 qui décima des dizaines de milliers de personnes dans la région rendant même impossible la tenue des registres de décès d'Ax pendant deux ans (plus de 620 morts). De plus, le 20 mars 1637 il venait de perdre son cousin décédé à Cambrai d'un coup de pique au cours de la guerre Franco-Espagnole débutée en 1635 (front des Pays-Bas). Alors on lui accorde bien volontiers cette mention exagérément optimiste au milieu de tous ces désastres et calamités successifs.

** La saint Quasimodo se situe le second dimanche de Pâques.

+ Nota / maux de / la peste / a Thou- / Louze. / Il y mou- / rut en deux / ans 60000. / personnes

N[o]ta + [en marge]
Notez que les registres des mortuaires d'Ax depuis le mois de
novembre 1630. iusqu'au 14 janvier 1632. manquent dans ce
livre, a cause sans doupte de la peste de ce temps là, et dont il est
parlé cy dessous a la fin des registres des mortuaires du present livre. [voir vues 126 à 129 / 173]

—   —  —

Miglos


BMS
1750 - 1790
1NUM/64EDT
GG1

vue 9 / 187

03/07/1750

orage

glissement de terrain

(info http://www.vebre09marseille-histoirefleursetgraindesel.fr, merci à Jean-Michel P.)

Le troisieme juillet 1750 il y eut un orage affreux dans ma
paroisse qui forma un torrant au milieu du village de
norrat et axiat* de vingt et cinq pars de hauteur qui fit mourir
iaques age denviron trante ans guilhem age denviron seise ans
et catin sabatier freres, et soeurs, jeanne et guilhem sabatier fils
de iaques sabbatier et de marie faure ?ousi, francois faure age
d'environ quatre vins dix ans paullete garte fame de bernard faure
agée d environ 60 ans marie faure agée de vint et un an
paullete ville agée d environ vint ans catherine lacase fame
de jean sabbatier dit palmade agée denviron quarante ans
iean pierre age d environ quise ans pierre age d environ
quatre ans tous les deux fils de iean et et catherine sabatier
de tous ce morts cy dessus iay enseveli dans le cimetiere de ma
paroisse iaques et catin sabbatier freres ieanne et guilhem
sabbatier fils de iaques sabatier et marie faure
françois faure et paullette ville furent trouves le long de
larrege dans la parroisse de niaux et ensevelis au cimetiere
de la parroisse jeanpierre sabbatier fut trouve pres
de sabart** a une digue de moulin et enseveli a sabart
paullete gardes fut trouvée a mongaillard** et ensevelie
dans le cimetiere dudit mongaillard en foy de ce
Vergnies

* Ces deux villages sont dans un vallon au pied d'un cirque qui les domine de 500 mètres (Peyre Pécouillade, Pic de la balme, Ravin du Correc, Roc Darnat) et qui forme un entonnoir pour les eaux de ruissellement propice aux glissements de terrain : celui-ci fera 14 victimes. Pour en savoir plus NDLR

** Pour avoir une idée de la force de l'eau, il faut savoir que Sabart et Montgaillard se situent respectivement 7 et 18 kilomètres en aval de Miglos !

—   —  —

Bompas

Mercus

BMS
1727 - 1776
1NUM1/247EDT
GG2

vue 201 / 286

30/08/1762

orage

inondation

(relevé Geneadom)

Mercus / Sepult[ure] / d'un / inconnu [en marge]

Le trente un d'aout mil sept cens soixante deux, un enfant male qui
paroissoit agé de quatre ou cinq ans a été trouvé noyé dans la riviere
de la paroisse de mercus a la suite d'une inondation, et a eté enseveli
dans le cimetiere de la susd[ite] paroisse en presence de jean et paul Esqui?
meuniers dud[it] mercus , avec la permission du juge du lieu, laquelle le
seigneur nous a presenté en foy de ce      Sicre p[rê]tre

* Peut-être s'agit-il encore d'un habitant de Miglos car, le 30 août 1762, 8 maisons y furent détruites par un orage ainsi qu’une partie de l’église et il y eut au moins 10 morts. NDLR

—   —  —

 
Laroque d'Olmes


BMS
1752 - 1792
1NUM2/294EDT
GG2

vue 153 / 381

05/09/1772

orage

débordement de rivière

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom,
merci à Jean-Paul B.)

Sera pour mémoire que le 5e 7bre de la presente année la rivière a si fort débordé quelle a
entrainé aux auraguels un Moulinet a gayet de 6 mules que javois fait construire pour le compte
de Mr Acher de Ste Colmbe en 1754 ensorte quil ne reste plus que celuy qui feut construit par
Mr Acher un an auparavant sous la moulinete au desus du pont des curbeliers les quels moulinets
pendant plusieurs années occupoient 48 enfents qui poivoient aisement gagner de quinze a
vingt sols par jour. mais heureusement pour leur salut et pour ledification de la parroisse
cela ne dura pas longtems la mode du gayet ayant passé pour la 3e fois de memoire dhomme
ensorte quil ne reste plus que celuy qui est sous la moulinete encore y travaille ton si peu quil est fermé
la moitié du tems, le principal ouvrage quon y a fait de mon tems ont été des boutons de toutes
grosseur, et des plates pour de coliers quelque peu dolivete pour chapelets. il reste encore
quelques peigneurs a buis qui faisoient autrefois le principal des artisans de cete paroisse
mais ils gaignent si peu quils ont toute la peine a vivre quelques uns sont passés en Espaigne
quelques autres ont quité le metier et le reste tend a sa fin

—   —  —

Goulier-et-Olbier

BMS
1760 - 1779
1NUM/60EDT
GG4

vue 101 / 112

02/03/1778

avalanche

(info http://archives.ariege.fr, relevé Geneadom)

Port Bouet [en marge]

L'an que dessus et le second de mars
enterrés jacques Barbe fils de pierre
Barbe et de jeanne Cachet agé d'envi[ron]
vingt ans, Michel augé fils de jean aug[é]
et de feue marie ortal agé d'environ
vingt et cinq ans antoine Birovent
veuf de feue anne granc agé d'environ
cinquante cinq ans et pierre pech ep[oux]
de marie augé agé d'environ trente
cinq ans tous enterrés en presance
de jean augé antoine augé Com[me]
jacques barbe tous illeterés, trouv[és]
tous les quatre morts au port de
Bouet* ensevelis dans la nege

Bouissou Curé

* Le "Port de Bouet" est un col situé à 20 km au sud de Goulier sur la frontière avec l'Espagne et très proche d'Andorre à 2509 m d'altitude. NDLR

—   —  —

Massat

BMS
1781 - 1785
1NUM2/260EDT
GG12

vue 29 / 234

21/06/1781*

crue

(info http://archives.ariege.fr, relevé Geneadom)

Le S[ieu]r Jean adoue négociant âgé d'environ cinquante ans, noyé
le jour d'hier dans un torrent debordé aboutissant à la Riviere du present
lieu de Massat, où il tomba en voulant le passer sur une echelle, faute de
pont, et trouvé mort ce matin dans lad[ite] riviere suivant que le tout
Resulte du verbal de visite de son cadavre, dressé par m[aîtr]e Galy Gasparrou
ancien avocat, M. le juge absent; led[ti] verbal à nous exhibé en original
par le S[ieu]r Rives procureur fiscal soussigné et par lui retiré de suitte
a été enterré ce jourdhui vingt deux juin mil sept cent quatre vingt un
presents à la sepulture, exhibition et retirement dud[it] verbal Jean Adoue
et Joseph Bagneris y signés, lesquels ont aussi signé le présent avec nous
de même que led[it] sieur Rives en foi de ce

RIVES p[rocureur]r fiscal JAdoue Baigneris
Galy Roquefort Curé

* « En l’année 1781, le 21 juin, une pluie extraordinaire semblait depuis plusieurs jours menacer le pays d’un nouveau déluge. Entre autres effets tragiques, l’inondation qu’elle avait produite était sur le point d’opérer la destruction totale d’un gros village (Biert) à demi submergé. La paroisse fit chanter une messe solennelle à l’honneur de saint Pierre et la pluie, qui, au commencement de cette messe était dans sa plus grande force, cessa pendant le sacrifice et avec elles les ravages de l’inondation prirent fin. » info archives religieuses, AD 09. NDLR

—   —  —

haut de page

10 documents collectés

Mots-clés : avalanche, beau temps, crue, débordement de rivière, débâcle, glissement de terrain, inondation, orage, sécheresse

Retour rubrique     Retour accueil