Retour rubrique     Retour accueil

TÉMOIGNAGES INSOLITES dans les ARCHIVES
« Quand nos ancêtres parlaient de catastrophes naturelles »
Département de l'Ardèche (07) / Rhône-Alpes / Auvergne-Rhône-Alpes

Alba-la-Romaine / Annonay / Aubignas / Borée / Burzet / Creysseilles / Cros de Géorand / Devesset / Gras / Le Roux / Rochepaule / Saint-Alban-en-Montagne / Saint-Martial / Saint-Martin d'Aps / Saint-Martin-de-Valamas / Saint-Péray / Sainte-Eulalie / Soyons

Commune
et/ou paroisse
Cote(s) AD
Date et type
d'événement
Image du document
(cliquez sur la vignette pour l'agrandir)
Transcription du document
Aubignas

BMS
1608 - 1705

vue 108 / 181

1663

neige

(info "http://lagazetteardechoise.blogspot.fr", merci à Raymond)

Cette annee, 1663 la veille de S[ain]te apollo
nie et quatre / ou sinc / jours de suite tomba une
si grande quantité de neige dans ce païs
et a dix / ou douse / lieues ou douse a la ronde quil
y en avoit quatre ou sinc pans par jour
et dans le Couyron Jusques a sept pans
et laquelle dura pres de six semmaines.
Le bestail ne pouvant aller paistre
de trois semmaines choses qu'on navoit
Icy / veu / de vie d'homme. (ô clymaterique*
de ce siecle)

* Une période "climatérique" est un moment important ou critique, où il survient de grands changements. NDLR

     

Annonay


Registres paroissiaux protestants
1639 - 1694
PRP 02 - 4

vue 222 / 225

23/05/1691

foudre

(info https://www.histoire-genealogie.com, merci à Claire V.)

1691

Le maircredi 23[eme] jour de may 1691 Honnète Charlote
Leorat veuve de S[ieu]r Jean Leorat bourgeois est decedée
par un accident tres lamentable. Elle étoit allée à son
domaine appellé Moulez & s’en revenant sur les trois
heures apres midy. Se rencontrant au chemin de Sorzieu
en un tems ou l’air étoit fort couvert avec pluye, tonnerres
& eclairs; il y en eût un si violent qui l’étouffa sur la
place ou elle tomba, & se fit sur des pierres quelques
contusions au visage, que ceux qui vinrent au secours luy
virent tout noircy de la fumée, & ses coëffes prêques
brûlées, & nottamment tout le long de son corps du
côté gauche qui étoit tout noir & comme brülé On
l’emportat chez elle, & le lendemain on l’enterra au
cimetière hors deome.

     

Saint-Martial

BMS
1677 - 1703

vue 245 / 292

03/04/1701

mauvais temps

(info http://mezenc-doc.fr, relevé Geneadom)

Lan mil sept cent un le troisieme iour du mois davril mourut
et décéda anne bernard apres avoir fait ses paques le meme iour
en s'en retournant dans sa Maison et ce fut probablement a cause
du mauvais temps lad[ite] bernard aagée denviron trente sept ans.
demeurant a la grange des rabeyres parroisse St Martial et fut
anterree dans le cimetiere de lad[ite] parroisse le cinquieme iour
dud[it] mois en presence d'estienne Marion et pierre besson du lieu
des la?dalleth susd[ite] parroisse enquis sils savoient signer ont
declare ne scavoir.
                                                       delavars p[re]b[t]re

     

 

Saint-Martial

BMS
1677 - 1703

vue 273 / 292

folio 278

17/10/1702

crue

inondation

(info http://mezenc-doc.fr, relevé Geneadom)

lan mil sept cent deux et le dixseptieme jour du mois
d'octobre environ deux heures avant le jour au lieu des
ribalasses* parroisse Saint-Martial furent emportées
par un torrent deau iusques a la riviere dud[it] ribalasses
deux Maisons dans lesquelles moururent et decederent
onze personnes scavoir Marie boissy aagée denviron
trente neuf ans veuve de jean besson, marie besson
leur fille aagée denviron six mois, jeanne laroche
aagée denviron douze ans, catherine blanc aagée
denviron trente deux ans enceinte de plus de huict mois
femme de baptiste chare, anthoine chare leur fils
aisné aagé denviron dix ans, claudine chare leur fille
aisnée aagée denviron douze ans, cecille chare agee
denviron neuf ans, Jean chare leur fils puitne aagé
denviron six ans, alexandre chare leur 3eme fils aagé
denviron trois ans et trois mois, louise blanc soeur
de lad[ite] catherine aagée denviron vingt cinq ans
et Marguerite blanc aagée denviron
seize ans autre soeur desquelles differentes personnes
furent enterrées au cimetiere de la parroisse dud[it] st
Martial le dixhuitieme iour dud[it] mois Marie boissy
Jeanne laroche et marguerite blanc et le lendemain
dixneufieme catherine blanc louise blanc cecille
chare Jean chare alexandre chare en presence
de jean mazen et nicolas blanc du lieu et parroisse
Saint Martial enquis sils scavoient signer
ont repondu de scavoir
                                                       delavars p[re]b[t]re

* Le hameau de "Ribalasse" est situé 5 km à l'ouest de Saint-Martial. NDLR

     

 

Borée

BMS
1672 - 1747

vue 272 / 386

folio 270

18/10/1702

crue

inondation

(info http://mezenc-doc.fr, relevé Geneadom)

La Sucheyre*
L'an mil sept cents deux & le dixhuitiesme jour du mois d'octobre
a ete enterre par moy soussigné dans le cimetierre de leglize
parroissialle de notre dame de borée Estienne coulau dud[it] lieu de la
sucheyre parroisse susd[ite] sétant noyé par l'innondation qui arriva
le jour au paravant au dessus de la maisona agé de quatorze
ans ou environ, presents Jean Rochette du lieu de borée signé Jean
vital, & henry chu du lieu de borée illéterés Rochette,

Rochette curé

* La ferme de "Les Sucheyres" est situé à 1230 m  d'altitude à 3.5 km au sud-ouest de Borée NDLR

     

 

Borée

BMS
1672 - 1747

vue 272 / 386

folio 270

18/10/1702

crue

inondation

(info http://mezenc-doc.fr, relevé Geneadom)

Entraigues*
L'an mil sept cents deux & le dixhuitiesme jour du mois d'octobre
a ete enterree par moy soussigné dans le cimetierre de leglize
parroissialle de notre dame de borée marie faure du lieu dentraigues
parroisse susd[ite] quon trouva noyée le long de la riviere dud[it]
leiu dentraigues a cause de la meme inondation que dessus
aagée de quinze ans en presence de Jean Rochette le jeune, de
Jean Rochette le vieux du lieu de borée signes & de Jean
riou habitant aud[it]lieu illéteré  Rochette,   Rochette,

Rochette curé

* Maintenant orthographié "Antraygues" au nord-est de Borée. Il s'agit du même événement que ci-dessus (probablement un orage vu la saison), les trois lieux se situant à vol d'oiseau à quelques kilomètres les uns des autres.NDLR

     

 

Creysseilles

BMS
1671 - 1756

vue 98 / 269

12/05/1706

éclipse

(info "http://jerdumas1.free.fr", merci à Jean S.)

Ce douxies[me] may le soleil a demeuré totalement
eclipsé durant environ un quart dheure sur
les dix heures du matin et on voyoit les estoiles

     

 
Saint-Péray

BMS
1700 - 1716

vue 146 / 395
folio 82 = 145

12/05/1706

éclipse

(merci à Chantal F.)

Le  douzie[me] de ce mois de
may 1706. a neuf heures du matin a paru un eclipse
du soleil dans son entier cest a dire la lune du soleil
entierement couverte par lopposition de la lune
alors commencant d estre nouvelle ou lune perdue comme
londit, le siege de barcellonne* par philippe 5e petit
fils de louys 14e se fesoit alors, roy des Espagnes contesté
par marchiduc fils de lempereur qui restoit dans cette place
le marechal de tessé ce jour la fut obligé de lever le siege et de labandonner a larchiduc

* En 1706, le siège de Barcelone est une des batailles de la guerre de Succession d'Espagne. Une armée de 18 000 hommes aux ordres du duc de Noailles et du maréchal René de Froulay de Tessé assiège la ville et à la fin du mois d'avril les troupes de Philippe V contrôlent le château de Montjuic depuis lequel ils préparent l'assaut. Mais le 27 avril arrive à Barcelone une flotte anglo-hollandaise composée de 56 bateaux avec plus de 10 000 hommes à bord commandée par l'amiral John Leake qui oblige la levée du siège.  NDLR

      

Gras

BMS
1705 - 1735

vue 40 / 253

janvier 1709

grand froid

(info "Aïe Aïe Aïe Mes Ayeux", relevé Geneadom, merci à Robert C.)

Cette annee 1709 et le 1. janvier le grand froid de l'hiver
a commencé; lequel a tué générallement tous
les grains de la terre, bled, froment, seigles et autres
et les arbres oliviers, figuiers, et quantité d'autres,
et lequel froid dura iusques le 22 dud(it) mois et an

     

Alba-la-Romaine

Saint-Martin d'Aps

BMS
1676 - 1715
AD007_005_02_252

vue 252 / 322

hiver 1709

grand froid

(relevé Geneawiki)

Le matin la veille des roys on joua a la paume en chimise

Notta

La veille des roys 1709 le froid commença et augmenta
jusques au jour de St. Vincens, l'hiver feu
si rude qu'il tua tous les grains tous les oliviers
presque tous les noyers, et a bien d'endroit les
vignes & chattaniers, le vin se glaçoit dan les tonneaux
les animaux se resentirent de ce grand froid, dans la
plus grande partie perirent, en suitte les hommes en 1710 et
dans les deux paroisses où naturellem(ent) ne meure que
dix a douze grands corps, nous en enterrames à St Martin au
nombre de 44 grandes personnes sans compter les
petits enfants, le froment se vendit jusque 20 lt*
le cestiers, et le seigle 18 lt* lorge jusques a 18 lt*
lavoine 16 lt* la saumée / et le vin 15 a 20 lt la charge tres mauvais /, l huille se vendoit 10 lt*
La livre, lon passa le Rhosne au teil sur la glace
l'espace de 8 jours, J'avois une orangerie qui faisoit
la beauté de tout le voisinage estimés 100 lt*
qui perirent avec 25 pieds de Jasemins d'espagne
et toutes mes fleurs de mon par terre tant il est
vray de dire quil ny a rien de malheur[...] quen[...] dieu quil
soit béni a jamais amen.   Tallian curé d'aps**

NDLR

* livres tournois

** Saint Martin d'Aps est une des deux paroisses d'Alba-la-Romaine. Aps se situe au nord du château d'Alba.

—   —  —

Alba-la-Romaine

Saint-Martin d'Aps

BMS
1670 - 1739

vue 193 / 217
folio 215

21/10/1732

crue

 

(info http://lagazetteardechoise.blogspot.fr/, merci à Frédérique I.)

Lan mil sept cents trante deux françois doise fils a defunt Etienne
mariés et habitant daps, catholique apostolique et romaine
se neïat le vint et un du mois doctobre, il fut surpris
par une abondance d'eau qui vint tout à coup et qui fut si
grande quelle ravajat tout et quil fut impossible a tous les
habitans qui si etaint randus sur le bord de le secourir, jusqu'a ce
jour treisieme decembre meme année. Lon a cherche son corps sans le trouver
brot prieur de st pierre daps, boyés Brot chanoine de St Ruf prieur curé
de st pierre d'aps

—   —  —

Burzet

BMS
1740 - 1752

vue 111 / 382

07/07/1743

foudre

(info "http://lagazetteardechoise.blogspot.fr", merci à Claude T.)

mort / françois / tyran / de pallier [en marge]

Lan mille sept cent quarante trois et le septieme juillet
a été enterré au cimetiere de burzet jean françois tyrans
de pallier et est decedé le sixieme dud[it] sans avoir receu les
sacrements de leglise a cause de mort subite procurée par le tonnere
present marc Seythe illet[tré]     mascarly vic[aire]

Cros de Géorand

BMS
1739 - 1764

vue 123 / 274
folio 389

16/02/1746

neige

(info http://lagazetteardechoise.blogspot.fr/, merci à Fabienne)

lan 1746 et le seiziesme fevrier est nee marie
anne hebrard filie legitime a Guillaume et
marie tardieu du lieu de larlenc paroisse des
Sagniees* et a este baptizee au cros le dix huitiesme
dud[it] mois nayant peu la porter aus Sagnies a cause
de labondance des neiges Son parrain a este Charles
Tardieu son oncle sa marraine marie redon
pr[ese]nts Thomas Chalandon joseph la ville illeteres
delagarde cure

* "Larlenc" est situé à 4 km au sud-ouest de la commune de "Sagnes-et-Goudoulet" elle-même située à 8 km à l'est de "Cros-de-Géorand" (altitude moyenne supérieure à 1200 m).

Rochepaule

BMS
1750 - 1768
cote 192-4

vue 30 / 379
folio 29 = 341

1751

mauvais temps

(info http://lagazetteardechoise.blogspot.fr/, merci à Fabienne)

Jean vialet h[abita]nt de la cotte de S[ain]t agrevès susd[ite] parr[oiss]e de st agreves agé denviron
cinquante ans et decedé aud[it] lieu de la cotte le 14e et a eté enterré le 15e
Xbre 1751 dans le cimetiere de leglise parroissiale de rochepaule*
attendû que le mauvais temps a eté un obstacle invincible pour qu'il
fut inhumé dans le cimetiere de leglise parroissiale de s[ain]t agreves ont
eté presens Jacques reynaud, Jacques valet et pierre reynaud tous de la
parroisse dud[it] rochepaule illeterez enquis
                                       aulanhe Curé

* "Saint-Agrève" est située 9 km au sud de "Rochepaule" et entre les deux il faut franchir le col de Brun à près de 1100 mètres d'altitude. NDLR

Saint-Martin-de-Valamas

BMS
1743 - 1755

vue ? / 398

12/07/1752

foudre

(info "http://jerdumas1.free.fr", merci à Marylyn B.)

st mart[in] [en marge]

Lan mil sept cent cinquante deux et le douzieme jour du mois de juillet a été
enterré françois cotencin clocheron h[abit]ant au bourg de St Martin decedé le jour preced[ent]
dun coup de foudre au clocher agé denviron cinquante huit ans, p[rése]nts au convoy
claude et antoine frugier dud[it] bourg illetterés enquis et req[uis] Chareyre Curé.

—   —  —

Soyons

BMS
1751 - 1772
Vol. 316-2
folio 41 = 225

vue 42 / 205

01/02/1755

débâcle

(info https://www.mandrin.org/archives-ardeche.html)

Le premier de fevrier tout le Rone s’est gelé
vis a vis les capucins & les glaces qui
s’entrechoquoient les unes contre les autres firent
un pont, dont la glace etoit si épaisse, que les
bœufs & les mulets charges y ont passé pendant
huict iours & le huictieme iour on brisa les bords
de cette glace & survint un vent si chaud, que
le pont se brisa, & les pieces qui rencontroient quelques
bapteaux faillirent les briser. le froid a été tres [vif?]
et tres long; & presque semblable a l’hiver de mille
sept cents neuf. le passage du
Rhone a été interrompû tantot par les glaces qu’il
trainoit; tantot par un vent impetueux le dernier
de l’année passée on deffendit de passer le Rone & on
ota la traille* & on brisa les beches** a cause de Mandrin
contrebandier & sa troupe par ordre de Mr de
Marchieux ; cela ne dura que vingt quatre heures.

nota [en marge]

NDLR

* Une "traille" était un bac se déplaçant sur certaines rivières, aidé par le courant, au moyen d'une poulie coulissant sur un câble tendu entre les deux rives. Le curé parle ici uniquement du système de traction dudit bac (voir ci-dessous).

** Les "beches" désignent ici les bacs ou bateaux à fond plat qui étaient accrochés à la "traille". On a donc détruit tout ce qui aurait permis à la troupe de Mandrin de passer le Rhône. Il s'agit probablement du bac reliant «Chateaubourd» au «Hameau de Saint-Jean» situé au nord de Valence à environ 12 km de Soyons. En voici une ancienne illustration (merci à Chantal F.) :

cliquez sur la vignette pour agrandir l'image

—   —  —

Saint-Alban-en-Montagne

Paroisse de Concoules

BMS
1672 - 1748
S
1760 - 1787

vue 23 / 36
folio premier

23/08/1776

foudre

(info http://lagazetteardechoise.blogspot.fr/, merci à Cécile B.)

Lan de grace mille sept cent soixante et seze, et le
vint trois aout Jean Blanchon epoux de Marianne
Mourgue du lieû et par[ois]se de Concoules agé d’environ
quarante cinc ans, mis à mort par un coup de foudre sur
les cinc heures du soir fut inhumé le vint cinc dud[it] mois
dans # / notre / cimetiere tombeau de ses parents presents etienne et
jaques Lafare pere et fils dud[it] lieû et par[ois]se illit[r]és de ce enquis.
# note : j'aprouve les ranvoyes    Bardin pr[etre] curé

* "Concoules" est sirué 3 km à l'ouest de "Saint-Alban-en-Montagne". NDLR

—   —  —

Le Roux

BMS
1741 - 1791

vue 194 / 350
folio 192 verso

18/01/1776

neige

(info http://lagazetteardechoise.blogspot.fr/, merci à Fabienne V.)

Sep / jean pierre / Ventalon [en marge]

Lan mil sept cens soixante et seize et le dix huitieme
janvier a ete inhumé par moy pretre deservant la par[oisse]
du roux de montpezat soussigné, dans le tombeau de
ses predecesseurs jean pierre ventalon du lieu de la haute
grace de cette paroisse trouvé mort sans doute a cause du
mauvais temps a deux cents pas de sa maison sur le chem[in]
dud[it] lieu a mazan ne layant trouve que trois jours apr[es]
son abscence de chez lui/ age danviron soixente ans / presants a son convoies benoit vallie
jean pierre coudene, jean bouschon jean pierre bouschon et
francois masclaux, de ce lieu et parroisse ill[etrés] enquis et requis
Moulin ptre deservant ^°
nota ^° [en marge]
jai ete oblige danvoier huit hom[mes]
de ce village pour chercher le cadavre dud[it] ventalon a cause de [la]
grande quantite de neige quil y a a lagrace et sur la montagne* il
a ete dit quil y en avoit six pans degale et beaucoup de congeres.

* La "Haute Grâce" entre "Le Roux" et "Mazan-l'Abbaye" culmine à 1336 mètres. NDLR

—   —  —

Devesset

BMS
1750 - 1792

vue 259 / 274

23/03/1782

froid

(info "http://lagazetteardechoise.blogspot.fr", merci à Marjorie et Claude)

Le 23 mars 1782 est decedé jean vallet de la paroisse
de Rochepôle fils à jacques vallet lequel setant egaré
fut trouvé mort près du bois de fayard du chateau
de devesset paraport au grand froid* lequel fût enterré
le 28 dudit mois dans le cimetiere de cette paroisse
agé d'environ quatre ans et 6 mois et ce en presence
de jacques vallet son pere de paul fagues illiteres
tous les deux de ce enquis et requis     david p[retr]e curé

* Il faut noter que le château de Devesset est situé à plus de 1100 mètres d'altitude. NDLR

—   —  —

Sainte-Eulalie

BMS
1783 - 1792
volume 235 - 6

vue 225 / 252
folio 224

11/01/1792

mauvais temps

(info "http://lagazetteardechoise.blogspot.fr", merci à Mamie Z.)

mort / de / marie / jeanne / valette / de / javelle [en marge]

L'an mil sept cent quatre vingt douze et le onzieme
de janvier a été enterrée dans le cimetiere de Ste eulalie
marie jeanne valette morte le neuf dud[it] mois par
le mauvais temps, agée d'environ trente cinq ans, du
mas de javelle paroisse du cros de georand. presents
pierre bernard et jean antoine moulin illiterés
de ce enquis        Roure curé

—   —  —

haut de page

20 documents collectés

Mots-clés : crue, débâcle, foudre, froid, grand froid, inondation, mauvais temps, neige, éclipse

Retour rubrique     Retour accueil